Réseaux Articulate :

Articulate

Comment concevoir plus efficacement ?

Comment concevoir plus efficacement ?

Louis BrunierÀ propos de l’auteur, Louis BrunierConcepteur de formations e-learning depuis plus de 4 ans, Louis propose ses services en indépendant pour concevoir des supports pédagogiques. Sa méthode se base sur une bonne connaissance des approches pédagogiques et sur l’exploration des possibilités du multimédia.


On me demande souvent de concevoir rapidement des modules e-learning. Parfois j’ai l’impression de me retrouver dans une compétition sportive où je dois donner le meilleur de moi-même ! Comment gagner du temps en conception ? Comment faire pour tenir un délai ultra court ?  

Avez-vous essayé le travail de nuit ? Le jus d’orange en intraveineuse ? Tentons de trouver des pistes plus saines pour gagner du temps à chaque étape du projet.

Connaître les attentes

Ce n’est pas souvent le rôle du concepteur pédagogique d’échanger avec le client en amont du lancement du projet. Pourtant, s’il participe à l’élaboration du cahier des charges, le concepteur gagnera beaucoup de temps. Un projet bien défini a 10 fois plus de chances de bien se dérouler et de se terminer dans les délais impartis. Mais comment connaître les attentes du client ? En posant un maximum de questions sur le résultat attendu.

Si vos interlocuteurs ont déjà suivi des modules e-learning, ils ont sans doute une idée de ce qu’ils veulent ou ne veulent pas. Écoutez-les, mais attention ! Sachez guider les échanges.

Pour réaliser un module qui corresponde à leurs attentes, vous devez commencer par les comprendre. Voici quelques informations clés à définir en amont du projet :

  • le traitement du contenu. Ce n’est pas toujours facile pour les clients de décrire leur vision du module. S’ils vous disent : « Je veux une formation fun », demandez-leur de vous expliquer ce qu’ils entendent par « fun » ? Veulent-ils du story-telling ? De la gamification ? Sont-ils ouverts à l’utilisation des personnages illustrés ?
  • le style graphique. Le graphisme est un aspect totalement subjectif et difficile à décrire pour la plupart des clients. S’ils vous disent « je veux une formation sexy », demandez-leur de vous montrer des exemples concrets de graphisme qu’ils considèrent « sexy ».
  • la structure. Souhaitent-ils une structure linéaire ou non-linéaire ? Les apprenants devraient-ils tout regarder dans l’ordre ou parcourir le contenu selon leurs envies ?

Chacun de ces choix va influencer le temps de conception. Imaginez que vous partiez en vélo, sans connaître vos capacités et sans connaître votre destination. Impossible de prédire ce qu’il va se passer ! C’est la même chose en conception, lorsque les attentes sont formalisées, on est sûr de partir dans la bonne direction. Et quand on sait où l’on va, on y va plus rapidement !

Analyser le contenu fourni

Nous voilà avec le contenu ! Doit-on tout de suite commencer la conception pour gagner du temps ? Pas forcément. Il est primordial d’analyser le contenu pour vous assurer que vous avez tout ce qu’il vous faut pour démarrer. Pour effectuer ce travail d’analyse, voici quelques questions à vous poser :

  • Les documents sont-ils assez détaillés ? Trop détaillés ?
  • Le contenu est-il déjà présenté dans un ordre logique ou faut-il le réorganiser ?
  • Est-ce que le contenu est en lien avec les objectifs pédagogiques ?

Ce travail d’analyse ne fait pas tout. Vous verrez que votre temps de conception dépendra également de votre « affinité » avec le sujet. Si le sujet est complexe, cela prendra plus de temps à concevoir car il y aura peut-être des recherches à réaliser pour bien prendre en main le contenu. Quand on est à l’aise avec un sujet, on conçoit plus vite. Je vous invite à consulter l’article d’Ivana qui vous facilitera la tâche si vous devez concevoir des modules e-Learning sans maitriser le sujet.

Difficile de s’improviser expert. Mais on peut faciliter la prise en main en contactant des formateurs ou des experts qui vous donneront les messages clés et des astuces pour faciliter la transmission du contenu.

