Réseaux Articulate :

Articulate

3 façons de motiver les apprenants grâce aux activités interactives

3 façons de motiver les apprenants grâce aux activités interactives

En tant que concepteur de modules, votre travail consiste à garder les apprenants motivés et réceptifs au contenu dispensé, afin qu’ils en retirent réellement quelque chose. Mais même le module le plus intéressant qui soit ennuiera les apprenants si son contenu est trop impersonnel et leur semble loin de leurs considérations. De plus, s’ils n’interagissent pas avec le contenu, les apprenants sont plus susceptibles de se déconcentrer. Dans cet article, nous verrons donc trois façons d’utiliser les activités interactives pour aider les apprenants à se connecter à votre contenu et les motiver à aller plus loin.

Personnalisez votre module avec un quiz ou un sondage

La plupart des apprenants ne peuvent plus voir une liste à puces sans lever les yeux au ciel alors qu’un petit quiz ou une courte enquête peuvent rapidement attirer leur attention et éveiller leur intérêt.

Supposons que vous soyez en train de concevoir un module de conformité sur les usages internet. Les modules de conformité sont souvent très denses en informations et peu digestes. Il n’y a pas grand-chose qui motive les apprenants à les suivre.

En général, un module de conformité commence par la liste des objectifs du module. Mais souvent, ces objectifs sont écrits du point de vue de l’entreprise, pas de celui de l’apprenant. Par conséquent, il n’y a pas de lien créé entre l’apprenant et le contenu.

Une première diapositive typique pourrait dire quelque chose comme :

Dans ce module, vous allez apprendre à :

  • Identifier un comportement en ligne inapproprié
  • Reconnaître les utilisations appropriées d’internet
  • Définir la politique de contrôle de l’entreprise

Si les objectifs sont clairement énoncés, on ne voit pas bien ce qui pourrait motiver les apprenants à suivre ce module. Le ton est impersonnel et, par conséquent, démotivant.

Le plus simple serait de retravailler les objectifs afin qu’ils soient pertinents pour les apprenants.

Par exemple, si des employés peuvent être renvoyés à cause de leur usage d’internet, l’entreprise doit être en mesure de surveiller ce qu’ils y font, n’est-ce pas ? Et c’est ce genre d’infos que les apprenants voudront connaître car elles les concernent directement.

Vous pouvez donc retravailler votre première diapositive pour la rendre plus pertinente, comme ceci :

Saviez-vous que tout ce que vous faites sur l’ordinateur de l’entreprise est surveillé ? Nous contrôlons :

  • Les e-mails
  • Votre historique de navigation
  • Les messageries instantanées
  • Les captures d’écran prises aléatoirement

Le jeu consiste à dramatiser un peu les choses en rappelant aux apprenants que leurs activités apparemment privées sont en réalité suivies par leur entreprise. C’est déjà plus impliquant pour eux.

Mais les apprenants ne sont encore que des lecteurs passifs et pas encore des participants actifs.

Pour vraiment personnaliser le contenu, essayez de transformer la première diapositive en un quiz qui interpelle l’apprenant. Donc, pour ce module, vous pourriez demander quelque chose comme : « À votre avis, quelles sont les activités en ligne que nous surveillons ? » Et proposer une liste de choix comme : envoyer un e-mail, surfer sur internet, utiliser la messagerie instantanée, prendre une capture d’écran et un dernier choix du genre « Rien de tout cela ».

En changeant cette première diapositive en un quiz ou un sondage, on crée un peu d’anxiété sur le thème de la vie privée et d’internet. Les apprenants sont plus motivés pour apprendre car maintenant le contenu leur parle. Et en rendant la diapositive interactive, nous permettons également aux apprenants d’interagir avec ce qui se passe à l’écran, de sorte qu’ils sont activement engagés.

Faites gagner du temps aux apprenants en choisissant des activités interactives appropriées

L’une des plus grandes plaintes à propos du e-learning, c’est que les modules sont trop longs et pas assez ambitieux.

