Réseaux Articulate :

Articulate

Discussion ouverte du mardi : Parlons voix-off

Discussion ouverte du mardi : Parlons voix-off

C’est mardi, alors parlons e-learning ! Aujourd’hui je vous propose de discuter d’un sujet trop souvent négligé : la voix-off.

La plupart des modules e-learning contiennent de la voix-off. Cela sert à la fois à accompagner l’apprenant et à rythmer le module. Il y a plusieurs options pour produire la voix off : l’enregistrer vous-même, travailler avec un comédien voix-off ou utiliser un logiciel pour produire une voix de synthèse (voix d’ordinateur).

D’après mon expérience, chacune de ces options présente des avantages et des inconvénients :

Avantages

Inconvénients

Enregistrer soi-même

 

  • Peu coûteux
  • Voix-off plus « authentique » et personnelle (rythme, ton et intonation inconstants ; comme dans la vraie vie)
  • Possibilité de modifier l’audio soi-même lorsqu’il y a des modifications ou des mises à jour
  • Chronophage
  • Qualité artisanale

Travailler avec un(e) comédien(ne)

  • Voix-off plus « professionnelle » (rythme, ton et intonation constants)
  • Qualité supérieure
  • Plus coûteux
  • Il faut recontacter le/la comédien(ne) pour chaque modification et mise à jour du module
  • La pronunciation n’est pas toujours juste car ils ne connaissent pas forcément le sujet. Il faut leur donner des consignes précises pour chaque terme

Utiliser un logiciel de synthèse vocal

  • Peu coûteux
  • Rapide
  • Moins bonne qualité
  • Non apprécié des apprenants
  • Nuit à l’efficacité du module

 

Personnellement je préfère enregistrer l’audio moi-même car je trouve que c’est le meilleur compromis.

Et vous ? Quelle option utilisez-vous la plus souvent ? Êtes-vous d’accord avec les avantages et inconvénients que j’ai mentionnés ci-dessus ? Avez-vous des choses à ajouter ?

Dans l’attente de vos réponses !

…Et n’oubliez pas de m’envoyer vos idées de sujet pour les prochaines discussions.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

18 commentaires

  1. Olivier ll y a 3 années

    Je passe très souvent par des comédiens car la plupart de mes clients attendent une qualité de voix assez élevé et ils sont prêts à y mettre du budget. Ceci dit, lorsqu’il faut produire des modules à très bas coût il m’arriver de leur proposer une voix de synthèse, tout en leur expliquant l’impact que ça peut avoir sur la motivation des apprenants. Malheureusement le prix passe parfois devant…

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Je comprends ! Une bonne manière de leur faire changer d’avis serait de faire un test avec un mini-module en deux versions — un avec une voix humaine et un avec une voix de synthèse — et de comparer les scores des apprenants et leur demander de remplir une questionnaire de satisfaction. Si les scores et les avis des apprenants ne peuvent pas leur convaincre, je ne saurais que faire de plus ! Pour plus d’informations sur les questionnaires de satisfaction, je vous conseille de consulter mon dernier article : http://blogs.articulate.com/les-essentiels-du-elearning/comment-evaluer-la-satisfaction-des-apprenants/

  2. Mickaël ll y a 3 années

    Bonjour Allison !

    C’est souvent le cas pour le prix, les clients ne voient pas le réel intérêt de la voix off, et ne l’envisagent que comme une simple option d’accessibilité.
    Ils minimisent donc les frais de ce côté-là.
    Il existe toutefois de très bons logiciels de voix de synthèse qui, pour peu que l’on écrive en phonétique, donnent de très bons résultats. Acapela, par exemple, propose des réultats très proches de la voix humaine, le retravail du fichier sonore en moins.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Bonjour Mickaël,

      Moi aussi j’ai déjà utilisé Acapela, et c’est vrai que comparé à d’autres voix de synthèse le résultat n’est pas trop mal, mais pour moi ça ne vaut toujours pas une voix humaine. Mais effectivement c’est une bonne alternative pour ceux qui ont des budgets réduits et qui n’ont pas le temps ou l’équipement pour s’enregistrer eux-même. Merci pour le tuyau !

