Réseaux Articulate :

Articulate

5 façons d’utiliser l’audio en e-learning

5 façons d’utiliser l’audio en e-learning

Demandez à n’importe quel concepteur pédagogique comment rendre le e-learning plus attrayant et vous entendrez de nombreuses idées créatives utilisant des images, des vidéos et des animations. Bien que les visuels et les éléments interactifs soient d’excellentes solutions, il existe un autre élément qui est souvent négligé : l’audio.

Lorsqu’il est utilisé efficacement, l’audio aide à attirer les apprenants, à maintenir leur attention et à nourrir leur imagination. L’utilisation la plus courante de l’audio en e-learning est la narration en voix-off, mais dans cet article, nous explorerons cinq autres utilisations créatives de l’audio dans les formations en ligne et nous partagerons avec vous quelques conseils utiles et des idées inspirantes. Allons-y !

1. Interviews audios 

Si vous êtes concepteur pédagogique, vous pouvez être amené à faire appel à vos clients et à des experts métier (SME) pour vous aider à élaborer votre module e-learning. Mais avez-vous déjà envisagé de les interviewer et d’inclure l’enregistrement de leurs réponses dans votre contenu ? Les paroles d’experts, de spécialistes et d’employés effectuant des tâches peuvent apporter de la crédibilité et de l’authenticité à votre module.

Vous pouvez enregistrer des entretiens audios par téléphone, sur Zoom ou lors d’une rencontre physique avec un enregistreur numérique ou celui de votre smartphone. Assurez-vous simplement d’avoir l’autorisation de l’interviewé pour enregistrer. Ensuite, vous pouvez utiliser l’interview en entier ou par petits morceaux tout au long de votre module. Vous pouvez aussi directement enregistrer les réponses aux questions que vous posez lors de la phase d’analyse pour obtenir des extraits sonores pertinents pour votre module.

Alors, comment ces entretiens peuvent-ils enrichir un module ? Voici quelques exemples :

  • Service client : demandez aux personnes les plus performantes comment elles gèrent certaines interactions avec leurs clients. Utilisez leurs réponses comme exemples de bonnes pratiques à suivre pour les apprenants.
  • Services juridique et de conformité : vérifiez si une nouvelle loi a un impact sur la façon dont votre entreprise exerce ses activités. Demandez aux personnels des services juridique et de conformité comment ce changement peut impacter les employés et les clients.
  • Services marketing et commercial : cherchez les super vendeurs et interrogez-les sur leurs secrets pour réussir.

L’inclusion de témoignages et de points de vue réels aide à rendre vos modules e-learning plus chaleureux. Et permettre aux experts de partager leurs réflexions avec leurs propres mots, plutôt que via du texte sur un écran, est un excellent moyen de garder l’attention de vos apprenants.

2. Extraits audios

Des extraits audios, comme de brefs enregistrements de sons réels avec lesquels l’apprenant devra se familiariser au travail, peuvent aider à ajouter du contexte à votre formation. Semblables aux entretiens audios, ceux-ci peuvent être facilement enregistrés dans l’environnement de travail réel à l’aide d’un enregistreur numérique ou d’un smartphone. Les utilisations appropriées de ces extraits pourraient concerner :

  • La sécurité au travail : inclure le son de l’alarme incendie ou de l’alerte intrusion, par exemple, peut aider à préparer les apprenants à identifier ces sons dans la vie réelle.
  • Les machines : si vous formez un mécanicien pour diagnostiquer les pannes de moteur, il peut être utile d’inclure des extraits audio des sons qui peuvent aider au diagnostic.
  • La musique : fournir des extraits audio des différents sons produits par divers instruments ou équipements de musique peut être plus parlant qu’un texte descriptif. 

Pour aider les apprenants à tirer le meilleur parti des extraits audios, pensez à les inclure avec la possibilité d’être lancés manuellement par l’apprenant en cliquant sur un bouton lecture, plutôt qu’automatiquement. Cela permettra aux apprenants d’écouter les sons uniquement lorsque cela est nécessaire.

3. Sons d’ambiance

Les sons d’ambiance et les bruits de fond que vous entendez partout où vous allez créent une atmosphère particulière et sont associés à un type de lieu sans même avoir besoin d’éléments visuels ou interactifs. Ces sons peuvent grandement contribuer à rendre vos scénarios plus réalistes. Lors de la création ou de la recherche de sons ambiants, recherchez les bruits courants et répétitifs qui existent dans l’environnement que vous recréez dans votre module.

