Réseaux Articulate :

Articulate

Tout ce que vous devez savoir sur la recherche et l’utilisation de polices dans Storyline 360

Tout ce que vous devez savoir sur la recherche et l’utilisation de polices dans Storyline 360

Lorsque vous concevez des modules e-learning, le texte est un des moyens de communication les plus efficaces pour toucher vos apprenants. Au-delà des mots eux-mêmes, les polices d’écriture que vous choisissez pour votre texte doivent compléter et renforcer le sujet du module, en harmonie avec les autres éléments visuels afin de souligner de manière subtile l’importance des informations que vous partagez.

La plupart des ordinateurs actuels sont livrés avec une bibliothèque de polices déjà installées, appelées polices système. Ces polices préinstallées suffisent généralement pour des usages basiques comme les e-mails, les feuilles de calcul et les documents texte, mais elles ne sont pas forcément adaptées au travail créatif de conception e-learning. Si votre projet a besoin d’une apparence spécifique, vous devrez peut-être chercher d’autres polices qui auront plus de personnalité.

Heureusement, vous trouverez facilement de nombreux sites web proposant des polices gratuites ou payantes. Mais cela soulève une autre série de questions : ai-je besoin d’investir dans une police payante ? Puis-je obtenir de bons résultats avec une police gratuite ? Comment utiliser ces polices une fois intégrées à Storyline 360 ?

J’ai fait des recherches pour vous apporter toutes les réponses que vous vous posez sur ce sujet. Regardons ensemble ce que j’ai trouvé et, tout au long de cet article, je partagerai quelques astuces pour trouver des polices et les utiliser dans Storyline 360.

Trouver des polices pour vos projets Storyline 360 

Vous avez un projet à mener à bien et vous aimeriez vraiment trouver une police qui convienne au sujet. Par où commencer ?

De nos jours, trouver des polices sur le web est une tâche très facile, mais il est compliqué de savoir lesquelles utiliser sans risque. Examinons les différences fondamentales entre les polices gratuites et les payantes.

Les polices gratuites

Les polices gratuites pèsent moins sur le portemonnaie et conviennent parfaitement lorsque vous souhaitez créer un prototype avec différentes possibilités visuelles.

Cependant, les polices gratuites ont quelques limites. Par exemple, il est courant que les créateurs de polices proposent la version gratuite de leur police en une seule graisse : normal (regular), léger (light) ou gras (bold). Pour obtenir les autres graisses, il vous faudra payer.

De plus, avec les polices gratuites, vous n’obtiendrez peut-être pas la même qualité qu’en payant. Les créateurs de polices ne consacrent pas toujours autant de temps aux détails d’une police qu’ils distribuent gratuitement. Vous constaterez parfois que le crénage (l’espacement entre les caractères) n’est pas vraiment travaillé ou que la police ne comporte pas de caractères spéciaux. Les polices qui ne sont pas correctement créées peuvent être difficiles à lire et risquent de ne pas être lisibles ou correctement mises à l’échelle sur les différents appareils. Et le manque de caractères spéciaux peut vous obliger à mélanger des polices similaires pour conserver une certaine cohésion visuelle dans votre conception.

Un dernier inconvénient des polices gratuites est qu’elles ne sont souvent que des polices sous licence volées, reconditionnées avec les droits d’auteur supprimés. Cela signifie que vous pourriez vous retrouvez à utiliser un police « gratuite » illégalement. Mieux vaut éviter cela !

Comment travailler en toute sécurité avec des polices gratuites ? Comme pour toute autre ressource graphique, vérifiez toujours les licences pour vous assurer qu’elles sont gratuites pour un usage commercial. Lorsque vous téléchargez le fichier compressé (zip) de la police, cherchez un fichier texte nommé lisez-moi (ou readme) dans le dossier décompressé (dézippé). Ces fichiers contient généralement les conditions d’utilisation. Si la police « gratuite » téléchargée ne contient pas ce genre de fichier, méfiez-vous.

Il existe de nombreuses sources fiables sur le web pour trouver des polices gratuites de bonne qualité. Ma préférée est Google Fonts. Ces polices sont des polices web open-source et j’en utilise énormément dans mes projets Storyline 360. J’aime le fait qu’il y ait un large choix de styles, et les polices sur Google Fonts sont toujours bien travaillées et proposent un ensemble complet de caractères spéciaux que je peux utiliser.