C’est parce que de nombreux modules se contentent de transformer le contenu donné sous forme de diapositives statiques, puis d’avoir un quiz à la fin. Mais que se passe-t-il lorsqu’un apprenant connaît déjà la moitié du contenu ? Il est obligé de lire ce qu’il sait déjà et donc, de perdre son temps.

Vous pouvez résoudre ce problème en créant des activités interactives qui permettent aux apprenants de prendre uniquement le contenu dont ils ont besoin. Ils peuvent en apprendre davantage s’ils en ont besoin, mais ils ne sont pas obligés de le faire.

Vous devriez également vous demander quelle forme d’apprentissage s’accorde le mieux avec le contenu à transmettre.

Par exemple, imaginons que vous devez former les apprenants sur la dernière version du logiciel qu’ils utilisent tous les jours. Vous seriez tenté de créer une démo utilisable du logiciel car vous savez qu’avec des outils auteurs comme Articulate Storyline, ce n’est vraiment pas compliqué à faire. Mais dans ce cas, ce genre de tutoriel n’est pas forcément la meilleure option pour aider les apprenants. Au lieu de les obliger à parcourir la démo sur tout le logiciel qu’ils connaissent déjà, pourquoi ne pas leur proposer des captures d’écran interactives ?

Contrairement à une démo utilisable, une capture d’écran interactive tient sur une seule diapo, avec juste des boutons placés sur des zones spécifiques de l’écran. Les apprenants n’ont qu’à cliquer sur les boutons pour découvrir des informations contextuelles sur chaque fonctionnalité. Et s’ils savent déjà tout ce qu’il y a à savoir sur une fonctionnalité donnée, ils ne sont pas obligés de cliquer. En bref, ils ont accès aux infos dont ils ont besoin et peuvent ignorer celles dont ils n’ont pas besoin.

Ils terminent plus vite les modules et comme ils ont le contrôle sur ce qu’ils ont besoin d’apprendre, ils se sentent connectés au contenu de façon plus personnelle.

Cliquez ici pour voir cette capture d’écran interactive et ici pour télécharger le template.

Jouez sur les croyances et les idées reçues

Les activités interactives sont motivantes quand elles jouent sur nos croyances et sur nos opinions sur des sujets non consensuels. En défiant les idées reçues, vous stimulez l’intérêt de vos apprenants et ils penseront : « Mais ! Attendez une minute : cela ne peut pas être juste ! » Et ils voudront savoir pourquoi ils ont eus tort et seront motivés pour continuer à cliquer.

Cela fonctionne très bien dans les modules de conformité et d’éthique, car la plupart des apprenants auront l’impression de connaître la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal.

Imaginons que vous êtes en train de créer un module autour du vol au travail. Encore une fois, ce n’est pas un sujet crucial pour les employés et la plupart risque de penser que le module ne leur apportera pas grand chose. Mais vous pouvez le rendre plus personnel en révélant aux apprenants leurs propres croyances erronées. Par exemple, beaucoup de gens pensent que moins vous avez fait d’études, plus vous avez de chances de voler. Mais on a prouvé qu’en fait, les personnes ayant un diplôme d’études supérieures sont tout aussi susceptibles de voler que les personnes n’ayant pas fait d’études.

Ainsi, la première diapositive de ce module sur le vol au travail pourrait dire quelque chose comme ceci :

Selon le niveau de scolarité, qui est le plus susceptible de voler des fournitures de bureau pour un usage personnel ?

  • Collège ou moins
  • Lycée
  • Études supérieures

Cependant, jouer sur les croyances et les idées reçues pour rendre le contenu attrayant doit être fait avec bon sens et équilibre.

Votre but est de motiver les apprenants, pas de les duper. Et comme vous ne faites qu’introduire des concepts et que vous essayez d’attirer l’attention des apprenants, vous ne devriez pas noter ce genre de quiz ou pénaliser les apprenants s’ils ont une mauvaise réponse.

Vos apprenants vous remercieront de personnaliser le contenu et de rendre vos modules plus attrayants. Essayez d’appliquer ces quelques conseils et revenez me dire si cela a fonctionné !

Suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour toujours plus de conseils sur tout ce qui touche au e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*