Réseaux Articulate :

Articulate

Comment convaincre de l’efficacité de la formation par le jeu

Comment convaincre de l’efficacité de la formation par le jeu

julien-parthenay-v2

À propos de l’auteur : Julien Parthenay est Directeur de Création d’Events Games, agence de formation par le jeu. Depuis plus de 12 ans, il crée des dispositifs en salle, blended et en ligne. Il est notamment le concepteur des Digital Learning Games.


Lors de la conception d’un projet de formation, il est essentiel de convaincre ses interlocuteurs internes du bien-fondé des modalités pédagogiques mises en place. Et si l’intérêt de la ludo-pédagogie n’est plus contesté chez les professionnels de la formation, la simple expression « formation par le jeu » peut encore braquer les non-initiés… et bloquer votre projet.

Ces réticences peuvent avoir plusieurs explications :

  • l’a priori tenace que «le jeu, ce n’est pas sérieux» 
  • l’impression que l’objet de la formation ne s’y prête pas
  • le sentiment que la culture d’entreprise est incompatible avec la formation par le jeu

Face à ces réticences, il est d’abord essentiel d’argumenter sur la qualité et la pertinence de son projet. Chaque modalité doit être pensée selon les objectifs pédagogiques, les caractéristiques des apprenants et les conditions de la formation. Votre parti-pris pédagogique ne doit pas être perçu comme un pari, mais comme un acte réfléchi.

Ensuite, lorsque les réticences sur la formation par le jeu sont clairement évoquées, il convient de s’attacher à démontrer l’efficacité théorique de cette approche pédagogique.

En effet, la pédagogie par le jeu est très sérieuse. Elle répond à des facteurs d’apprentissage clés étudiés depuis plus de 50 ans :

  • Les stagiaires apprennent par leurs propres actions (ils répondent à des questions, prennent des décisions, jouent un rôle…).
  • Les séquences ludiques développent la motivation intrinsèque (motivation à réaliser l’activité d’apprentissage)
  • La motivation extrinsèque (motivation suscitée par une récompense ou une satisfaction extérieure) est renforcée par le gain de points, la réalisation de missions, la compétition, etc.
  • Le feedback est rendu possible par la proposition d’activités.

Cette démonstration d’efficacité de la pédagogie par le jeu est le meilleur argument pour répondre aux réticences que nous avons vues :

  • Une formation par le jeu n’est pas une formation drôle, durant laquelle les participants passent leur temps à rire et à s’amuser.
  • Il n’est donc pas nécessaire que le sujet soit «sexy», propice à la rigolade…
  • Cette approche pragmatique et performante n’est pas incompatible avec la culture d’entreprise.

Un dernier conseil ? Parfois, il convient d’adapter son vocabulaire. Si la notion de «jeu» fait peur, préférez les mots «ludique», «interactif», «participatif» ou «impliquant»…

Et si votre interlocuteur préfère malgré tout une formation non participative durant laquelle les participants subissent 7 heures durant la parole du formateur tout puissant ou la succession de dizaines d’écrans de e-learning… passez votre tour !  

Questions ? Commentaires ? Laissez vos messages dans la zone ci-dessous.

2 commentaires

  1. Juliette ll y a 2 années

    Super article ! Je l’ai transmis au Développeur Serious Games de notre agence qui l’a adoré, c’est très clair et bien écrit ! 🙂

    L’argumentaire est très utile lorsqu’il faut convaincre des personnes qui ne partagent pas forcément le même socle de connaissances et qui ont peut-être peur de mal faire. Au final, par conservatisme, ils s’embourbent dans des solutions qui ne marchent pas, et ensuite il devient compliqué de démontrer l’efficacité de l’e-learning…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*