Une dernière remarque à propos des polices gratuites : bien que certaines polices pré-installées dans Windows puissent être publiées sur le web sans avoir à acheter une licence supplémentaire, d’autres, comme Arial, appartiennent à Monotype et sont soumises à une licence. Personnellement, je trouve que Open Sans, Lato et Source Sans Pro – des polices web gratuites installées avec Storyline 360 – sont de bonnes alternatives à Arial. Toutefois, si vous utilisez déjà beaucoup Arial dans vos modules e-learning, vous devriez vous renseigner sur les licences Monotype ici.

Les polices payantes

Si vous avez le budget pour des ressources visuelles, pourquoi ne pas aller au plus simple et acheter les polices qui conviennent à votre projet ? Les polices payantes ont tendance (pas toujours mais souvent) à être de meilleure qualité et à vous donner un réel choix de graisses et de caractères spéciaux. En outre, l’achat d’une police permet de régler les inquiétudes liées à la légalité d’utilisation de la police choisie.

L’un des inconvénients des polices payantes est que les polices les moins chères souffrent souvent des mêmes problèmes de qualité que les polices gratuites (voir « Les polices gratuites » ci-dessus). En outre, vous trouverez peut-être que la gestion des licences est un peu compliquée. Certains créateurs de polices demandent que vous payiez des licences distinctes pour les versions de la police pour l’impression et pour le web. Une fois encore, il est utile de lire les détails de la licence pour s’assurer que la police que vous avez achetée peut être utilisée de la manière que vous envisagez.

À savoir avant d’utiliser des polices personnalisées dans votre projet Storyline 360

Si vous choisissez d’utiliser des polices personnalisées (qu’elles soient gratuites ou payantes), voici un conseil pratique : créez un projet test avec la police de votre choix et publiez-le dans Storyline 360. Mettez en ligne la publication dans l’environnement sur lequel vos apprenants la verront. Testez le module publié sur tous les types d’écrans (ordinateurs, smartphones et tablettes) sur lesquels les apprenants le verront. Assurez-vous que la police que vous avez choisie s’affiche correctement sur ces appareils et dans leurs navigateurs web. Si le rendu n’est pas satisfaisant ou que la police s’affiche mal, cette étape vous évitera des modifications chronophages.

Et si vous êtes satisfait de ce que vous voyez, que la police est claire et lisible et qu’elle fonctionne partout où vous en avez besoin, vous pouvez la choisir pour votre projet Storyline 360. Je vais vous expliquer comment faire cela.

Travailler avec les polices dans Storyline 360

Partons du principe que vous avez tout ce qu’il vous faut : le contenu, les documents de conception et les ressources graphiques (y compris les polices). Vous avez effectué quelques tests pour vérifier que vos polices personnalisées fonctionnent correctement. Maintenant que vous êtes prêt à réunir tout cela dans votre module, voici quelques informations à connaître sur les polices d’écriture pour réussir cette étape.

Installer les polices

Première chose à savoir : lorsque vous installez Storyline 360, vous obtenez un assortiment de polices web open-source populaires (Lato, Open Sans et Montserrat, pour en nommer quelques-unes). Voici la liste complète des polices installées au cas où vous seriez curieux.

Si vous utilisez déjà Storyline 360, lorsque vous ouvrez un projet existant, Storyline 360 l’analyse et vous indique si certaines des polices utilisées sont introuvables dans votre ordinateur afin que vous puissiez les installer ou les remplacer.

Une fois que vous avez installé les polices que vous avez téléchargées dans votre système (vous pouvez consulter les instructions d’installation ici), elles apparaîtront automatiquement dans la liste déroulante des polices de Storyline 360 lors de la prochaine ouverture de l’application.

Astuces de pro : si vous installez des polices alors que Storyline 360 est ouvert, vous devrez fermer Storyline 360, puis le lancer de nouveau pour voir les nouvelles polices installées.

Il faut également savoir que Storyline 360 ne prend pas en charge les polices Adobe PostScript Type 1. Cependant, il prend en charge les polices Adobe TrueType et OpenType. Pour savoir comment déterminer si vous avez des polices PostScript dans votre projet, suivez les instructions fournies dans cet article Storyline 360 : les polices PostScript Adobe Type 1 ne sont pas prises en charge (article en anglais).

