Réseaux Articulate :

Articulate

Astuces techniques pour produire un module e-learning en plusieurs langues

Astuces techniques pour produire un module e-learning en plusieurs langues

Juliette Follin

À propos de l’auteur : Juliette Follin est conceptrice-réalisatrice e-learning depuis plusieurs années. Juliette a travaillé au sein de nombreuses agences e-learning où elle jongle avec de nombreux outils auteur, des storyboards et les discussions animées avec les chefs de projet, clients, commerciaux et graphistes… quand elle n’abreuve pas ses collègues d’anecdotes sur ses passions : le sport automobile et l’humour !


Déployer un module ou un parcours de formation pour plusieurs pays n’est pas forcément évident. Si vous avez raté le premier article de cette série, je vous conseille de le lire avant de continuer (Produire des modules e-learning pour l’international : au-delà d’une simple traduction).

Si les logiciels de traduction permettent d’importer et d’exporter des traductions en quelques clics, il faut prévoir un peu plus de travail pour localiser un module e-learning. Regardons ensemble les détails techniques à soigner lors de la réalisation et de la localisation des modules e-learning.

Outils auteur et localisation : un bon ménage

Les outils auteur du marché sont généralement conçus pour intégrer la localisation : les textes sont exportés sous différents formats. Une fois traduits, il faut les réimporter. Ces manipulations s’effectuent en quelques clics, mais une phase de relecture est nécessaire pour ajuster la mise en page aux textes traduits, qui peuvent être plus longs que les textes d’origine et donc prendre plus d’espace sur les diapositives.

Une règle d’or : tous les textes doivent être exportables !

Voyons quelques oublis fréquents et comment ne pas tomber dans le piège.

Type de texte

Astuces pour la localisation

Scripts de voix-off Utilisez l’onglet « Notes » de Storyline (ou équivalent) pour inclure les voix-off dans vos fichiers de travail.
Textes dans les graphismes Dès le début du projet, bien avoir à l’esprit que les textes doivent être supprimés des graphismes et ajoutés dans l’outil auteur. Repérer les exceptions dans un fichier de suivi.

Développement : quelques détails à soigner

On ne le dira jamais assez : la phase de localisation doit être pensée dès le début du projet. La phase d’intégration/de réalisation est critique, mais encore une fois, des manipulations simples vous aideront à aborder la localisation de votre module sereinement :

  • Agrandissez la taille des blocs de texte pour laisser la place aux textes localisés, qui sont souvent plus longs que le texte français. Vous gagnerez du temps lors de la vérification de la mise en page !
  • Scindez les voix-off (fichiers audio ou scripts) d’un même écran pour que chacune débute en même temps qu’un nouvel élément de l’écran apparaît. Vous pouvez aussi demander au studio d’enregistrement d’insérer des silences ou bips sonores qui correspondent au moment où un élément apparaît à l’écran. Cet effort vous permettra de lever toute ambiguïté lors de la synchronisation des modules localisés !

Pour assurer que la localisation de vos modules se passe dans les meilleures conditions, briefez l’ensemble de l’équipe sur ces bonnes pratiques. Préparez des fiches de référence qu’ils peuvent consulter en cas de doute. La localisation est en effet un exercice où plusieurs développeurs e-learning travaillent souvent de concert. Ces conseils valent d’ailleurs pour tout développement technique où l’on tâtonne au départ, avant de gagner un temps fou avec l’habitude !

Comment gérez-vous le développement de modules localisés ? Partagez votre expérience dans les commentaires, nous adorerions voir la communauté confronter son retour d’expérience sur cet exercice particulier !

1 commentaire

Pingbacks

  1. […] Astuces techniques pour produire un module e-learning en plusieurs langues […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*