Réseaux Articulate :

Articulate

3 principes de graphisme pour les concepteurs pédagogiques e-learning

3 principes de graphisme pour les concepteurs pédagogiques e-learning

Les visuels, les polices, les couleurs, les symboles… tout l’aspect graphique d’un module contribue à la transmission des informations. Plus l’ensemble « contenu + contenant » sera cohérent, plus l’expérience d’apprentissage aura de chance d’être réussie. Regardons quelques principes de graphisme qui vous permettront de vous assurer que les visuels de vos modules e-learning contribuent à transmettre le message que vous voulez faire passer.

1. Choisissez des images pertinentes

Imaginons que vous suivez un module e-learning sur les parcs nationaux et vous voyez l’image ci-dessous à l’écran. À quoi vous fait-elle penser ? Personnellement, cela m’évoque  l’environnement ou le recyclage.

Choisissez des images pertinentesSans aucun texte, cette image vous parle. Elle vous permet de situer le contexte. C’est exactement ce que vous devez faire dans vos modules : utiliser des images, symboles ou autre graphismes qui illustrent votre contenu.

On a parfois envie de mettre des images pour faire joli ou pour remplir des espaces vides. Ou c’est peut-être votre client qui veut rendre le module « plus sexy ». Attention à ne pas tomber dans le piège ! Les études montrent que les graphismes uniquement « décoratifs » peuvent nuire à l’apprentissage. En effet, si vos visuels transmettent des informations qui ne sont pas en lien avec le sujet du module, vous risquez de perturber vos apprenants.

2. Utilisez la proximité pour exprimer le rapport entre différents éléments

La distribution des éléments à l’écran aide l’apprenant à comprendre les rapports qu’il y a entre eux. Si deux éléments sont placés côte à côté, on comprend qu’ils sont liés. S’il y a plus d’espace entre ces éléments, on perçoit qu’ils sont indépendants les uns des autres. Il est donc important de ne pas placer textes et visuels « au hasard ».

Regardons, par exemple, l’écran ci-dessous. La repartition des personnages ne nous permet pas de comprendre les relations entre eux.

Utilisez la proximité pour exprimer le rapport entre différents éléments - 1

 

 

Maintenant, regardez l’image ci-dessous. Mêmes personnages, seulement cette fois-ci ils sont organisés différemment. Grâce à leurs positions, on devine le rapport qui existe entre eux, sans même avoir besoin de l’expliciter.

Utilisez la proximité pour exprimer le rapport entre différents éléments - 2

Gardez à l’esprit que le principe de proximité fonctionne même si vous n’y prêtez pas attention. Si vous placez des éléments au hasard, vos apprenants peuvent déduire des rapports là où il n’y en a pas. Réfléchissez donc bien à la distribution de vos textes et visuels !

3. Répétez des éléments visuels pour guider vos apprenants

La répétition des éléments permet de créer une cohérence globale qui aide l’apprenant à mieux naviguer dans le module et à comprendre les informations plus facilement.

Prenons par exemple le texte ci-dessous. Il y a beaucoup d’informations, mais ce n’est pas facile d’en repérer les points clés car, visuellement, le texte est constitué d’un seul bloc… pas très digeste ! Cette présentation ne me donne pas particulièrement envie d’en poursuivre la lecture. De plus, je suis obligée de le lire en entier car je n’ai aucun indice sur son utilité pour moi !

3. Répétez des éléments visuels pour guider vos apprenants - 1

Pour faciliter la lecture et faire ressortir les points clés, mettez en place de simples règles de mise en page. Grâce à ces règles, les apprenants pourront repérer en un coup d’œil les messages clés. Regardez la différence que la mise en forme peut faire ! En ajoutant un titre pour situer le contexte et en jouant avec les tailles et les graisses de polices, on obtient un texte qui est tout de suite plus lisible et compréhensible.

Répétez des éléments visuels pour guider vos apprenants - 2Mais la notion de répétition ne se limite pas qu’au texte. Vous pouvez faire la même chose avec des visuels en choisissant, par exemple, une icône pour chaque thématique ou pour désigner des points clés.

Pour terminer

On l’a dit et redit : les visuels ne sont pas là juste pour « faire joli ». Ils sont là pour améliorer l’expérience d’apprentissage. En appliquant ces 3 règles, vous êtes sûr d’y arriver !

Vous avez des questions ou des commentaires ? Partagez-les dans la zone de commentaires. Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de revenir régulièrement aux Essentiels du e-learning pour d’autres astuces e-learning !


Événements
  • Groupe d’utilisateurs à Lyon : Rejoignez le groupe
  • Groupe d’utilisateurs à Strasbourg (date à définir) : Rejoignez le groupe
  • Vous voulez participer à un groupe d’utilisateurs/une communauté de pratique dans votre ville ? Regardez la carte pour voir les noms d’autres professionnels e-learning dans votre ville, remplissez ce formulaire ou contactez-moi pour plus d’informations.
Les actualités de la communauté E-Learning Heroes

Ne manquez pas ces ressources sur la communauté anglophone.

NOUVEAUX articles (en anglais) :

NOUVEAUX téléchargements gratuits :

Emploi : Rendez-vous sur le hub dédié aux offres d’emploi sur E-Learning Heroes pour déposer ou rechercher une offre d’emploi.

Challenges : Participez dans les challenges e-learning hebdomadaires pour développer vos compétences et obtenir des retours sur le travail réalisé de la part des membres de la communauté.

Téléchargements gratuits :

Exemples de module e-learning : Consultez nos exemples pour trouver de l’inspiration pour vos propres modules e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

6 commentaires

  1. Pierre ll y a 5 ans

    Ces 3 conseils sont très vrais, surtout à notre époque très portée sur le visuel.
    Je trouve le point 3 très important vis à vis de la problématique de l’accessibilité des contenus. Au delà de la meilleure lisibilité, les balises de mise en page permettent une bien meilleure efficacité des logiciels de lecture des pages web pour les mal-voyants.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 5 ans

      Très bonne remarque par rapport à l’accessibilité ! Encore une raison de plus pour appliquer ce principe.

  2. Loic ll y a 5 ans

    Conseils pertinents ! Parfois, il est difficile d’expliquer un concept avec une image, personnellement, je n’hésite pas à rajouter un mot clé pour « connoter » une image. Exemple, pour illustrer la notion de « planning », une image de calendrier n’est pas assez parlante. En ajoutant le mot planning directement sur l’image, cela permet de clarifier et connoter le sens de l’image pour ne pas tomber dans le piège du rébus.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 5 ans

      Je vois tout à fait ce que vous voulez dire. C’est un très bonne idée de mettre un mot clé à côté d’une image ou icône qui peut être interprétée de plusieurs manières pour éviter toute confusion.

Pingbacks

  1. […] 3 principes de graphisme pour les concepteurs pédagogiques e-learning […]

  2. […] 3 principes de graphisme pour les concepteurs pédagogiques e-learning […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*