Réseaux Articulate :

Articulate

Débuter en conception de modules e-learning multi-appareils

Débuter en conception de modules e-learning multi-appareils

Créer des modules e-learning destinés uniquement aux ordinateurs semble dépassé. Les apprenants d’aujourd’hui sont volages dans leurs usages numériques. Ils utilisent l’appareil qu’ils ont sous la main au moment où ils en ont besoin, passant indifféremment de l’ordinateur au smartphone, en passant par la tablette. Si vous voulez que vos formations se retrouvent bien entre les mains de ceux qui en ont besoin, vous devez être sûr qu’elles marchent sur tous les appareils.  

Si vous lisez cet article, je n’ai sans doute pas besoin de vous convaincre. Mais il y a un fossé entre être convaincu de l’utilité du e-learning multi-appareils et savoir comment s’y prendre, en pratique, pour développer des modules qui marchent sur tous les appareils.

Alors pour vous aider, cet article très complet va vous permettre de passer sans heurts des traditionnels modules e-learning sur ordinateur aux modules e-learning multi-appareils.

Avant de commencer

Il est tentant de vouloir foncer tête baissée pour se mettre directement à créer des modules multi-appareils, mais avant de faire le grand saut, il est important de comprendre l’impact de ce changement afin d’assurer votre réussite. Voici quelques questions à se poser :

  • À quel point ce changement va-t-il influer sur votre flux de travail en conception et en développement ?
  • Comment serez-vous sûr que vos modules sont accessibles et faciles à utiliser pour les utilisateurs mobiles ?
  • De quoi les apprenants auront-ils besoin pour accéder aux contenus de formation sur leurs appareils mobiles ?
  • Y a-t-il d’autres services dans votre entreprise qui pourraient vous aider à réussir ce changement ? Si oui, savez-vous comment obtenir leur aide ?
  • Vos apprenants sont-ils prêts à passer au e-learning multi-appareils ? Utilisez cette checklist pour le vérifier.
  • Votre entreprise est-elle prête à passer au e-learning multi-appareils ? Remplissez ce tableau pour vous en assurer.

Faire passer votre entreprise au e-learning multi-appareils n’est pas forcément un énorme chantier mais il est essentiel de penser à certaines choses en amont si vous voulez assurer une transition en douceur.

Déterminez votre approche

Il existe principalement deux façons de concevoir du e-learning multi-appareils : soit en faisant des modules e-learning à base de diapositives soit en faisant des modules qui ressemblent à des pages web. Mais savez-vous quelle approche choisir ? En réalité, chaque projet déterminera votre approche : vous choisirez en fonction de votre contenu et des besoins de l’apprenant. Jetons donc un œil à ces deux approches pour savoir comment décider quelle est la plus adaptée à votre projet.

Le e-learning à base de diapositives

Le e-learning à base de diapositives a longtemps été la norme et il est encore très utilisé aujourd’hui. Vous pouvez créer des modules e-learning à base de diapositives en utilisant une application comme Storyline, qui permet aux concepteurs de concevoir librement leurs contenus d’apprentissage en plaçant textes, images, vidéos ou autres objets multimédias sur des diapositives.

Souvent, la place des objets est déterminante dans les modules à base de diapositives. Par exemple, dans ce module de conformité (en anglais), cela n’aurait pas de sens qu’un des personnages apparaisse subitement au-dessus d’un autre plutôt qu’à côté. Si la taille de ces modules peut être augmentée ou réduite en fonction de la taille de l’écran, les objets sur les diapositives doivent conserver leur position respective.

Voici quelques exemples de projets où il est préférable de choisir une approche à base de diapositives :

  • Dans les modules e-learning contenant un scénario où la position des personnages et des illustrations doit être conservée, comme dans l’exemple ci-dessus.
  • Dans tout autre module où le positionnement relatif des objets sur l’écran est important. Par exemple, si vous avez un graphique avec des flèches pointant vers des zones spécifiques.
  • Dans les projets nécessitant un graphisme personnalisé. L’un des inconvénients des modules qui ressemblent à des pages web, c’est que leur contenu s’adapte automatiquement à la taille de l’écran, et que, par conséquent, vous avez moins de contrôle sur l’apparence finale du contenu sur chaque appareil. Alors, si votre client a des exigences précises, comme vouloir que son logo apparaisse toujours au même endroit, il est préférable de choisir une conception à base de diapositives.

