Réseaux Articulate :

Articulate

Tester les apprenants au bon moment

Tester les apprenants au bon moment

Les concepteurs pédagogiques débutants me demandent souvent : « Quel est le meilleur moyen d’utiliser les quiz dans un module e-learning ? » J’ai moi-même posé cette question à un de mes professeurs pendant mes études. Et je me souviens très bien de sa réponse : « Testez dès le début et testez souvent ! »

Avec les années, je me suis rendue compte à quel point son conseil était parfait pour les modules e-learning. Bien qu’il soit intéressant de proposer un quiz à la fin d’une partie, il y a de nombreuses autres opportunités d’utiliser les quiz.

Voici les trois moments principaux pour évaluer vos apprenants.

1. À la fin du module

Le moment le plus évident pour tester les apprenants est en fin de module. Les concepteurs de modules e-learning ont toujours eu l’habitude de proposer des évaluations de fin de module. Cependant, il est important de noter que, à moins d’y inclure des scénarios réalistes, les quiz ne peuvent vous aider à évaluer les apprenants que sur la compréhension du contenu présenté dans le module. Si votre but est de tester la capacité d’un apprenant à effectuer une action ou à avoir un comportement précis, vous devez lui donner la possibilité de mettre en application ce qu’il a appris avec une mise en situation, par exemple.

Voici une règle qui fonctionne plutôt bien : si l’objectif de votre module est d’induire ou de modifier un comportement (par exemple, aider les apprenants à répondre aux clients avec empathie), votre quiz devrait présenter des situations imitant la vie réelle.

2. Au début du module

Cela n’est pas forcément le plus évident mais parfois le meilleur moment pour proposer un quiz est de le faire dès le début du module. Un quiz est une excellente façon de donner aux apprenants une idée de ce qu’ils vont apprendre dans le module. Cela peut également les aider à se concentrer, car si le quiz est difficile ils sauront qu’il devront fournir des efforts importants pour assimiler le contenu du module. Enfin, cela permet d’éveiller leur intérêt et de les rendre curieux de découvrir la suite.

Vous pouvez aussi utiliser un quiz pour tester la différence de niveau des apprenants avant de suivre le module et après l’avoir terminé. Cela vous permettra de mesurer à quel point le module a permis aux apprenants de progresser mais aussi vos compétences pédagogiques. Comment savoir ce que les apprenants ont vraiment appris d’un module si vous vous contentez de les tester à la fin ? Comment faire la part des choses entre ce qu’ils savaient déjà et ce que vous leur avez appris ? De plus, un quiz en début de module permet de tester les apprenants sur ce qu’ils savent, donc s’ils connaissent déjà le sujet, il n’y a aucune raison de les forcer à suivre le module (à part si la loi ou la réglementation vous y oblige) ! En dehors de ce cas, si les apprenants peuvent prouver qu’ils maîtrisent le sujet, vous pouvez tout à fait leur permettre de ne pas suivre le module.

3. Au fur et à mesure

Un quiz peut aussi servir à contrôler les connaissances tout au long du module. Après avoir présenté un chapitre, proposez un petit quiz avec une simple question ou plusieurs. Cela vous aidera à vérifier s’ils ont compris ce que vous venez de leur enseigner, tout en insistant sur les idées clés de la section. S’ils réussissent le quiz, ils peuvent continuer à avancer dans le module mais s’ils ont fait des erreurs, vous pouvez les encourager à réexaminer les points non compris et à refaire le test.

Au fond, il n’y a pas de mauvais moment pour tester les apprenants. Il y a beaucoup de bonnes raisons d’évaluer les apprenants et les quiz peuvent servir plusieurs objectifs. Le tout, c’est de bien réfléchir à la raison qui vous fait proposer un quiz à tel ou tel moment. Si vous le faites, vous découvrirez que les quiz sont beaucoup plus que de simples tests.

Retrouvez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour plus de conseils utiles aux pros du e-learning. Si vous avez des commentaires, vous pouvez les partager ci-dessous.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

5 commentaires

  1. Louis-Pierre ll y a 3 années

    Personnellement, j’ai toujours vu le quiz comme un renforcement des points importants de mes modules de cyber-apprentissage. J’identifie en règle générale les 5 points majeurs que je tente de communiquer aux utilisateurs, et j’oriente mes questions autour de ces points.

    L’objectif est principalement d’amener l’utilisateur à réfléchir sur les éléments clés afin de bien les assimiler. Les questions en début de module sont intéressantes dans l’optique où elles permettent à l’apprenant de connaître ses forces et ses faiblesses et de comprendre quelle sera l’angle d’attaque du module qu’il s’apprête à visualiser. Les questions en fin de module permettent de revenir sur les points importants et d’assurer l’apprenant qu’il a bien compris les informations critiques.

    En somme, j’ai toujours utilisé le quiz sans vraiment accorder une grande importance au score, sauf lorsque je bâtit des tests formels (à certaines étapes clés des parcours d’apprentissages).

  2. Céline ll y a 3 années

    J’ai également en mémoire une phrase particulière de l’un de mes professeurs qui disait « Ne faites pas pour vos apprenants ce qu’ils pourraient faire d’eux-mêmes ». Son principe de base était de ne pas exposer la matière directement, mais de les amener à réfléchir et à trouver l’information d’eux-mêmes, en les questionnant ou en leur faisant faire une activité.
    Il exerçait principalement dans le domaine de la formation en face-à-face, mais j’essaie d’appliquer le même principe à mes modules eLearning.
    Pour donner un exemple, l’un de mes modules parle d’une technique utilisée dans la vente pour identifier les motivations d’achat du client. Il s’agit d’un acronyme représentant six motivations différentes. Au lieu de commencer le module en récitant les six motivations, je propose un jeu de choix multiple et demande aux apprenants de trouver par eux-mêmes les sept termes.
    Cette technique a pour moi deux avantages. Tout d’abord, elle permet un meilleur niveau de rétention pour les nouveaux apprenants, grâce à l’effort de réflexion qu’ils devront faire pour compléter ce slide.
    Ensuite, vu que ce module est également proposé en « refresh » aux apprenants ayant déjà suivi une formation, cette technique rend le module plus ludique, car les « expérimentés » peuvent d’entrée se tester, plutôt que de simplement revoir et réentendre ce qu’ils devraient déjà connaître.

Pingbacks

  1. […] Tester les apprenants au bon moment […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*