Anticiper les difficultés pendant la conception

Voilà le départ, l’objectif est élevé. Comment parvenir à livrer dans les temps, sans se sacrifier à la tâche ? Abraham Lincoln disait : « Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache ». L’anticipation est notre meilleure alliée pour gagner du temps.

Il est important d’avoir en tête une vue générale de ce que l’on souhaite concevoir et de s’assurer que c’est faisable dans le délai imparti. On risque de perdre du temps à vouloir foncer la « tête dans le guidon », en concevant directement dans le logiciel. Un temps de préparation permet d’anticiper les difficultés et de s’organiser pour les dépasser.

Voici mes conseils personnels :

  • Prévisualisez ce que vous concevez. À quoi je veux que ça ressemble et comment je veux que ça fonctionne ? Pour ma part, je fais parfois des croquis sur papier pour valider la direction choisie.
  • Testez rapidement les activités complexes que vous concevez. Réalisez des aperçus pour détecter au plus vite les erreurs.
  • Envoyez des prototypes à votre client. Plus tôt vous aurez ses remarques et critiques, plus vite vous pourrez réagir.

La méthodologie de projet joue également un rôle important et les conseils que je donne sont en partie inspirés de la méthode dite « agile ». Cette méthode est utilisée avec succès dans des projets de développement informatique et je vous invite à vous y intéresser pour connaître d’autres pistes d’amélioration.

Dupliquer, réutiliser, recycler…

N’importe quel développeur web compétent vous le dira, il utilise des frameworks qui lui servent de bases pour son projet. Il ne réinvente pas la roue à chaque projet et prend même une longueur d’avance !

Voilà pourquoi, un autre moyen de gagner du temps est de concevoir des templates d’activités. Au fur et à mesure de mes projets, je me suis constitué une bibliothèque d’écran que je peux enrichir et customiser selon les besoins. Les principes de fonctionnement sont déjà créés et cela me permet d’avoir à disposition des activités facilement réutilisables. Allison vous explique tout dans l’article sur les astuces pour gagner du temps dans la création de vos modules e-learning.

J’ai également récupéré des bibliothèques de ressources graphiques et de pictogrammes que je peux réutiliser sur mes projets. Le temps passé à effectuer des recherches graphiques n’est pas négligeable.

Conclusion

Ça y est, le projet est livré et validé dans les temps ! Le client est satisfait mais les délais des prochains projets seront-ils plus longs ? Probablement pas ! La recherche de performance est essentielle de nos jours. Tout va plus vite et l’on doit sans cesse s’adapter. De plus, chaque projet est différent. Avec de l’expérience, on parvient à concevoir rapidement des formations sur des sujets variés. On progresse en méthode de travail et on se créé des automatismes.

J’espère que les quelques conseils donnés ici vous aideront à gagner en efficacité ! Au plaisir d’échanger avec vous.

4 commentaires

  1. Ivana ll y a 2 années

    Très intéressant ! Merci Louis pour ces conseils utiles et pour la mention :)! Je suis complètement d’accord avec le besoin de définir ensemble avec le client les mots comme « fun » et « sexy » : C’est tellement typique d’entendre ces mots à la mode 🙂
    Pour travailler vite et bien, il est primordial de comprendre ce que le client veut, d’autant plus si lui même n’en est pas sûr. Dans ce cas là, il faut commencer par la recherche du résultat souhaité. C’est là que l’expérience et le portfolio peuvent aider !
    Comme c’est très bien dit dans l’article 🙂 « On progresse en méthode de travail et on se créé des automatismes. » Mais j’ajouterais qu’il faut se laisser une marge dans cette méthode agile qui permet de trouver l’inspiration, innover et tester des nouvelles possibilités – pour surprendre le client et le rendre « heureux » 😉

  2. Louis Brunier ll y a 2 années

    Bien vu Ivana ! Il faut trouver un juste équilibre entre « être à l’écoute » et « être créatif ». Un concepteur doit savoir être force de proposition tout en respectant les besoins du client.

  3. Hoda ll y a 2 années

    Merci bien de cet article ! Il est bien utile pour les concepteurs.
    Plein de points qui sont bien expliqués. Rapide & efficace comme ce qu’il faut être en conception !
    Merci encore pour cet article intéressant ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*