Réseaux Articulate :

Articulate

3 façons d’appliquer les principes de la méthode agile en conception e-learning

3 façons d’appliquer les principes de la méthode agile en conception e-learning

Agile : c’est un terme que tous les développeurs e-learning ont entendu (à moins de vivre dans une grotte !) Mais qu’est-ce au juste que cette méthode agile ? C’est un moyen de gérer le processus de conception pour faire en sorte qu’il soit flexible et interactif. Les valeurs principales de cette méthode sont la collaboration entre toutes les parties impliquées, une forte adaptation aux changements et la capacité de fournir régulièrement des livrables fonctionnels.

Le terme agile a été utilisé dans ce contexte au début des années 2000 par des développeurs de logiciels informatiques qui recherchaient une méthode de développement plus adaptée. Ils considéraient que les cycles de développement mis en place dans l’industrie manufacturière étaient obsolètes car trop linéaires, trop rigides et ne laissant pas la place aux changements tardifs. Ils avaient besoin d’une nouvelle méthode de travail adaptée au domaine du logiciel. En comparant les méthodes que chacun utilisait, ils ont mis au point la méthode agile.

Comment pouvons-nous appliquer la méthode agile dans notre domaine, c’est-à-dire la conception pédagogique et le développement de modules e-learning ? Voici pour vous quelques idées pour essayer de rendre vos processus plus agiles !

Encouragez les interactions entre les individus et les équipes

La communication et la collaboration entre tous les individus impliqués dans le projet est un des composants principaux de la méthode agile. Pour faciliter cela, il est impératif d’avoir une forte cohésion entre les parties prenantes, sans quoi elles ne prendront pas le temps de se retrouver et de communiquer efficacement.

Pour encourager cela, proposez une grande variété de moyens de communication (e-mail, téléphone, etc.) et favorisez surtout les réunions courtes en face-à-face. Vous développez un nouveau module e-learning pour l’équipe de vente ? En plus de collaborer avec un expert métier (SME), pensez à organiser des réunions régulières avec les vendeurs pour connaître leurs idées et leurs opinions sur le projet tel qu’il se déroule. Ils auront sans doute un point de vue pratique et des informations concrètes qui vous aideront à créer un projet réellement utile et pertinent.

Multipliez les points de contrôle

Un des piliers de la méthode agile est la capacité de faire face aux demandes de changements rapidement, quelle que soit l’avancée du projet. Cela ne sera possible que si vous organisez régulièrement des réunions et que vous fournissez à votre client la possibilité de faire des retours réguliers.

Lorsque vous mettez en place votre planning de projet, incorporez-y autant de points de contrôle que vous voulez. Si vous proposez à votre client la possibilité de vérifier chacune de vos étapes, vous pourrez identifier plus rapidement les problèmes et faire les changements demandés le plus tôt possible. Cela vous évitera de refaire des étapes et vous permettra de minimiser l’impact des modifications.

Découpez votre projet en tronçons

Comme vous avez inséré de nombreux points de contrôle tout au long de votre processus de conception, vous allez sans doute construire votre module par une succession de petits tronçons plutôt que de tout faire en 2 ou 3 grandes étapes. C’est un bon moyen de mettre en pratique un autre principe clé de la méthode agile : être capable de fournir régulièrement des livrables fonctionnels.

Au lieu de développer votre module d’une seule traite et de le montrer au client une fois terminé, vous allez le développer en petits tronçons (chapitre après chapitre, par exemple) qui peuvent être vérifiés et partagés à peine créés ! Ces tronçons vous permettent également de voir plus tôt comment vos apprenants et les parties prenantes réagissent à ce que vous avez conçu. Et vous pouvez faire les modifications et les ajustements nécessaires pour la suite en amont.

Cet article n’a pas la prétention de vous présenter la méthode agile de façon exhaustive mais de vous fournir les grands principes qui peuvent vous inspirer et vous faciliter la tâche lors de vos conceptions futures.

Et vous, travaillez-vous suivant les principes de la méthode agile ? En quoi a-t-elle amélioré votre processus de production ? N’hésitez pas à me faire part de votre point de vue dans la zone de commentaires ci-dessous !

Suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour en apprendre toujours plus sur le monde de la conception e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

2 commentaires

  1. Ivana ll y a 3 années

    Justement, quel outil / méthode utilisez -vous pour gérer le projet et proposer un retroplanning agile ?
    Par exemple j’ai 10 mini modules à livrer avant 1/3/2017, comment je mets en place un retroplanning agile pour y arriver ?
    Gantt Chart ? Autre chose ?

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Bonjour Ivana !

      Pour moi, je principe de retroplanning n’est pas compatible avec la méthode agile car un retroplanning est par définition assez rigide.

      Personnellement j’utilise l’application Trello (https://trello.com/) pour gérer mes projets en mode agile. Je créé une colonne pour chaque étape du projet, et une carte pour chaque tâche à effectuer. Puis, je déplace les cartes au fur et à mesure que chaque tâche avance. L’avantage de cet appli est qu’il est collaboratif et il permet de garder une trace des décisions prises grâces aux commentaires.

      J’ai également trouvé cet article qui pourrait vous aider à mieux comprendre comme faire pour utiliser cet outil pour une gestion des projets plus agile : http://angezanetti.com/trello-outil-agile-collaboration-distance-coworkinglille/

      En espérant que ça vous éclaircit un peu ! Certains clients plus « traditionnels » exigeront toujours un retroplanning, mais je vous encourage de leur proposer cette méthode en leur expliquant pourquoi ça fera avancer le projet plus vite, vous serez peut-être surpris de voir que certains seront réceptifs à cette « nouvelle » (car elle est pas si nouvelle que ça !) méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*