Réseaux Articulate :

Articulate

Comment travailler avec des experts externes pour créer des formations vidéo

Comment travailler avec des experts externes pour créer des formations vidéo

gj-square

 

À propos de l’auteur : Gabriel Jarrosson est co-fondateur du site de e-learning albert académie.

 


Si vous devez concevoir une formation vidéo sur un sujet que vous ne maîtrisez pas et qu’il n’y a pas d’expert au sein de votre structure, vous aurez sans doute besoin de faire appel à un expert externe.

Avoir accès à un expert est une chance. De façon générale, il existe peu d’experts pour chaque domaine et ils sont souvent très occupés, ce qui rend leur temps précieux. 


Mais comment obtenir de ces « sachants » les bonnes informations ? Comment s’assurer que le discours de l’expert correspond aux besoins des apprenants ? Voici quelques conseils pour y arriver.

Connaissez votre cible



Avant toutes choses, il est essentiel de bien connaître sa cible. Si vous réalisez une vidéo destinée à des professionnels du sujet qui sont dans le domaine depuis de nombreuses années, vous pouvez vous dispenser d’introduction et vous lancer tout de suite dans le vif du sujet, même s’il est technique. 


En revanche, si vous faites un cours d’introduction à des novices, il est préférable d’aller du plus simple au plus complexe, de façon progressive, sinon, vous risquez de perdre tout le monde dès la ligne de départ. 

C’est à vous de guider l’expert en lui indiquant à quelle cible il s’adresse.

Renseignez-vous sur le sujet que vous traitez

Avant de démarrer, je vous conseille de vous renseigner sur le sujet du module. Pas besoin d’être un fin connaisseur, mais des rudiments seront utiles pour vous assurer que les informations données par l’expert sont adaptées aux besoins de votre public cible. 

De cette manière vous saurez si l’expert reste trop à la surface du sujet. 
Si le contenu délivré par l’expert ne correspond pas aux besoins de votre cible, vous risquez de les décevoir.

Avec un niveau de connaissance basique dans la matière, vous pourrez également détecter si, à l’inverse, l’expert se perd dans des détails inutiles. C’est un piège classique dans lequel certains experts tombent faute de se rendre compte du niveau de complexité de leur propos. C’est pour cela qu’ils sont experts, après tout ! Expert ne veut pas toujours dire pédagogue – c’est pour ça que vous êtes là.

Si vous vous rendez compte qu’une de ces deux situations se produit, parlez-en à votre expert et aidez-le à adapter le niveau à celui du public cible.

Aidez votre expert à être à l’aise devant la caméra

Souvent les experts ont l’habitude d’intervenir devant une audience ou d’écrire des ouvrages, mais ils n’ont pas forcément déjà été filmé. Si c’est le cas de votre expert, donnez-lui ces quelques conseils pour l’aider à se sentir plus à l’aise devant la caméra :

1. Détendez-vous : après le tournage, il y aura du montage. Si vous bafouillez ou que vous perdrez le fil, vous pouvez recommencer.

2. Ne préparez pas trop votre discours. Vous risquez de lire vos fiches ce qui fera de vous un mauvais orateur. Imaginez que vous êtes dans votre salon et que vous parlez à un ami. 

3. Allez des situations aux idées. Illustrez vos propos par une situation afin que les apprenants puissent comprendre comment les informations s’appliquent à la vie réelle.

4. La triple variété rendra votre propos intéressant : variété de ton, variété de rythme et variété de profondeur. Les changements retiennent l’attention. 

5. Souriez ! 🙂

Ainsi, si vous connaissez bien votre cible, que vous vous êtes renseigné sur le sujet et que vous faites tout votre possible pour aider votre expert à donner le meilleur de lui-même, vous serez à même de produire des vidéos de formation efficaces !

Des questions ? Des commentaires ? Laissez vos remarques dans la zone ci-dessous !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*