Réseaux Articulate :

Articulate

Les bienfaits du numérique en formation présentielle

Les bienfaits du numérique en formation présentielle

julien-parthenay-v2À propos de l’auteur : Julien Parthenay est Directeur de Création d’Events Games, agence de formation par le jeu. Depuis plus de 12 ans, il crée des dispositifs en salle, blended et en ligne. Il est notamment le concepteur des Digital Learning Games.


Le numérique en salle, une hérésie ? Seulement si on le considère comme un moyen d’éviter les coûts liés au présentiel. Mais d’un point de vue pédagogique, c’est une solution à envisager !

Profiter des opportunités du numérique

Le numérique offre de véritables avantages car il enrichit les possibilités d’un formateur en salle.  

  • L’interactivité : les possibilités techniques des outils e-learning permettent la construction de scénarios complexes dans lesquels les participants peuvent s’immerger. Ainsi, ils expérimentent des situations, prennent des décisions et « vivent» les conséquences, bonnes et mauvaises, de leurs choix… L’appropriation des bonnes pratiques est alors facilitée.
  • La création de jeux complexes : avec les jeux numériques, le formateur n’a plus à compter les points, calculer les scores, établir les classements, comptabiliser la progression des participants sur plusieurs niveaux… Des jeux jusque-là complexes à animer (jeu de gestion par exemple) peuvent être automatisés.
  • L’individualisation de l’apprentissage : chacun peut apprendre à son rythme, sans avoir à suivre la marche forcée du groupe. 

Le feedback et l’enrichissement par le formateur et le groupe

Inversement, l’expérience du numérique s’enrichit de la présence du formateur et des autres participants, souvent des pairs.

  • Si l’outil numérique peut lui-même présenter certains feedback, ces derniers seront nécessairement moins individualisés, circonstanciés, précis que ceux prodigués par le formateur.
  • En salle, il est beaucoup plus aisé de comparer les résultats des apprenants ou de mettre en place un système de compétition ou de collaboration.
  • Sur des thématiques comportementales, il est important de coupler les scénarios à des échanges entre le formateur et les apprenants.

Des outils adaptés

Est-ce que cela signifie qu’il est opportun de déployer en salle les modules e-learning existants sur votre plateforme ? Evidemment, non. Le support doit être conçu en fonction de son utilisation.

  • Le numérique, par sa construction, par son interactivité, doit apporter une véritable plus-value à la formation en salle. Il ne peut donc pas s’agir de modules e-learning linéaires contenant simplement une succession de diapo , mais de véritables scénarios interactifs ou gamifiés.
  • Le support doit être parfaitement intégré au séquencement de la formation. Quels sont les éléments vus auparavant ? Quel est l’objectif pédagogique du support numérique ? Quels sont les allers-retours entre le support numérique et le groupe ? Comment consolider l’acquisition de connaissances après l’utilisation du support numérique ?

L’utilisation du numérique en salle peut donc être pertinente si elle offre des opportunités pédagogiques nouvelles. Sinon, cela sera vu, au mieux comme un gadget, au pire comme une preuve de la paresse de l’animateur !

Questions ? Commentaires ? Laissez vos messages dans la zone ci-dessous.

2 commentaires

  1. stephane ll y a 2 années

    L’utilisation du numérique en présentielle est effectivement un apport pédagogique intéressant et merci d’aborder le sujet dans cet article.
    Nous avons lancé plusieurs expérimentations et, en complément des points abordés dans l’article, je me permets quelques points complémentaires
    Si le public utilise déjà des outils numériques dans leur environnement professionnel, l’apport est positif ( voire normal). Dans le cas contraire, l’interactivité avec les supports numériques devient un obstacle supplémentaire à la pédagogie et au timing de la séquence (la prise en main, la compréhension du fonctionnement peuvent être longs).
    Si le commanditaire est d’accord sur le principe, il n’est pas toujours prêt au surcoût du développement de ces outils. D’autant plus que pour l’instant le retour sur investissement du numérique en présentiel n’est pas vraiment mesuré.
    Enfin, les barrières technologiques et matériels sont parfois des freins voire des dangers notamment quand les formations se déroulent en dehors des locaux de l’entreprise ou du centre de formation – (connexion wi-fi aléatoire, faible bande passante, etc.)
    Alors, le numérique en formation présentielle mille fois oui si les conditions et l’environnement s’y prêtent et s’il ne met pas le formateur en position d’inconfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*