Réseaux Articulate :

Articulate

4 astuces pour enchanter l’expérience apprenant

4 astuces pour enchanter l’expérience apprenant

À propos de l’auteur : Sacha Loin est ingénieur pédagogique au sein d’Events Games, agence de formation par le jeu.


Vous avez un nouveau module à concevoir ? De prime abord, vous avez tout ce qu’il faut : les compétences en ingénierie pédagogique, l’outil approprié pour développer le module et tous les éléments qui composent son interface : la charte graphique, les boutons, les images, les icônes…

Pourtant, malgré tout ça, vous avez le sentiment désagréable qu’il manque quelque chose à votre module, que l’expérience proposée aux apprenants manque de personnalité et de peps. Alors comment créer des modules plus immersifs et intuitifs ?

Voici quelques astuces pour enchanter l’expérience de vos apprenants !

1. Utiliser les feedbacks visuels pour créer une expérience intuitive

Quand vos apprenants interagissent avec des objets dans la vie réelle ou la vie virtuelle, ces objets répondent. Quand ils appuient sur un interrupteur, la lumière s’allume. Quand ils survolent un bouton sur un site web, il change de couleur. Quand une page internet est en cours de chargement, une jauge circulaire leur indique qu’ils ne sont pas en train d’attendre en vain.

Dans le monde du web, on appelle ces effets des « feedbacks visuels ». Ils permettent de communiquer à l’apprenant que leur action a bien été prise en compte. Ils peuvent également permettent de leur indiquer la prochaine action à réaliser. Ces retours provoquent chez l’apprenant un sentiment de confort.

Dans votre module e-learning, ces feedbacks visuels peuvent prendre la forme d’un bouton qui change de couleur quand on clique dessus ou bien d’une jauge qui se remplit au fur et à mesure qu’ils avancent dans le module.

2. Incorporer des feedbacks sonores pour provoquer de l’émotion

À l’image des feedbacks visuels, les feedbacks sonores facilitent la compréhension intuitive des actions possibles dans le module. Mais ils apportent aussi une dimension supplémentaire en matière de ressenti utilisateur : sensation de contrôle, effet de surprise, amusement, renforcement positif lié à une récompense, etc. Ils participent ainsi au maintien de l’attention.

Le son permet d’envoyer un retour instantané et clair sur l’action effectuée, expliquant distinctement qu’elle a été prise en compte ou indiquant un changement.

La surprise amenée par les feedback sonores est un moyen d’amuser davantage l’apprenant. Cela devient un « rendez-vous » drôle et surprenant lorsque celui-ci clique sur un bouton ou parcourt avec la souris les différentes rubriques qui composent une page.

Si vous réfléchissez à l’effet que votre interface doit procurer à un moment précis dans votre module, par exemple lors d’une bonne réponse, vous pouvez accroître la satisfaction ressentie par l’apprenant.

En recevant à la fois des feedbacks visuels et des feedbacks sonores, l’apprenant comprend plus clairement ce qu’il se passe et développe un sentiment de contrôle pour chaque action effectuée.

3. Bien doser les feedbacks pour une expérience apprenant réussie

Les feedbacks visuels et sonores ainsi que les effets d’animation doivent être utilisés à bon escient et de manière cohérente si vous ne voulez pas frustrer vos utilisateurs et perdre leur attention. Ainsi, les effets ne doivent pas être répétitifs, ni couper la progression de l’apprenant qui pourrait s’en trouver agacé.

Les feedbacks qui sont déclenchés par des actions que l’apprenant est amené à répéter doivent être brefs et instantanés. À l’inverse, les feedbacks sur les actions qui surviennent rarement doivent être un moment mémorable pour l’apprenant. Vous pouvez alors marquer le coup pour le récompenser.

Grâce à cette gestion du rythme de vos feedbacks, l’utilisateur n’a pas d’efforts à faire pour appréhender chacune de vos intentions.

4. Se servir des effets d’animation pour créer une expérience immersive

Les animations attirent l’attention de l’apprenant et lui indiquent ainsi où il faut regarder ou cliquer.

Elles rendent également plus vivants chacun de vos écrans. Par exemple, animer vos personnages et vos décors donnent davantage de relief à vos modules : des lèvres qui bougent, des yeux qui clignent rendent le personnage instantanément plus réel ; un décor en arrière-plan avec des éléments graphiques en mouvement donne du dynamisme à l’ensemble.

Le mouvement apporté par les animations est ce que la mise en scène est au théâtre : il met en place chaque scène, favorise sa compréhension par l’apprenant et participe à la construction de l’identité de votre module.

Associées à vos feedbacks graphiques et sonores, vos animations décupleront leur impact auprès de vos apprenants.

Le mot de la fin

Gardez à l’esprit ces quatre astuces et inspirez-vous de tout ce qui vous entoure : d’autres modules e-learning évidemment, mais également des sites web que vous trouvez particulièrement réussis au niveau ergonomique, des applications sur smartphone ou encore des jeux vidéo… Avec toujours un seul objectif : rendre la navigation de votre apprenant intuitive et agréable !

Vous avez des questions ou des commentaires ? Laissez-les dans la zone ci-dessous.

Et n’oubliez pas de nous suivre sur twitter et de vous abonner au blog pour lire encore plus d’astuces et de conseils sur le e-learning.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*