Réseaux Articulate :

Articulate

Mettre en place un processus d’assurance qualité pour vos modules e-learning localisés

Mettre en place un processus d’assurance qualité pour vos modules e-learning localisés

Les tests d’assurance qualité (ou QA) consistent à relire votre module e-learning pour détecter les problèmes éventuels (des fautes d’orthographe aux activités interactives qui ne fonctionnent pas correctement) avant qu’il ne soit entre les mains des apprenants. C’est une partie importante de tout projet e-learning car sans cela, vous pourriez vous retrouver avec un module qui ne fonctionne pas ou qui n’est pas accessible à vos apprenants.

Lorsque vous localisez votre module, il peut être tentant de ne pas vérifier les versions localisées. Après tout, vous connaissez le module par cœur alors le texte traduit ne changera pas le reste, n’est-ce pas ? Eh bien si, cela pourrait être le cas !

Il est important de relire chaque version traduite pour s’assurer que les traductions décrivent avec précision les messages clés, que les visuels et l’interface utilisateur sont adaptés à la culture locale et qu’aucune erreur n’a été introduite pendant le processus de localisation. Voici quelques conseils pour vous aider à mettre en place un processus d’assurance qualité efficace pour vos modules localisés.

Choisissez vos testeurs d’assurance qualité pour vos localisations

Avant de pouvoir démarrer le processus d’assurance qualité pour vos modules localisés, vous devez trouver un testeur d’assurance qualité pour chaque langue cible. Choisir la bonne personne pour le poste est crucial, car la qualité de vos modules localisés repose sur ses épaules. Idéalement, vous voulez quelqu’un qui soit :

  • Un locuteur natif de la langue cible, afin qu’il puisse saisir des éléments tels que le niveau de langue, les différences de ton, de style ainsi que les nuances.
  • Un bon rédacteur dans la langue cible, afin qu’il puisse détecter les fautes d’orthographe, les fautes de frappe et les erreurs de grammaire. Ce n’est pas parce que quelqu’un parle une langue que c’est un bon testeur.
  • Maîtrise de la langue source (la langue dans laquelle votre module principal a été créé), afin qu’il puisse comparer le module localisé et le module principal.
  • Vivant ou ayant vécu dans la zone de la langue cible afin qu’il comprenne la culture locale.
  • Soucieux des détails pour détecter toutes les erreurs de localisation.
  • Motivé par votre projet, pour avoir le temps de relire votre module au moment où vous en aurez besoin.

Mettez en place un plan de contrôle qualité pour les versions localisées

Maintenant que vous avez sélectionné vos testeurs QA, vous pensez peut-être qu’il est temps de les mettre au travail. Mais il est encore trop tôt. Avant de pouvoir faire cela, vous devez établir un processus pour les tests. C’est un document qui explique aux testeurs les actions à effectuer et les types de problèmes qu’ils doivent rechercher.

Étapes des tests QA

Lorsque vous demandez aux testeurs de revoir votre module, vous devez leur fournir un plan qui détaille chaque action que vous souhaitez qu’ils testent. Voici un exemple de ce à quoi cela pourrait ressembler :

  1. Parcourez tout le module du début à la fin trois fois, en cliquant sur chaque bouton.
  • La première fois que vous faites le quiz, sélectionnez uniquement les bonnes réponses.
  • La deuxième fois, sélectionnez uniquement les réponses incorrectes.
  • La troisième fois, sélectionnez des réponses correctes et des réponses incorrectes
  1. Cliquez sur tous les éléments du menu.
  2. Cliquez sur tous les onglets du lecteur.
  3. Parcourez à nouveau le module dans l’ordre inverse, en cliquant sur tous les boutons Précédent.

Assurez-vous d’inclure le plus de détails possible dans votre plan pour faciliter la tâche de vos testeurs. S’ils ne savent pas quoi tester, ils peuvent passer à côté de certains éléments, ce qui peut signifier rater des erreurs.

Ce qu’il faut surveiller

Pendant que vos testeurs suivent votre plan d’assurance qualité, ils doivent être à l’affût des problèmes de langue et de culture mais aussi faire attention aux problèmes plus techniques, liés aux fonctionnalités. Pour vous assurer qu’ils n’oublient rien, dressez une liste de questions qu’ils devraient se poser pendant qu’ils testent votre module. Voici un exemple de checklist de contrôle qualité de la localisation pour vous aider à démarrer :

Langue

  • Tout le texte du module est-il entièrement localisé ou y a-t-il encore du texte non traduit ?
  • Les polices utilisées prennent-elles en charge tous les caractères spéciaux de la langue cible ou les caractères sont-ils remplacés par des symboles incorrects ?
  • Les dates, heures, mesures, etc. sont-elles écrites dans le bon format ?
  • La terminologie est-elle utilisée de manière cohérente ?
  • Manque-t-il du contenu ?
  • Le texte traduit a-t-il du sens (c’est-à-dire, comprenez-vous ce qui est écrit) ?
  • Le texte traduit semble-t-il naturel (est-ce c’est quelque chose que dirait un locuteur natif) ?
  • Le ton et le registre du texte traduit correspondent-ils à ceux du texte original ? Par exemple, si le texte original a été écrit sur un ton informel, la traduction reflète-t-elle cela ?
  • Le texte traduit signifie-t-il la même chose que le texte original, ou certains des messages clés ont-ils été perdus dans la version traduite ?

Culture

  • Les visuels (images, illustrations, icônes, personnages, etc.) sont-ils culturellement appropriés ?
  • Les exemples ou les scénarios inclus dans le module sont-ils culturellement pertinents (c’est-à-dire que les apprenants pourront s’identifier) ?

Fonctionnalité

  • L’audio est-il correctement synchronisé avec les animations ?
  • Tous les boutons fonctionnent-ils comme prévu (c’est-à-dire, sont-ils liés à la bonne diapositive, au bon calque ou dirigent-ils vers le bon site web) ?
  • La notation du quiz fonctionne-t-elle comme prévu ?
  • Est-il facile de naviguer dans le module ou est-on parfois perdu ?

Recueillez et appliquez les retours

Il y a de fortes chances qu’il y ait au moins deux ou trois choses à peaufiner dans chacune de vos versions traduites. Il peut même y en avoir plus. Pour rendre ce processus aussi simple que possible, utilisez un outil comme Review 360 pour centraliser tous les retours et rationaliser la communication entre le concepteur e-learning et les testeurs QA.

Une fois que vous avez rassemblé tous les commentaires, modifiez les modules en fonction et demandez à vos testeurs QA de les relire une fois de plus. Vous devrez peut-être répéter ce processus plusieurs fois pour arriver à un point où le testeur d’assurance qualité ne détecte plus aucun problème.

En conclusion

En suivant ces conseils, vous serez sûr que la qualité de votre module est optimale, quelle que soit la langue parlée par votre apprenant. Après tout, quel est l’intérêt de localiser votre module si la version localisée ne fonctionne pas ou n’est pas adaptée au public cible ?

Voici quelques ressources supplémentaires pour vous aider à devenir un expert en localisation e-learning :

Avez-vous des conseils sur l’assurance qualité des modules localisés à partager avec nous ? Racontez-nous tout dans les commentaires ci-dessous ! Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour recevoir tous les derniers trucs et astuces e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*