Réseaux Articulate :

Articulate

Le plein d’astuces pour écrire des scripts voix-off de qualité

Le plein d’astuces pour écrire des scripts voix-off de qualité

Les concepteurs pédagogiques s’accordent à dire que l’écriture des voix-off leur demande souvent beaucoup de travail. De l’organisation du contenu à sa validation pour l’enregistrement, il semble que le temps consacré à l’écriture du script et à sa préparation soit plus important que celui de l’enregistrement lui-même et de sa post-production.

Voyons ensemble quelques techniques pour rationaliser et gagner du temps sur l’écriture de vos voix-off.

Avant de commencer

Votre projet a-t-il vraiment besoin d’une voix-off ? Les experts métier et autres parties prenantes nous demande souvent d’ajouter de l’audio à nos modules parce qu’ils voient le e-learning comme une plateforme se résumant à fournir des diaporamas commentés ou des conférences en ligne avec animations. Mais une narration audio est bien plus efficace lorsqu’elle est utilisée en soutien – pour expliquer ou décrire les éléments à l’écran – que lorsqu’elle redit oralement tout ce qui est affiché à l’écran.

Mais comment déterminer si vous avez vraiment besoin de voix-off dans votre module ? Voici quelques astuces et ressources pour vous aider à prendre la bonne décision pour votre projet :

  • Déconstruisez le mythe des apprenants visuels (et des styles d’apprentissage en général). C’est une des raisons qui poussent certains à lire le texte affiché à l’écran. La notion d’apprenant visuel n’a malheureusement aucun fondement scientifique et se doit d’être écartée. Si vous voulez en savoir plus sur les résultats des recherches en cognition, vous pouvez lire cet article Principe de redondance : faut-il afficher à l’écran le texte présenté oralement ?
  • Faites tester la narration audio par les experts métier. Si vous avez du mal à convaincre votre hiérarchie que lire le texte affiché à l’écran est inefficace, faites-leur comparer eux-mêmes un module avec lecture du texte affiché et le même module sans narration redondante comme dans cet exemple.
  • Proposez d’autres façons d’utiliser l’audio. Une narration avec une voix-off n’est pas toujours la meilleure utilisation de l’audio. Une ambiance sonore peut, par exemple, concourir à créer une atmosphère bien particulière dans votre module. Et si votre module est basé sur un scénario, utiliser une bande-son peut vraiment aider l’apprenant à s’immerger totalement dans le contenu.

Pour plus d’idées créatives sur la façon d’utiliser l’audio dans vos modules e-learning, consultez cet article : Créer le son parfait pour votre module.

Rédigez votre script

Une fois vos besoins identifiés, que vous êtes sûr de l’utilité d’une voix-off, que vous avez fignolé votre storyboard ou votre prototype, vous serez enfin prêt pour l’écriture de votre script. Voici quelques conseils pour faire de cette étape un vrai jeu d’enfant :

  • Définissez les grandes lignes du contenu. Si votre expert métier vous a fourni un contenu qui n’en finit pas, ne tentez pas de tout réécrire. Demandez-lui plutôt de vous indiquer les points clés et suggérez-lui d’ajouter des notes ou des commentaires sur ce qui doit absolument être développé pour chacun d’entre eux, ou en quoi ils seront un vecteur de performance. C’est non seulement un bon moyen d’aider les SME à simplifier et rationaliser l’information, mais aussi une stratégie payante pour les sortir de cette logique qui voudrait que « les apprenants doivent absolument tout savoir ».
  • Choisissez le ton et n’en changez pas. Rien n’est plus étrange qu’un module sur un sujet assez léger mais où la voix-off a l’air déprimée ! Au contraire, les sujets sérieux doivent être traités avec un ton approprié. Le ton doit toujours être le plus adapté au sujet et être le même du début à la fin.
  • Décidez du point de vue… et n’en changez pas. Première, deuxième ou troisième personne, comment garder le fil si le point de vue change sans arrêt ? Pendant l’écriture, pensez au ton ET au point de vue, sans négliger la cohérence des deux au fil du module.
  • Utilisez un style conversationnel. Personne n’aime le sentiment d’avoir affaire à un robot ou de lire un manuel. Gardez-vous d’être trop guindé et formel en utilisant des tournures et un vocabulaire adaptés et pertinents. Utilisez plus volontiers un langage courant qu’un langage soutenu, mais évitez tout de même d’être trop familier !
  • Allez à l’essentiel, rapidement. Nous avons souvent envie de tout expliquer mais pour rationaliser l’écriture du script, faites court, allez à l’essentiel sous peine de voir votre audience décrocher. Appliquez cette simple règle : une seule idée importante par phrase, un seul grand concept par diapo.
  • Évitez d’énoncer des banalités. Un des moyens les plus faciles de rationaliser un script de voix-off est de proscrire toute répétition d’informations évidentes. Par exemple, au lieu de répéter à chaque page de « Cliquer sur le bouton suivant pour continuer », établissez cette règle une seule fois au début et préférez des rappels visuels ensuite.
  • Annoncez clairement vos transitions. Les transitions aident les apprenants à voir la structure générale du module et comment les points sont reliés les uns aux autres. Les transitions aident à faciliter la compréhension lors des passages d’une idée, d’un chapitre ou d’un sujet, à un autre. Un exemple courant de transition en e-learning est « Maintenant que vous avez une bonne compréhension de X, allons plus loin pour voir comment X s’applique à Y ».
  • Pensez au ratio de 130 pour 1. Pendant l’écriture, rappelez-vous simplement que 130 mots correspondent à peu près à une minute d’enregistrement audio.
  • Réduisez la quantité de textes voix-off. Certains modules, comme les modules de conformité par exemple, peuvent présenter un grand nombre de textes. Au lieu de tous les ajouter à votre script, invitez simplement les apprenants à les lire par eux-mêmes en l’affichant à l’écran. Vous pouvez également proposer aux apprenants de télécharger un exemplaire des textes au format PDF.

