Réseaux Articulate :

Articulate

Comment améliorer l’expérience d’apprentissage

Comment améliorer l’expérience d’apprentissage

En tant que concepteurs e-learning, nous sommes en permanence focalisés sur les besoins de formation de nos apprenants. Lorsque nous concevons nos modules, nous avons en tête leurs connaissances préalables, nous connaissons leur environnement de travail et nous savons à quel point ils sont à l’aise avec la technologie, etc. Mais, bien souvent, nous négligeons un aspect pourtant primordial : quelles sont les attentes et les besoins de nos apprenants sur le fonctionnement du module ? Ont-ils besoin de pouvoir sauter des étapes ? Peuvent-ils facilement trouver et télécharger les aide-mémoire ? Où pensent-ils qu’il faudrait mettre le bouton Envoyer ?

Beaucoup d’entre nous conçoivent leurs modules sans trop penser au design d’expérience utilisateur (UX) et au design de l’interface utilisateur (UI). Heureusement, dans la plupart des cas, cela fonctionne bien. Mais d’autres fois, il en résulte une expérience d’apprentissage peu satisfaisante pour l’apprenant. Et lorsque l’apprenant n’apprécie pas son expérience, cela peut avoir un impact négatif sur sa capacité à apprendre.

En suivant les six étapes suivantes, vous pourrez vous assurer que vos apprenants vivront une expérience positive avec vos modules e-learning. Regardons cela de plus près !

1. Identifier les types d’apprenants

Commencez par faire une analyse du public cible. Dans la plupart des cas, cette analyse vous apprendra que vos apprenants sont différents en termes de connaissances, d’expérience, de besoins, d’attentes et de buts. Alors, comment concevoir un module pour un groupe aussi hétérogène ? En définissant différents personas – ou types d’apprenants – et en apprenant à connaître leurs caractéristiques spécifiques.

Par exemple, imaginons que vous êtes en train de créer un module obligatoire sur la gestion des situations d’urgence à destination des conducteurs d’autobus. Parmi vos apprenants, certains ont déjà suivi le même module l’année dernière, d’autres ont suivi un module similaire au cours de leur carrière, et d’autres encore n’ont aucune idée de la façon de gérer les situations d’urgence en tant que conducteur d’autobus.

Dans ce cas, vous pouvez répartir vos apprenants en 3 personas :

  1. Les experts
  2. Les intermédiaires
  3. Les débutants

Répartir votre public par persona vous permet de réfléchir aux différents types d’apprenants qui suivront votre module et à leurs besoins spécifiques.

2. Déterminer un objectif pour chaque type d’apprenant

Une fois votre public réparti par persona, vous pouvez passer à l’étape suivante : déterminer l’objectif de chaque persona et la meilleure façon d’atteindre chacun de ces objectifs.

Pour votre module destiné aux chauffeurs de bus, cela pourrait ressembler à cela :

Pour les experts :

  • Objectif : réussir le module le plus vite possible
  • Comment atteindre cet objectif : passer directement au quiz

Pour les intermédiaires :

  • Objectif : rafraîchir leur connaissances pour gérer les situations d’urgence
  • Comment atteindre cet objectif : revoir seulement les parties du module dont ils ont besoin

Pour les débutants :

  • Objectif : apprendre à gérer les situations d’urgence
  • Comment atteindre cet objectif : suivre le module du début à la fin

3. Prévoir les scénarios des apprenants

L’étape suivante consiste à partir des objectifs de chaque type d’apprenant pour prévoir les scénarios des apprenants. Un scénario d’apprenant est une représentation visuelle qui illustre comment chaque persona va, étape par étape, interagir avec le module pour atteindre son objectif.

Voici à quoi peuvent ressembler les scénarios d’apprenant pour notre exemple.

Pour les experts :

L’apprenant passe directement au quiz. S’il ne réussit pas, ils peut soit revoir le module, soit repasser le quiz. Une fois le quiz réussi, il a la possibilité de télécharger un aide-mémoire ou de quitter le module.

Notez que pour les modules de conformité ou de compliance, vous ne pourrez peut-être pas proposer l’option de passer directement au quiz.

Pour les intermédiaires :

L’apprenant utilise le menu pour voir uniquement les parties du module qu’il a besoin de revoir. Il peut passer au quiz lorsqu’il se sent prêt. S’il échoue, il peut revoir le module ou retenter le quiz. Une fois le quiz réussi, il a la possibilité de télécharger un aide-mémoire.

