Réseaux Articulate :

Articulate

Les bases de l’audio pour les modules e-learning

Les bases de l’audio pour les modules e-learning

Un excellent moyen de créer une expérience d’apprentissage engageante pour votre public consiste à inclure une voix off avec un texte explicatif et des visuels. Vous pouvez enregistrer l’intégralité du module, utiliser l’audio uniquement pour les scénarios avec des personnages ou inclure des témoignages à la première personne d’apprenants ou d’experts métier (SME).

Et aujourd’hui, il est plus facile que jamais d’ajouter de l’audio à vos modules e-learning. Des micros et des logiciels d’enregistrement de haute qualité sont facilement accessibles à tous. Les ordinateurs Windows et Mac sont même livrés avec des applications d’enregistrement de qualité studio. Et si vous ne souhaitez pas enregistrer de son avec un logiciel tiers, de nombreuses applications de création de modules e-learning possèdent leur propre outil d’enregistrement audio.

Mais même avec un accès facile à des micros et à des applications d’enregistrement de haute qualité, il peut être difficile de créer un son de qualité professionnelle si vous ne l’avez jamais fait auparavant. Ne vous inquiétez pas, nous avons ce qu’il vous faut ! En suivant ces trucs et astuces, vous créerez de l’audio comme les pros en un rien de temps.

Écrivez le script de la voix off

La première étape pour enregistrer un son de haute qualité n’a rien à voir avec l’équipement audio ou le logiciel. Une bonne voix off commence par un script bien écrit.

Pour créer un script de voix off, copiez le texte de la voix off dans un tableau. De cette façon, vous pouvez rapidement voir et lire le texte qui doit être enregistré tout en faisant des modifications à la volée.

Un script de voix off peut prendre plusieurs formes, tant qu’il comporte ces trois éléments principaux :

  • Numéro de diapositive : les numéros de diapositive vous permettent de savoir quel texte correspond à quelle diapositive. Il est également utile pour nommer vos fichiers audio après l’enregistrement.
  • Script de la voix off : il s’agit du texte que vous enregistrez. 
  • Notes : ces notes fournissent des indications au comédien voix off sur la façon de lire le script, y compris ce qui concerne la prononciation, l’accentuation de certaines parties et le rythme de la voix off.

Voici un exemple de ce à quoi cela peut ressembler :

N° de diapositive Script Notes
Diapositive n°1 Tôt ou tard, tout le monde se retrouve à devoir changer un pneu crevé. Et il y a de fortes chances que cela n’arrive pas au bon moment. J’entends certains d’entre vous dire : « Pourquoi devrais-je apprendre à changer mon pneu ? J’ai une assurance. » Utilisez ici un ton ferme mais amical. Montez un peu votre voix pour la citation, mais évitez le côté geignard.

 

Pour plus de conseils sur la rédaction de scripts de voix off efficaces, consultez cet article : Le plein d’astuces pour écrire des scripts voix-off de qualité.

Choisissez le bon micro

Maintenant que vous avez votre script de voix off, il est temps de vous intéresser à votre microphone. Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser le microphone intégré à votre ordinateur. Non seulement il n’est pas conçu pour capturer une voix off audio, mais il capte également le bruit de votre ordinateur. Il en va de même pour le micro intégré à vos écouteurs. Il convient aux appels téléphoniques et aux réunions, mais ne doit pas être utilisé pour les enregistrements professionnels.

Pour une voix off claire et nette, investissez dans un micro externe. Vous n’êtes pas obligé d’acheter le plus cher du marché, mais en ce qui concerne l’équipement audio, le résultat obtenu dépend vraiment du prix que vous pouvez y consacrer. Si vous enregistrez régulièrement de l’audio et que vous voulez des résultats de haute qualité, soyez prêt à investir au moins 100€.

Il existe de nombreux types de microphones différents, mais les deux plus courants sont les omnidirectionnels et les unidirectionnels. Chacun a ses forces et ses faiblesses. Décider lequel vous convient le mieux dépend de ce que vous cherchez à enregistrer.

Omnidirectionnel Unidirectionnel
Un microphone omnidirectionnel capte le son dans toutes les directions.

Il est parfait pour capturer :

  • des sons d’ambiance
  • des sons extérieurs
  • les sons d’un événement
  • plusieurs personnes parlant dans une même pièce

Cela fonctionne mieux dans les situations où vous ne disposez pas d’une source audio précise ou lorsque vous devez capturer une scène ou l’ambiance sonore générale d’un environnement.

Un microphone unidirectionnel enregistre les sons audio d’une seule direction (généralement, l’avant), c’est donc le meilleur type à utiliser pour la voix off audio.

Ce type de micro permet de réduire les sons ambiants qui pourraient détourner l’attention du texte prononcé.

