Réseaux Articulate :

Articulate

Que faire lorsqu’un module a trop de contenu ?

Que faire lorsqu’un module a trop de contenu ?

Il nous arrive de créer un module e-learning comme on prépare sa valise pour un voyage : on y met une chose, puis deux, puis on en ajoute encore et encore… jusqu’à ce que ce soit plein à craquer. Mais soyons honnête, la plupart des apprenants décrochent lorsqu’ils doivent regarder une trop longue succession de diapos remplies de textes, d’images et de notions à retenir. La trop grande quantité de contenus les submerge et les empêche d’accéder aux informations clés. Lorsqu’ils ne peuvent pas fixer leur attention sur ce qui est important, comment vont-ils bien pouvoir appliquer ce que vous essayez de leur apprendre ?

Mettre trop de contenus, sur une diapo ou sur tout un module, est une des erreurs les plus courantes en e-learning. Comment faire pour l’éviter ? Voici quelques idées.

Le module e-learning n’est peut-être pas la solution

Votre expert métier (SME) insiste fortement pour que tout ce qu’il vous a fourni comme contenu soit dans le module ? Il est sans doute persuadé que donner l’information est le plus important pour faire changer le comportement des apprenants en oubliant qu’il est préférable d’induire chez eux une façon de penser qui fera changer leur comportement en profondeur.

Votre travail, en tant que concepteur pédagogique, est d’aider les SME à prendre conscience de toutes les façons de structurer un contenu pour mettre les apprenants au centre et, au final, influer sur leur performance. Essayez dans certains cas de suggérer d’autres options qu’un module e-learning, par exemple :

  • Un aide-mémoire imprimé : un simple document de référence ou un tableau permettant de consulter des infos très rapidement est souvent plus efficace qu’un module e-learning.
  • Un aide-mémoire numérique : un glossaire en ligne, un guide de dépannage ou un court tutoriel de logiciel peuvent parfois être suffisants pour que les apprenants puissent se mettre à jour.

Consultez cet article pour aller plus loin : Astuces pour concevoir un aide-mémoire professionnel.

Découper le contenu

De nombreuses études (dont celle de Miller notamment) montre que le cerveau humain assimile mieux l’information lorsque celle-ci est fournie en morceaux de taille raisonnable. En effet, notre mémoire de travail – l’endroit où notre cerveau traite l’information à court et à long terme – ne peut pas gérer beaucoup d’informations à la fois.

Voici quelques conseils pour découper votre contenu pour le rendre plus facilement assimilable :

  • Établir des priorités à l’intérieur de votre contenu : si vos apprenants doivent passer un test de connaissance à la fin du module, assurez-vous de leur fournir en priorité les informations dont ils ont besoin pour le réussir.
  • Concentrez-vous sur les objectifs pédagogiques : si le but du module est d’apprendre aux apprenants à utiliser une imprimante 3D, oubliez votre chapitre « histoire de l’impression » ou mettez-le dans les ressources complémentaires pour ceux qui seraient vraiment passionnés par les techniques d’impression.
  • Évitez la surcharge d’information : un système d’onglets ou de processus interactifs peut être un bon moyen pour présenter de grandes quantités d’infos d’une façon qui invite l’apprenant à explorer le contenu.
  • Organisez votre contenu : transformez les chapitres en mini-modules par exemple.

Rendez le contenu captivant

Il est tentant de perdre de vue l’objectif final et de ne considérer les modules que comme des contenants en oubliant qu’ils doivent être les catalyseurs du changement. Transformez votre contenu en quelque chose de pratique et de motivant implique que vous devez le rendre captivant. Vous devez donner aux apprenants une raison d’utiliser l’information.

Comment procéder ?

  • Utiliser la résolution de problèmes : on apprend mieux en essayant, en faisant des erreurs, en expérimentant et en jouant avec les possibilités. Transformez une lecture de texte passive en activité stimulante avec problème à résoudre par les apprenants.
  • Vous avez beaucoup de données chiffrées à partager ? Prenez les éléments les plus importants et mettez-les en valeur dans un graphique attirant. Les infographies sont un moyen plus sympa de transmettre l’information que les listes à puces.
  • Soyez punchy dans votre style d’écriture. Oubliez les superlatifs qui distraient les apprenants sans apporter d’info supplémentaires. Transformez les phrases trop longues en phrases plus succinctes. Même les petits changements – remplacer « cliquez sur la flèche suivante pour continuer » avec quelque chose de plus percutant comme « envie de connaître la suite ? » – peut rendre votre contenu plus percutant.

Prêt à rationaliser votre contenu ?

À la recherche de moyens intelligents pour rationaliser votre contenu ? Vous trouverez des tas d’exemples, d’idées et d’inspirations dans les articles ci-dessous :

  • Si vous cherchez à éviter de submerger les apprenants avec trop de contenus ou de les perdre à cause d’un contenu mal organisé, utilisez ces quatres façon d’organiser du contenu e-learning.
  • Vous ne savez pas comment vous y prendre pour rendre vos interactions vraiment captivantes ? Ces six conseils devraient vous être très utiles pour y parvenir.

C’est à vous maintenant ! Comment gérez-vous la surcharge de contenus ? Avez-vous des astuces pour rationaliser la quantité de contenus dans vos modules e-learning ? J’ai hâte de connaître vos idées, n’hésitez pas à commenter !

Vous avez aimé cet article ? Pensez à nous suivre sur Twitter et à vous abonner au blog pour ne rater aucun de nos conseils pour toujours améliorer vos compétences en e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

1 commentaire

Pingbacks

  1. […] Que faire lorsqu’un module a trop de contenu ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*