Réseaux Articulate :

Articulate

PADDIE : un autre modèle de conception pédagogique

PADDIE : un autre modèle de conception pédagogique

Vous venez de décrocher une mission pour aider une entreprise à améliorer la formation de ses nouveaux employés. Vous serez l’unique responsable de la création de supports d’intégration. Comme c’est excitant ! C’est un client renommé et vous êtes impatient de commencer. Vous vous asseyez pour commencer votre analyse des besoins et soudain, c’est la panique : vous découvrez que vous ne connaissez pas le budget du projet, qu’il n’y a pas de planning ni de liste des parties prenantes. Vous n’avez pas non plus de charte graphique et encore moins les coordonnées du service marketing pour en obtenir une. Quel est le problème ? Vous êtes convaincu qu’il faut commencer tout travail par la phase d’analyse, comme le propose le modèle ADDIE. Mais comment se fait-il que vous n’ayez pas toutes ces informations essentielles ?

Si vous avez déjà utilisé le modèle ADDIE et en avez trouvé les limites, vous vous êtes sans doute reconnu dans ce scénario. Bien qu’il s’agisse d’une méthode éprouvée, le modèle ADDIE manque d’un élément crucial : la planification. C’est ici qu’entre en jeu le modèle PADDIE, qui est similaire au modèle ADDIE mais avec l’étape de la planification en plus ! Pourquoi préférer le modèle PADDIE ? Et quelles sont les étapes de cette phase de planification ? Voici les questions auxquelles cet article répondra.

Pourquoi préférer le modèle PADDIE

ADDIE est parfois considéré par les concepteurs pédagogiques comme le maillon faible des modèles de conception pédagogique. Certains trouvent que son fonctionnement par étapes linéaires est restrictif et que l’absence de planification est pour le moins frustrante. Il n’est pas facile de lancer un projet dès la phase d’analyse. Au minimum, vous devez savoir ce que vous analysez et les paramètres de base de votre projet avant de vous lancer !

Les débutants en conception pédagogique se retrouvent coincés parce qu’ils n’ont pas compris à quel point la planification est cruciale. Personne ne leur dit de maîtriser plus en détails le contexte du projet avant de commencer la phase d’analyse. Ne faites pas la même erreur et ajoutez une étape de planification dès le départ.

Que mettre dans la phase de planification 

Lorsque vous lancez un projet pour la première fois, vous avez besoin de certaines choses pour y arriver. Sans ces informations, vous risquez de manquer des étapes importantes du projet, de dépasser votre budget et de frustrer vos parties prenantes. Jetons un œil aux éléments importants à définir dans les étapes de planification de votre projet pour vous assurer que tout se passe bien.

  • Mettez-vous d’accord sur le calendrier et les livrables du projet. Une fois que vous avez obtenu la date limite de rendu souhaitée par le client et que vous vous êtes mis d’accord sur les dates de livraison, vous êtes engagé sur ce qui sera livré et à qui. Vous pouvez également utiliser ce calendrier pour négocier avec les experts métier et toutes les personnes impliquées et obtenir leur engagement.
  • Examinez le budget de votre projet et planifiez en conséquence. Comparez le budget au temps qu’il faudra pour terminer le projet. Le budget doit être cohérent avec l’ampleur du projet et sa complexité. En fonction du module que vous développez, vous aurez besoin de plus ou moins de temps – et donc plus ou moins d’argent. Si vous estimez que le temps nécessaire pour finir le projet n’est pas compatible avec le budget alloué, retournez négocier avec votre client sur certaines caractéristiques du module, telles que sa durée, par exemple. Vérifier cela dès le départ est un excellent moyen de s’assurer que le projet est réalisable.
  • Parlez à vos parties prenantes ou à vos relecteurs pour convenir d’une chaîne de décision. L’équipe ne sait pas toujours qui doit examiner les livrables du projet (comme les scripts et les storyboards) et dans quel ordre. En définissant l’ordre dans lequel les personnes vérifieront le contenu (et qui aura le dernier mot), vous gagnerez du temps dans les étapes de relecture et vous assurerez de prioriser les bons retours.
  • Identifiez les ressources supplémentaires et où les obtenir. Avez-vous besoin d’utiliser pour le module un template fourni par le client ? Y a-t-il une charte graphique à suivre ? Qui fournit ces informations ? Savoir de quelles informations supplémentaires vous avez besoin et les demander à la bonne personne est essentiel pour rester sur la bonne voie !

Voici donc ce que vous pouvez mettre dans la phase de planification, mais il y a certainement d’autres choses à garder à l’esprit. Plus vous en savez au départ, plus votre projet avancera sereinement. Assurez-vous donc de garder un œil sur toutes les informations supplémentaires qui peuvent vous aider à y voir plus clair.

Pour en savoir plus

J’espère que vous avez compris l’importance d’inclure une phase de planification en amont de votre projet ! Si vous souhaitez des informations supplémentaires sur ADDIE ou d’autres modèles de conception pédagogique, consultez les liens ci-dessous :

Suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*