Les meilleurs sont livrés avec des algorithmes d’intelligence artificielle qui se concentrent spécifiquement sur la voix du narrateur.

 

En gardant tout cela à l’esprit, de nombreux micros USB populaires peuvent faire double emploi et servir à la fois de micro omnidirectionnel et unidirectionnel. Certains vous permettent de contrôler le mode manuellement avec un logiciel, tandis que d’autres passeront automatiquement d’un mode à l’autre s’ils détectent plusieurs intervenants.

Envisagez d’acheter une bonnette anti-vent ou un filtre anti-pop

Avec les micros omnidirectionnels et unidirectionnels, vous disposez de deux options principales pour améliorer la qualité du son que vous capturez. Jetons un œil à ces accessoires utiles.

Bonnette anti-vent Filtre anti-pop
Les bonnettes anti-vent peuvent réduire le bruit ambiant. Vous pouvez trouver une bonnette pour 20€ ou moins. Les filtres anti-pop réduisent les bruits de claquement sur les sons « p » et « b » en ajoutant une couche de protection au microphone.

Ils minimisent également les bruits respiratoires indésirables qui se produisent lorsque vous expirez trop près du microphone.

La plupart des filtres anti-pop coûtent moins de 20€, mais vous pouvez facilement créer le vôtre. Enroulez simplement un collant en nylon autour d’un cintre et placez-le devant le microphone avant de commencer l’enregistrement.

 

Encore une fois, si vous utilisez un microphone amélioré par logiciel, il peut y avoir des options virtuelles pour améliorer votre son et réduire les bruits indésirables. Vérifiez les paramètres avant de commencer l’enregistrement et jouez avec les différentes options pour vous assurer qu’elles offrent le type de sortie audio que vous recherchez.

Réduisez les bruits ambiants

Alors qu’un bon microphone et un logiciel intelligent peuvent rendre votre son excellent, l’entrée audio n’est que la moitié de l’histoire. L’autre partie est la gestion du bruit ambiant.

Construire un studio portable dans une boîte

Lorsque vous enregistrez dans un studio professionnel, les murs et les sols sont spécialement isolés pour réduire les bruits ambiants indésirables. Étant donné que ce type de configuration n’est ni abordable ni portable pour le concepteur e-learning de base, de nombreux utilisateurs construisent leurs propres mini-studio d’enregistrement.

Avec quelque chose d’aussi simple que des plaques de mousse, vous pouvez assembler un studio d’enregistrement portable qui enveloppera votre microphone. Il annule une grande partie du bruit ambiant et améliore rapidement la qualité audio. Vous n’avez pas de mousse ou vous devez enregistrer une voix off loin de chez vous ? Utilisez des oreillers !

Rendez silencieux votre espace d’enregistrement

Il n’est pas possible de supprimer tous les sons, mais vous pouvez faire certaines choses pour réduire les sons ambiants. Dans la mesure du possible, choisissez une pièce comme salle d’enregistrement et utilisez-la pour l’ensemble de votre projet. La disposition de la pièce, le revêtement des murs et le mobilier affectent la qualité de vos enregistrements. Une pièce avec de la moquette et des meubles sonne différemment d’une pièce vide avec du parquet.

Voici quelques bruits ambiants courants et des conseils pour les réduire :

  • Climatisation : bien que ce ne soit pas idéal si c’est l’été, vous devriez toujours envisager de l’éteindre. La climatisation est responsable de la majeure partie du bruit dans un bureau.
  • Ordinateurs : les ventilateurs d’ordinateur et les disques durs produisent beaucoup de bruit, alors placez votre ordinateur sous votre bureau. Plus vous mettrez de distance entre votre ordinateur et votre microphone, plus la pièce sera silencieuse.
  • Périphériques externes : déconnectez les ordinateurs, imprimantes et disques durs externes inutilisés. Vous seriez surpris de la quantité de bruit ambiant produit par les objets électroniques inactifs. Moins vous avez d’appareils en marche, mieux c’est.
  • Surfaces dures : même si vous n’avez pas de matériau insonorisant sur les murs comme dans un studio professionnel, vous pouvez réduire considérablement le bruit ambiant avec de la moquette, des rideaux, des meubles et tout autre matériau absorbant le son. Si vous ne pouvez pas créer de studio portable comme décrit ci-dessus, placer des oreillers autour de votre ordinateur portable et de votre microphone aura déjà un impact énorme. En fait, c’est ce que font les journalistes lorsqu’ils doivent enregistrer quelque chose depuis leur chambre d’hôtel !