Le e-learning style page web

Concevoir des modules e-learning qui ressemblent à des pages web est une façon de créer des formations en ligne relativement récente mais qui gagne en popularité. Au lieu d’être une série de diapositives où l’apprenant progresse en cliquant sur « Suivant », ces modules se comportent comme des mini-sites web. En plus d’être plus intuitifs dans leur navigation, ils sont responsive ce qui signifie que leur contenu s’adapte automatiquement à la taille de l’écran. Certaines applications auteur en ligne comme Rise vous permettent de créer très facilement des modules responsive sans que vous ayez à écrire la moindre ligne de code !

Pourquoi le design responsive est-il spécifique aux modules style page web ? Parce que contrairement aux modules e-learning à base de diapositives, le positionnement relatif du texte et des objets dans les modules web n’a pas d’importance. Leur contenu peut être facilement réorganisé en fonction de la taille et de l’orientation de l’écran, tout en restant cohérent. Si tout cela vous semble encore un peu abstrait, consultez cet exemple de module e-learning créé en ligne avec Rise pour mieux comprendre ce qu’est un module responsive.

Voici quelques exemples de projets où il est préférable de choisir une conception style page web :

  • Dans des modules simples où la position des objets les uns par rapport aux autres n’est pas déterminante. Par exemple, dans un module avec des textes et des images où le sens n’est pas modifié que les images soient à droite ou à gauche des textes.
  • Dans les modules vidéo. Comme le contenu est intégré à la vidéo, lorsque le contenu du module est réorganisé en fonction de la place disponible, la vidéo se lira toujours parfaitement.
  • Dans les modules qui apprennent aux apprenants comment faire quelque chose. Dans ce contexte, les processus, les chronologies, les onglets interactifs ou les menus en accordéon sont d’excellents moyens pour motiver les apprenants à aller chercher le contenu dont ils ont besoin. Ces activités interactives s’adaptent sans problème à toutes les tailles d’écran,  sans conséquence sur le sens.
  • Pour les quiz. Les questions de quiz ont souvent un format standard (une question avec plusieurs choix possibles, par exemple) alors les rendre responsive est un vrai jeu d’enfant !

Concevez d’abord pour les mobiles

Si vous concevez des modules e-learning multi-appareils avec une appli auteur à base de diapos comme Storyline 360, je vous recommande de commencer à concevoir votre module en ayant en tête le plus petit écran sur lequel votre module sera suivi. Pourquoi ? Car c’est le plus compliqué vu que l’espace sur l’écran est très limité ! Voici quelques éléments à prendre en compte lors de la conception à base de diapos d’un module multi-appareils :

  • La longueur du module. Si vos apprenants utilisent des appareils mobiles, c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas assis derrière un bureau. Ce qui signifie qu’ils n’auront peut-être pas le temps de suivre un module de 40 minutes. Alors essayez de diviser votre module en plusieurs parties plus courtes afin que les apprenants puissent facilement terminer chaque partie en une seule fois. Et même si vos apprenants sont au bureau, il est probable qu’ils apprécieront cette approche, car elle leur permet d’utiliser leurs courtes périodes d’inactivité, par exemple, entre deux réunions.
  • La taille du fichier. Si vos apprenants utilisent leur smartphone pour suivre votre module, il est possible qu’ils y accèdent via un réseau 3G ou 4G. Pour cette raison, il faut penser à compresser les images et les vidéos afin que le module se télécharge plus rapidement.
  • La lisibilité du texte. Si vous ne voulez pas que vos apprenants fassent des efforts pour réussir à lire vos textes pendant tout le module, choisissez une police sans fioritures, claire et lisible, même en petite taille. Et choisissez une taille de police qui soit adaptée à tous les appareils. Selon la police que vous utilisez, la valeur numérique pourra être différente, mais quelque chose de proche d’un texte en Arial, taille 16 est un bon point de comparaison. Et, bien sûr, en cas de doute, faites des tests !
  • La taille des boutons. Avez-vous déjà navigué sur un site internet qui n’était pas optimisé pour les smartphones ? Il est extrêmement pénible d’essayer de cliquer sur un bouton et de cliquer sur un autre sans le vouloir. Pour éviter cette expérience désagréable à vos apprenants, vérifiez que vos boutons soient assez gros et assez espacés les uns des autres pour qu’ils puissent facilement les sélectionner. Je ne crois pas qu’il existe de standard définissant la taille optimale d’un bouton mais vous pouvez, par exemple, consulter cet article qui vous donnera quelques astuces pratiques.
  • La pertinence des images. En tant que concepteur pédagogique, vous savez déjà que trop d’images décoratives peuvent distraire les apprenants. C’est encore pire sur les appareils mobiles, car l’espace disponible sur l’écran est encore plus restreint : raison de plus pour ne pas le gâcher ! Vérifiez donc chaque illustration et supprimez tout ce qui n’est pas nécessaire. Vous hésitez à supprimer une image ? Essayez de l’ôter et voyez si le message est toujours aussi clair. Il l’est ? Alors tout va bien ! Vous venez de rationaliser votre contenu. Sinon, remettez-la.