  3. Nicole Legault ll y a 3 années

    Je préfère enregistrer la voix-off moi-même, mais j’ai encore des difficultés quand j’ai besoin de faire des modifications ultérieurement. Je trouve qu’il est très difficile de reproduire exactement la même qualité, intonation, etc, donc j’essai de tout enregistrer en une seule fois. En outre, c’est une bonne idée de trouver quelqu’un qui a l’habitude d’écrire pour écrire le script – ce n’est pas toujours évident d’écrire un script. Je vous conseille d’essayer de le lire à haute voix pour vérifier que ça sonne naturel.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Je te comprends ! Ce n’est vraiment pas facile de régler l’audio exactement pareil à chaque fois qu’on enregistre si on n’a pas de studio. Personnellement ce que je fais c’est que je réenregistre toute la diapo, même s’il y a juste une partie à changer, comme ça la différence se remarque moins, comme c’est reparti sur plusieurs diapos.

  4. Clément ll y a 3 années

    Bonjour à tous,

    De mon côté, je préfère me passer de voix off à part si indispensable ou expressément demandé par le client.
    L’article de Ruth Clark « Six Principles of Effective e-Learning : What Works and Why» en lien avec les travaux de Richard E. Mayer sur le sujet, précisait cela : l’audio se relève particulièrement performant lorsqu’il s’agit d’expliquer des visuels complexes et qui ne sont pas familiers pour l’apprenant. On constate une amélioration de l’apprentissage jusqu’à 80%. Bien que je ne vois pas trop à quoi correspond les 80% et que l’article date de 2002, je pense que l’idée est là.

    Dans beaucoup de modules que je vois, la voix-off n’améliore pas forcément l’apprentissage. Le son est un frein à l’évolutivité des contenus et une voix-off de mauvaise qualité donne une mauvaise image du contenu. Je préfère donc évaluer au cas par cas son utilisation en fonction des budgets et des gains sur l’apprentissage.

    ++

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Très bonne remarque, Clément. C’est clair que si l’audio n’apporte rien de plus à l’apprenant, ce n’est pas forcément obligatoire d’en mettre !

  5. Emmanuel Bellengier ll y a 3 années

    Je préfère de loin utiliser des comédiens. La qualité de la voix est incomparable. Par contre il arrive encore que des clients ne soient pas équipés de carte son. Je rejoins Clément dans sa réflexion. Il est nécessaire d’intégrer cette donnée dans la conception pédagogique.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Très bonne remarque, Emmanuel ! Encore une bonne raison pour bien définir les pré-requis en début de projet. Ce ne serait pas très drôle de produire un module avec de la voix-off pour se rendre compte à la fin que les apprenants ne peuvent pas entendre l’audio.

  6. Justine ll y a 2 années

    Bonjour, je reprends le sujet un peu tardivement… Pour des raisons de coût et d’autonomie, nous avons choisi d’enregistrer les voix off nous-même. En revanche, malgré un bon micro avec port USB, il y a un bruit de fond assez désagréable. Avez-vous des astuces pour améliorer la qualité du son ? La magnétophone de l’Iphone donne même de meilleurs résultats !

  7. Justine ll y a 2 années

    Merci Allison,
    Je ne pense pas que mon micro soit unidirectionnel. Je vais creuser tout cela.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 2 années

      D’accord. Si ça ne l’est pas c’est sûrement ça le problème. Tenez-nous au courant ! 🙂

  8. Stéphanie Jouve ll y a 2 années

    Bonjour, nous utilisons Voxygen TTS Studiopour les voix de synthèse, car un comédien est trop coûteux et l’on n’a pas trouvé de voix humaine en interne assez intéressante. Les voix de synthèse ne sont plus ce qu’elle étaient, l’outil de Voxygen propose un large pannel de voix féminine , masculine, avec accent, dans différentes langues. Finalement j’utilise souvent les mêmes car je les trouve plus agréables que d’autres. Des tests sont possibles sur leur site, après la licence annuelle est couteuse mais vite rentabilisée par rapport aux services d’un comédien.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 2 années

      Avez-vous eu des retours des apprenants par rapport à ces voix de synthèse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*