Créez un environnement sonore cohérent 

Même si vous n’avez pas accès à un studio d’enregistrement professionnel, vous pouvez améliorer la qualité de votre son en créant un environnement d’enregistrement cohérent. Voici quelques conseils qui vous aideront à y parvenir :

  • Micros : utilisez le même micro chaque fois que vous enregistrez. Les micros ont des personnalités, et même si vous utilisez à chaque fois un micro de haute qualité, vous remarquerez une différence dans l’audio quand vous n’utilisez pas le même.
  • Enregistrez vos paramètres d’enregistrement : que vous partagiez une configuration d’enregistrement avec des collègues ou que vous travailliez seul, vous devez toujours noter les paramètres importants que vous utilisez pour vos enregistrements par souci de cohérence. Cela inclut les niveaux d’entrée, les paramètres du micro et tous les autres paramètres audios que vous avez modifiés pendant l’enregistrement. Prenez une capture d’écran ou une photo de vos paramètres avant de fermer votre projet.
  • Pieds de micro : les pieds de micro sont disponibles en modèles de bureau ou à poser au sol. Ils aident à capturer des enregistrements audio propres et cohérents en normalisant la distance entre vous et votre micro. Trouvez la distance idéale en plaçant le pied de micro dans différentes positions, puis notez-la dans vos paramètres d’enregistrement.

Enregistrez votre audio

Votre pièce est installée et vous êtes prêt à enregistrer. Presque ! Il y a encore quelques choses que vous devez faire avant d’enregistrer votre première prise.

1. Vérifiez les niveaux d’entrée de votre micro

C’est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire lors de l’enregistrement. Si les niveaux sont trop élevés, vous entendrez des cracs, des pops et autres artefacts numériques. Si les niveaux sont trop bas, il sera difficile de l’entendre dans le module publié.

Une règle générale consiste à maintenir vos niveaux d’entrée entre -12db et -6db. Puisque vous enregistrez numériquement, vous verrez que tous les programmes d’enregistrement audio facilitent l’identification des niveaux optimaux. Voici à quoi ressemblent de bons niveaux d’entrée :

Les niveaux se situent bien entre -12 et -6 et cela laisse suffisamment de place pour des sons plus forts sans risque d’écrêtement.

Voici un exemple d’audio trop fort et susceptible de produire une distorsion indésirable :

2. Testez vos enregistrements

Après avoir vérifié vos niveaux d’entrée, enregistrez un court test audio. Même avec des paramètres bien définis, d’autres problèmes d’enregistrement peuvent survenir de manière inattendue, comme un problème avec le matériel, un changement accidentel de paramètres audio ou votre voix ne portant pas aussi fort que prévu. Ça arrive. Prenez toujours le temps d’enregistrer au moins 30 secondes de test audio avant de vous lancer dans l’enregistrement de votre script réel.

3. Écoutez votre audio avec un casque

Les écouteurs isolent le bruit ambiant et vous aident à entendre clairement votre enregistrement audio. Vous entendrez la version la plus réaliste de votre audio. De plus, la plupart des utilisateurs écouteront vos modules avec des écouteurs, en particulier ceux en entreprise ou en milieu universitaire, vous voudrez donc entendre exactement ce qu’ils entendent.

4. Enregistrez en une seule session

Pour une cohérence optimale de votre enregistrement, il est préférable d’enregistrer votre script en une seule session. Même lorsque vous contrôlez votre environnement d’enregistrement, votre voix peut changer d’un jour à l’autre. Lorsque vous enregistrez en une seule session, vous aurez plus de contrôle sur les variables d’enregistrement qui se produisent.

Si vous devez réenregistrer une partie de votre audio, enregistrez le paragraphe ou la diapositive en entier plutôt qu’un seul mot ou une seule phrase. Les différences dans votre voix seront moins évidentes lorsque vous réenregistrez de plus grandes parties.

En résumé

Maintenant que vous avez une compréhension de base de l’enregistrement audio pour les modules e-learning, vous êtes prêt pour enregistrer votre prochain projet comme un pro.

Vous recherchez plus de conseils sur l’audio ? Consultez ces articles :

Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning. Si vous avez des commentaires, veuillez les partager ci-dessous.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

24 commentaires

  1. Thomas ll y a 7 ans

    Merci pour cet article très bien écrit. Les bases y sont très bien expliquées !
    Même si je vous avoue être un peu moins convaincu par le mini studio d’enregistrement…surtout en termes de qualité.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 7 ans

      Merci, Thomas ! C’est sûr que rien ne vaut un studio professionnel, mais parfois on ne peut pas se permettre. Dans ces cas, ce type de mini studio est mieux que rien ! 🙂

  2. Ahmed ll y a 7 ans

    Bonjour

    Article interessant concernant le materiel et les conditions d enregistrement?
    Sinon que pensez-vous des logiciels text-to-speach ?
    Avez-vous un retour d experience ?