Pour les débutants :

L’apprenant suit le module du début à la fin, puis passe le quiz. S’il ne réussit pas, ils peut revoir le module ou repasser le quiz. Une fois le quiz réussi, il a la possibilité de télécharger un aide-mémoire.

4. Lister les fonctionnalités du module

Les scénarios d’apprenant vous permettent de définir pour votre module une liste de fonctionnalités nécessaires pour vos différents apprenants. Par exemple, voici certaines des fonctionnalités que vous devrez inclure :

  • Un accès direct au quiz
  • Une diapositive de menu avec accès direct à chaque partie
  • Un accès au menu à partir de chaque diapositive
  • Un bouton Retour
  • Un bouton Continuer
  • Un bouton Repasser le quiz
  • Un bouton Revoir le module
  • Un bouton Télécharger un aide-mémoire

5. Hiérarchiser les fonctionnalités du module

En fonction du nombre de fonctionnalités du module que vous avez défini à l’étape précédente, du temps et des ressources dont vous disposez pour créer votre module, vous ne pourrez peut-être pas toutes les inclure. Dans ce cas, vous devrez établir des priorités entre vos fonctionnalités.

Pour ce faire, vous pouvez commencer en déterminant quel persona représente le plus d’apprenants. Si la plupart de vos apprenants sont des débutants, par exemple, vous pouvez décider que cela ne vaut pas la peine de créer les fonctionnalités requises pour les niveaux intermédiaires et experts.

Cependant, si vous avez un nombre égal d’apprenants de chaque groupe, vous devriez envisager d’inclure toutes les fonctionnalités requises. Dans ce cas, une autre façon de hiérarchiser les fonctionnalités consiste à interroger un échantillon aléatoire d’apprenants et de leur demander de classer les fonctionnalités par ordre d’importance. Vous utiliserez ensuite ces résultats pour déterminer les fonctionnalités à implémenter.

6. Créer le design de l’interface utilisateur (UI)

Maintenant que vous avez défini les fonctionnalités et le déroulement de votre module, il est temps de commencer à réfléchir à sa conception visuelle. Posez-vous des questions comme : à quoi devraient ressembler les boutons ? Devraient-ils être carrés ou arrondis ? De quelle taille devraient-ils être ? Où devraient-ils être situés ? Quels boutons devraient être sur quels écrans ? Et cette liste n’est pas exhaustive !

Si vous n’avez jamais conçu d’interface auparavant, vous vous demandez sans doute quels choix faire. Cet article est un bon point de départ : 3 principes de conception de l’interface utilisateur pour les développeurs e-learning.

7. Effectuer des tests d’usabilité

Une fois que vous avez terminé la construction de votre module, convoquez un groupe d’apprenants représentatifs – en veillant à ce que chaque persona soit représenté – et demandez-leur de suivre le module et de vous donner leur avis. Demandez-leur de répondre à des questions comme :

  • Le module a-t-il répondu à vos attentes ? Si non, pourquoi ?
  • Quelles sont les fonctionnalités manquantes (le cas échéant) ?
  • Qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans ce module ?
  • Est-ce que quelque chose vous a semblé hors de propos ou inutile ?
  • Avez-vous rencontré des difficultés ? Si oui, lesquelles ?
  • Avez-vous eu des doutes sur ce que vous deviez faire ? Si oui, à quel moment et comment vous attendiez-vous à continuer le module ?

Leurs réponses vous aideront à améliorer l’expérience d’apprentissage globale avant de la partager avec le reste de vos apprenants, assurant ainsi une plus grande satisfaction de tous vos apprenants.

Pour conclure

Concevoir une expérience d’apprentissage positive revient à comprendre les objectifs de vos apprenants et à leur faciliter la tâche pour qu’ils les atteignent. Et en les aidant à atteindre leurs objectifs, vous assurez également le succès de votre projet e-learning. Tout le monde est gagnant !

Si vous avez des questions ou des suggestions sur cet article, je vous invite à laisser un message dans les commentaires ci-dessous. Je vous répondrais avec plaisir !

Suivez-nous Twitter et abonnez-vous au blog pour ne rater aucun article sur tout ce qui touche au e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

2 commentaires

  1. Pascal ll y a 3 semaines

    Merci Allison.
    C’est essentiel pour pouvoir conserver un équilibre entre challenge de la formation et la compétence des apprenants et ainsi créer un environnement favorable au FLOW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*