Profiter du rendu de texte moderne

Storyline 360 utilise la dernière technologie de rendu de texte pour que vous soyez sûr que votre texte s’adaptera parfaitement à l’espace disponible, en respectant un espacement constant entre les mots et qu’il sera lisible sur tous les appareils. Tous les nouveaux projets que vous créez dans Storyline 360 bénéficient automatiquement de ces améliorations sans que vous ayez à faire quoi que ce soit !

Toutefois, si vous travaillez sur un projet existant créé avec une version de Storyline plus ancienne, il est possible que ce projet utilise le texte classique. Pour savoir si votre projet utilise du texte classique ou moderne, ouvrez simplement votre projet et accédez à l’onglet Création du ruban. Cliquez sur le menu déroulant des polices et regardez en bas de la liste. Une coche apparaît à côté de l’option Utiliser Modern Text si votre projet utilise le texte moderne. S’il n’y a pas de coche, cliquez sur l’option pour convertir l’intégralité de votre projet. Voici un .GIF pour vous montrer où trouver le paramètre Utiliser Modern Text :

 

Vous pouvez en savoir plus sur le rendu de texte moderne dans Storyline 360 en lisant cet article.  

Astuces pour travailler avec les polices dans Storyline 360

Pour votre projet Storyline 360, voici certaines choses que vous pouvez faire pour rendre le travail avec des polices personnalisées encore plus rapide et plus simple.

Utiliser des thèmes

Les thèmes dans Storyline 360 fonctionnent de la même manière que les thèmes dans PowerPoint et vous permettent de donner rapidement à votre module une apparence cohérente. Les thèmes contiennent des couleurs, des polices, des masques de diapositives et des masques de retours.

Chaque police de thème contient une police pour les titres (en-têtes) et une police pour les corps de texte de votre projet. La police de titre est automatiquement appliquée aux titres des diapositives, aux intitulés des questions et aux titres des marqueurs. La police du corps de texte est appliquée aux textes des diapositives, des formes, des sous-titres et des boutons, ainsi qu’aux choix de réponse des quiz et aux descriptions des marqueurs.

Pour utiliser vos polices personnalisées nouvellement installées dans un projet Storyline 360, vous pouvez créer votre propre thème personnalisé en partant de l’un des thèmes intégrés. Le processus est assez simple et vous apprendrez comment procéder dans cet article (en anglais) : Storyline 360 : Utiliser les polices de thème.

Utilisez la fonction Rechercher / Remplacer pour changer rapidement de police

Comment modifier une police personnalisée dans un projet Storyline 360 existant ? Vous pouvez personnaliser la police de thème, comme je l’ai mentionné ci-dessus.

Mais un moyen encore plus simple consiste à utiliser la fonctionnalité Rechercher / Remplacer. Saisissez simplement la police que vous souhaitez remplacer et la police que vous souhaitez utiliser à la place et Storyline 360 fera le reste ! Voici comment cela fonctionne :

  1. Sur l’onglet Accueil du ruban Storyline 360, cliquez sur la flèche déroulante à côté de Rechercher / Remplacer. Choisissez Remplacer les polices
  2. Utilisez le menu déroulant Remplacer pour sélectionner la police que vous souhaitez remplacer. 
  3. Utilisez le menu déroulant Avec pour choisir la nouvelle police de remplacement, puis cliquez sur Remplacer.
  4. C’est déjà terminé !

Et voici un autre GIF pour vous montrer comment faire.

Conclusion

Nous avons parlé de nombreuses choses ici et pourtant nous n’avons fait qu’effleurer la surface de ce sujet. Si vous vous posez une question sur les polices à laquelle je n’ai pas répondu dans l’article, laissez-moi un message ci-dessous.

Et vous, où trouvez-vous généralement vos polices ? Quels sont vos conseils et astuces pour travailler avec ces polices dans Storyline 360 ? Donnez-moi votre avis, c’est toujours un plaisir de vous lire !

Vous voulez essayer quelque chose que vous avez appris ici, mais vous n’avez pas Articulate 360 ? Commencez un essai gratuit de 60 jours et abonnez-vous au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui touche au e-learning. Si vous avez des questions, la zone des commentaires est à vous !