    Merci d avance pour votre retour.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 7 ans

      Bonjour Ahmed !
      J’ai déjà utilisé des logiciels de test-to-speech mais je trouve que le résultat n’est pas terrible. Pour une maquette ou un prototype ça peut passer, mais pour la version finale du module j’évite.

      Les apprenants préfèrent largement une vraie voix humaine (même si la qualité n’est pas celle d’un studio) qu’une voix d’ordinateur.

  3. Elsa ll y a 6 ans

    Merci pour cet article !

    Attention aussi aux PC portables. Il est parfois nécessaire d’ajouter une carte son externe.
    Au final, les meilleurs résultats que j’ai pu obtenir, c’est avec un dictaphone de qualité ou avec un enregistreur numérique comme le Zoom H1 par exemple. Ce qui permet par ailleurs d’enregistrer en position « debout », à l’aise, les voies respiratoires bien dégagées 😉

  4. voix off pro ll y a 6 ans

    Très bon article. J’ajouterai qu’il convient souvent d’éliminer les bruits de fond avec des logiciels appropriés type noise réduction, noise gate. Le résultat final est nettement plus agréable, surtout quand on pense aux auditeurs qui écoutent les formations au casque. Un « pshhhhh » constant fatigue rapidement l’auditeur.
    Enfin, il faut toujours se mettre à la place de l’auditeur quand on parle pour éviter de garder un ton monotone ou robotique qui ne donne vraiment pas envie de travailler 😉

  5. Studio Voix Off ll y a 6 ans

    Merci beaucoup pour cet article très pédagogique.

    C’est sûr qu’un studio professionnel permet une meilleure qualité audio, toutefois, comme expliqué dans cet article, un home studio bien aménagé peut permettre d’obtenir une qualité tout à fait correcte !

  6. Claire ll y a 5 ans

    Bonjour,
    Je suis en train de développer mon prototype sur Storyline 2 dans le cadre de ma formation.
    Une des activités proposées dans une séquence consiste à évaluer la qualité de prononciation d’élèves en anglais. Quel type d’outil puis-je utiliser pour la réalisation qui soit donc compatible avec Storyline 2 ?
    Cela pourrait éventuellement être un logiciel de reconnaissance vocale ou de ‘voice to text’ pour que la phrase puisse être retranscrite en anglais validée par la machine.
    Merci d’avance pour vos réponses,
    Claire

  7. Claire ll y a 5 ans

    Merci beaucoup pour cette suggestion et les liens qui vont avec. Je ne manquerai pas de laisser un commentaire pour dire si cela a fonctionné.

  8. Pascal ll y a 4 ans

    Bonjour,

    Excellent cet article et votre site est une mine d’or de conseils.

    Je viens de vous découvrir via Twitter et en suis heureux.

    Bravo et merci pour ce que vous apportez.

    Continuez 👍🏼

  9. Julien ll y a 4 ans

    Très bonne synthèse !
    En effet un studio professionnel ferait vraiment la différence. Mais notez qu’on peut aussi contacter des comédiens voix off en direct qui peuvent parfois prendre en charge ce type de travail.
    Le résultat est vraiment impressionnant par rapport à un enregistrement non pro !
    A bientôt !

  10. Michel ll y a 3 ans

    Bien vu d’avoir insisté sur le fait de faire un test enregistrement pour vérifier que l’ordinateur enregistre bien avant la session. En effet il m’est arrivé de nombreuses fois d’oublier d’appuyer sur l’alimentation 48V de la carte son qui alimente le micro avant d’enregistrer ou bien de créer une seconde piste sur mon séquenceur qui crée automatiquement une entrée sur la ligne 2 alors que mon micro est évidemment branché sur la une ! Bref, il y a de quoi rager quand vous revenez le nez devant votre ordinateur après 30 minutes de session et que vous vous apercevez qu’il faut tout refaire…
    Il y a aussi le fait de sélectionner sans faire exprès une partie de piste de quelques minutes avant d’enregistrer… du coup votre enregistrement s’arrête au bout de quelques secondes….
    Heureusement, l’expérience fait que ce genre de sottise devient rare mais il faut toujours rester vigilant aussi bien sur l’aspect technique que le texte lui même.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 ans

      Merci pour ces retours d’expérience ! En effet ça peut être frustrant – et chronophage ! – de devoir tout refaire donc il vaut mieux faire des tests en amont. 😉

Pingbacks

  1. […] Conseils sur l’enregistrement audio […]

  2. […] micros que vous pouvez vous offrir avec le budget dont vous disposez. Et jetez un coup d’œil à cet article pour plus d’info sur comment réaliser un enregistrement audio de […]

  3. […] Préparez et enregistrez la voix-off de votre module e-learning […]

  4. […] Préparez et enregistrez la voix-off de votre module e-learning […]

  5. […] Préparez et enregistrez la voix-off de votre module e-learning […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*