Réseaux Articulate :

Articulate

Comment définir ce que les apprenants doivent apprendre en priorité

Comment définir ce que les apprenants doivent apprendre en priorité

Lorsque je développe une formation, je fais toujours en sorte que ma formation soit basée sur les tâches. En effet, une vraie formation consiste à apprendre à faire quelque chose et chaque action à apprendre peut être décomposée en tâches. Pour transformer mon contenu en tâches à réaliser, je réalise une analyse de tâches en suivant un processus que je vous ai expliqué il y a quelques temps (Comment réaliser une analyse de tâches comme un pro).

Mais à la suite de cet article, beaucoup m’ont demandé : et que fait-on après ? S’il y a beaucoup de tâches que l’apprenant doit apprendre à accomplir, vous devez forcément prioriser la conception des modules autour de ces tâches : vous ne pouvez pas tout faire à la fois ! Mais comment décider par où commencer ? Regardons les facteurs qui entrent en jeu dans la hiérarchisation des tâches à traiter.

Facteur n° 1 : l’importance de la tâche

Vous devez d’abord considérer l’importance de la tâche. Plus une tâche est importante, plus vous devez la traiter en priorité. Demandez-vous ce qui se passerait si la personne ne savait pas accomplir cette tâche. Si la conséquence est grave, c’est que la tâche est importante et qu’elle devrait être en haut de votre liste de priorités.

Facteur n° 2 : la fréquence de la tâche

À quelle fréquence cette tâche doit être réalisée ? Si la réponse est « rarement », vous pourrez penser qu’il n’est peut-être pas nécessaire de l’inclure dans votre formation ‒ mais vous aurez tort ! Puisque c’est quelque chose que l’apprenant ne fait pas souvent, il y a plus de chances qu’il ait besoin d’être formé pour savoir quoi faire.

Facteur n° 3 : la difficulté de la tâche

Vous devez aussi réfléchir pour déterminer si une tâche est difficile à apprendre et à maîtriser, ou non. Plus elle est difficile, plus elle devrait monter dans votre liste de priorités et plus vous allez devoir travailler dessus. Les tâches faciles pourront être traitées rapidement, sans forcément nécessiter le développement d’un module e-learning.

Facteur n° 4 : l’expérience de l’apprenant

Vous devez aussi savoir si vos apprenants ont de l’expérience sur les tâches que vous voulez leur apprendre à faire. Les tâches qu’ils ont l’habitude de réaliser ne devraient pas être en tête de vos priorités. Même chose pour les tâches qui sont similaires à ce qu’ils savent réaliser. Gardez toujours en tête l’expérience de vos apprenants lorsque vous définissez des priorités.

Lors de votre prochain projet de formation, regardez votre liste de tâches et pensez à les analyser en fonction de chacun des facteurs que nous avons évoqués. Je pense que cela vous aidera à prioriser les tâches afin de vous concentrer d’abord sur celle qui est la plus importante et urgente pour vos apprenants à apprendre. Avez-vous d’autres conseils sur l’analyse de tâches ou sur la façon de hiérarchiser des tâches ? Quelles astuces aimez-vous utiliser ? Parlez-moi-en dans les commentaires ci-dessous.

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour obtenir toujours plus de conseils sur le e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*