Préparer votre script pour l’enregistrement

Vous avez bien fignolé votre script mais est-il vraiment prêt à être enregistré par le comédien voix-off ? Voici mes astuces pour vous préparer avant l’enregistrement.

  • Faites un enregistrement d’essai. Avant que votre script ne finisse entre les mains du comédien voix-off pour l’enregistrement, enregistrez, seul ou avec l’aide d’un collègue, une version test, que vous prendrez le temps de réécouter. C’est un moyen efficace et bon marché de vérifier le déroulement et le contenu de votre script, d’en éliminer toute transition ou tournure de phrase maladroite. Vous pouvez même proposer une écoute à l’expert métier pour qu’il détecte d’éventuelles erreurs ou omissions qui vous auraient échappées pendant l’écriture.
  • Ménagez des pauses. Lors de la lecture, notre cerveau à besoin de pauses pour assimiler l’information qui lui est présentée. Un apprenant a besoin de ces mêmes pauses pour intégrer ce qu’il vient d’entendre. Indiquez-les dans votre script par une ellipse (…) ou par une note en marge. Si vous cherchez un modèle de script voix-off, vous pouvez consulter celui-là.
  • Ajoutez des indications de prononciation. Certains modules font usage d’une terminologie complexe et spécifique. Ne laissez pas le comédien voix-off en deviner la prononciation, indiquez-lui un dictionnaire en ligne, une vidéo YouTube ou toute autre source pour qu’il soit sûr de sa prononciation.
  • Soyez clair sur les sigles et les acronymes. Quand votre script inclut un acronyme comme SACEM, le doubleur pourrait se demander si vous voulez qu’il le prononce en épelant chaque lettre S-A-C-E-M, ou Sacème, ou Société des Auteurs, Compositeurs, Éditeurs de Musique. Une règle qui fonctionne bien pour moi : si je veux que le comédien dise chaque lettre, je mets des traits d’union entre les lettres ; pour que l’acronyme soit prononcé comme un mot, je l’écris phonétiquement [sasɛm] et j’y joins une petite note (prononcez « sacème »), pour lever toute ambiguïté. Et lorsque je veux qu’il prononce tous les mots, je ne note même pas le sigle.
  • Évitez l’expression et/ou. Il nous arrive parfois d’écrire la pseudo-conjonction « et/ou » mais attention à ne pas l’écrire dans vos scripts de voix-off car ce n’est pas naturel à l’oral. Un simple « ou » suffira la plupart du temps.
  • Aérez votre script. Mettre des sauts de lignes entre chaque bloc de texte  rendra l’ensemble plus facile à suivre pour le comédien.
  • Accentuer avec l’italique. Vous voulez que le comédien mette l’accent sur certains mots ? Mettez ces mots en italique. Vous pouvez également ajouter une note au début du script qui précise : « Accentuer les mots en italique ». Si vous avez quelque chose de précis en tête, vous pouvez le noter.
  • Ne mettez pas de notes de production dans votre script. Bien que les notes sur les animations, les images ou les vidéos peuvent vous aider à synchroniser l’audio et les objets sur vos diapos, il est préférable que ces notes n’apparaissent pas dans la version du script destinée au comédien voix-off. Tout ce qui n’est pas nécessaire pourrait le distraire et générer des erreurs. Si vraiment vous voulez mettre vos notes de production dans le script, essayez de les rendre discrètes et expliquez au comédien pourquoi vous les avez incluses.
  • Précisez les caractéristiques techniques. Je trouve toujours utile d’indiquer en haut du script les spécifications techniques. Par exemple, je vais spécifier de quel type de fichier audio j’ai besoin (MP3, WAV ou FLAC, par exemple), la qualité d’enregistrement que je souhaite et sous quelle forme je les veux (un seul fichier que je modifierai moi-même ou un fichier par séquence, par exemple).

Encore plus d’astuces audio

Nous avons seulement survolé quelques astuces audio. Retrouvez également de nombreux conseils pratiques dans les articles suivants :

Comment utilisez-vous l’audio dans vos modules ? Avez-vous d’autres astuces à partager ? Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous !

Vous pouvez toujours nous retrouver sur Twitter et vous abonner au blog pour découvrir encore plus de conseils pour améliorer vos modules e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

4 commentaires

  1. C´est très intéressant, merci pour le partage !
    franck

  2. Josiane ll y a 1 an

    Merci pour ce module, vos conseils sont toujours extrêmement utiles. Auriez des recommandations particulières en cas de recours au TTS ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*