Si tout cela vous paraît trop compliqué, ne vous inquiétez pas ! Il y a une solution : vous pouvez utiliser une appli auteur telle que Rise, qui vous évitera pas mal de maux de tête lors de la création de modules e-learning multi-appareils responsive. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’insérer votre contenu et Rise s’occupe du reste. Tous les modules créés dans Rise sont responsive : pourquoi chercher plus compliqué ?

Choisissez la bonne application

Il existe de très nombreuses applications e-learning vantant leur capacité à vous aider à créer de superbes modules mobiles et multi-appareils. Si vous n’avez jamais conçu de modules e-learning multi-appareils auparavant, il peut être difficile de décider quelle appli correspond réellement à vos besoins. Voici quelques éléments clés à prendre en compte lorsque vous comparez les différentes options :

  • Est-ce que l’application vous permet de créer des modules qui sont beaux et qui fonctionnent parfaitement sur tous les appareils ? Ou bien certains appareils ne sont-ils pas pris en charge ? Limiter les apprenants à des appareils spécifiques est presque impossible, il est donc important de choisir un outil auteur qui vous permet de créer des modules qui marchent sur n’importe quel appareil.
  • Est-ce que l’application adapte automatiquement votre module pour qu’il s’adapte à toutes les tailles d’écran ? Ou devez-vous faire des modifications manuelles pour que cela fonctionne ? Votre temps est précieux et vous ne voulez passer des heures à vérifier que votre contenu se lira bien quel que soit l’appareil utilisé par l’apprenant. Choisissez une appli qui s’occupe de cela pour vous comme Rise ou Storyline 360. Avec Rise, vous créez des modules fondamentalement responsive en insérant juste votre contenu. Et avec Storyline, vous créez des modules à base de diapositives et le lecteur redimensionne automatiquement votre module en fonction de la taille d’écran.
  • L’application optimise-t-elle l’espace à l’écran en masquant ou en minimisant les éléments non essentiels (comme les menus et les boutons de navigation) sur les appareils plus petits ? Redimensionner votre module ne représente que la moitié du travail. Avez-vous déjà remarqué que la navigation sur les sites mobiles est différente de celle sur ordinateur ? Il est logique que la navigation de votre module e-learning soit également optimisée, en veillant à ce que votre contenu soit toujours mis en avant. Assurez-vous qu’il s’agit d’une fonctionnalité proposée par votre application auteur.

Voici un tableau comparatif des outils auteur pour vous aider à faire votre choix parmi les marques les plus courantes. Et voici un article avec d’autres conseils à lire avant d’investir dans un outil auteur : 9 éléments à prendre en compte pour bien choisir son outil auteur e-learning.

Lancez-vous et créez vos modules e-learning multi-appareils

Passer à la création de modules multi-appareils peut être intimidant au départ, mais avec ces conseils, vous avez tout le nécessaire pour réussir la transition. Alors respirez, procédez étape par étape, et, en un rien de temps, vous serez un pro du e-learning multi-appareils !

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Suivez-nous Twitter et abonnez-vous au blog pour ne rater aucun article sur tout ce qui touche au e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*