Pensez aux environnements de travail suivants et à leurs sons d’ambiance associés :

  • Entrepôt : les sons que vous entendez dans un entrepôt pourraient être le son des avertisseurs de recul des chariots élévateurs, celui des transpalettes se déplaçant ou des bruits des personnes qui montent et descendent les rampes de camion.
  • Cabinet d’avocat : les sons d’un cabinet d’avocat sont plus subtils que ceux d’un entrepôt. Les sons courants incluent des conversations chuchotées, des sonneries de téléphone, des sons d’imprimantes et d’ordinateurs ainsi que des sons de frappe sur des claviers.
  • Restaurant : dans un restaurant, on peut entendre les bruits de couverts, les conversations de fond, les bruits de cuisine ou de machine à café et le son de la caisse et de la machine à carte bleue.

Bien que le son ambiant puisse être un excellent moyen de donner vie à un environnement, soyez conscient du moment où vous choisissez de l’utiliser. Plutôt que d’en mettre tout au long d’un module, utilisez-le le temps d’un dialogue ou d’une activité interactive courte.

Et n’oubliez pas de garder le volume à l’esprit. Vous devez toujours mettre le son d’ambiance à un niveau très bas afin qu’il ne capte pas toute l’attention de l’apprenant. Et si vous utilisez simultanément le son d’ambiance et une voix-off, suivez les règles d’accessibilité des contenus web sur le contenu audio en vous assurant que le son de la voix-off est quatre fois plus fort que le son d’ambiance afin que les apprenants puissent entendre ce qui se dit. Ou mieux encore, permettez aux apprenants de désactiver le son d’ambiance s’ils le souhaitent.

4. Effets sonores

Un effet sonore à la suite de l’interaction avec un objet ou un système utilisé au travail peut compléter les sons d’ambiance pour attirer l’attention des apprenants. Par exemple, une formation à la caisse d’un supermarché pourrait utiliser des effets sonores comme le bip du scanner chaque fois que l’apprenant scanne un article, le son du tiroir-caisse qui se ferme lorsque l’apprenant termine une transaction ou des sacs qui bruissent lorsque l’apprenant emballe les articles achetés.

L’ajout d’effets sonores crée une expérience plus immersive et amplifie le réalisme du module. Mais comme pour tous les types d’audio, il est important d’utiliser les effets sonores à bon escient, ils doivent être plus forts que les sons ambiants, mais ne doivent pas entrer en concurrence avec le contenu principal.

Il est également important de n’utiliser des effets sonores que lorsqu’ils ajoutent du contexte au module. Par exemple, un effet sonore de sonnerie lors d’une simulation de bureau qui signale à l’apprenant de décrocher un téléphone peut être utile, mais un bruit qui retentit chaque fois qu’un apprenant répond à une question de quiz ne l’est pas.

Il est également important de noter que lorsque le son est utilisé pour transmettre des informations, comme savoir si une réponse est correcte ou incorrecte, vous devez également inclure une version visuelle de cette information pour les apprenants ayant une déficience auditive.

5. Musique de fond

Dans la plupart des cas, la musique de fond est plus gênante que bénéfique dans les modules. Mais dans les rares cas où cela peut améliorer l’expérience d’apprentissage, vous devez toujours l’utiliser de manière réfléchie afin qu’elle ne soit jamais en concurrence avec le contenu principal.

Par exemple, ce jeu de questions utilise une musique de fond pour donner le ton de l’expérience, mais uniquement pendant l’intro et sur la diapo de résultat. Cette musique est supprimée pendant le reste du module, permettant aux apprenants de se concentrer sur les questions en silence.

Explorer ce projet

En résumé

Et voilà cinq façons créatives d’utiliser efficacement l’audio dans vos modules e-learning. N’oubliez pas que vous ne voulez pas que l’audio prenne le pas sur votre contenu. Suivez le proverbe « le mieux est l’ennemi du bien » afin que votre audio aide vos apprenants à se concentrer et à améliorer leur expérience d’apprentissage. Et lorsque vous ne savez pas si l’audio est approprié pour votre module e-learning, lisez les conseils de cet article : 6 choses à considérer lorsque vous utilisez de l’audio en e-learning.

Avez-vous des conseils ou des idées pour utiliser l’audio dans vos modules ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Et pour en savoir encore plus sur l’utilisation de l’audio en e-learning,  consultez les articles suivants :

Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*