Réseaux Articulate :

Articulate

Micro-learning : concevoir des modules e-learning courts et efficaces

Micro-learning : concevoir des modules e-learning courts et efficaces

Le micro-learning est à la mode pour une bonne raison : il correspond aux besoins et aux envies des apprenants d’aujourd’hui. Un module de micro-learning permet d’apprendre ce dont on a besoin, ici et maintenant, et sans y passer des heures.

Mettez-vous à la place de vos apprenants. Disons que vous voulez apprendre à faire un œuf à la coque parfait. Vous recherchez sur le web et les résultats montrent des vidéos allant de 3 minutes à 55 minutes. Quelle vidéo allez-vous choisir ? La plupart des gens choisiraient la vidéo de 3 minutes.

Vos apprenants sont comme vous. Quand ils voient un module très long, ils se sentent dépassés et se disent, ai-je vraiment le temps pour ça ?

Si vous avez l’habitude de créer de longs modules couvrant un sujet de A à Z, vous vous demandez peut-être comment passer au micro-learning. Voici quelques conseils pour concevoir des modules de micro-learning efficaces et que vos apprenants adoreront.

Tenez-vous-en à un objectif d’apprentissage par module

La plupart des modules e-learning conséquents commencent par une liste à puces qui détaille les objectifs d’apprentissage que le module doit permettre aux apprenants d’atteindre. Avec le micro-learning, vous devez réduire les objectifs à un seul. 

De nombreux concepteurs pédagogiques ont du mal avec cela. Un seul objectif d’apprentissage ? Oui. Un seul. Avec le micro-learning, il est important de rester concentré sur l’essentiel. Mais rappelez-vous que l’idée est de créer une série de modules de micro-learning de 5 minutes que les apprenants peuvent suivre l’un après l’autre dans le cadre d’un parcours d’apprentissage ou d’un curriculum, au lieu de regrouper tout le contenu dans un seul module. Donc, si vous avez plusieurs objectifs, tout va bien ! Faites simplement un module micro-learning par objectif.

Supprimez le contenu non essentiel

Une fois que vous avez identifié l’objectif d’apprentissage, utilisez-le comme guide pour déterminer ce qu’il faut inclure dans votre module. Demandez-vous pour chaque contenu : les apprenants ont-ils absolument besoin de savoir cela pour atteindre l’objectif d’apprentissage ? Si la réponse est non, supprimez ce contenu.

Cela peut être plus facile à dire qu’à faire, surtout si vous travaillez avec un expert métier (SME) qui est convaincu que tout est essentiel. Si vous voulez garder de bonnes relations avec l’expert et ne pas dépasser les 5 minutes, suggérez  de vous servir de boutons « en savoir plus » pour permettre aux apprenants d’accéder à des informations supplémentaires ainsi qu’à des liens vers des ressources externes. De cette façon, vous donnez des ressources aux apprenants qui veulent aller plus loin sans perturber ceux qui ont juste besoin des bases.

Si vous avez encore du mal à convaincre votre SME que vous savez ce que vous faites, rappelez-lui que ce n’est pas parce que vous ajoutez un contenu dans le module que les apprenants le retiendront ! Dites-lui qu’en ne gardant que l’essentiel, vous augmentez la probabilité que les apprenants retiennent les messages importants.

Pour plus de conseils sur la sélection de votre contenu, consultez cet article : Comment faire le tri entre contenu essentiel et contenu facultatif.

Le mot de la fin

Vos apprenants sont beaucoup plus susceptibles de s’intéresser à vos modules s’ils savent qu’ils ne leur prendront que 5 minutes (ou moins !). Et si ces modules de 5 minutes leur apprennent des compétences pertinentes qu’ils peuvent appliquer à leur travail, ils peuvent même finir par en suivre plusieurs en une seule fois – tout comme lorsque vous vous asseyez pour regarder un épisode de votre série préférée et que vous finissez par regarder la saison entière. 

En décomposant votre contenu en petits morceaux, vous donnez aux apprenants la possibilité de prendre le contrôle de leur expérience d’apprentissage et de décider de la quantité de contenu qu’ils peuvent assimiler en une seule fois. Et lorsque les apprenants sont aux commandes, ils sont généralement plus engagés, ce qui conduit à de meilleurs résultats d’apprentissage. Alors tout le monde est gagnant ! Vous êtes convaincu par l’efficacité du micro-learning mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez cet exemple pour vous inspirer : module micro-learning créé avec Rise 360.

Suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning. Si vous avez des questions, veuillez les partager dans les commentaires.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*