Réseaux Articulate :

Articulate

Mesurer l’efficacité de votre module e-learning avec les 4 niveaux d’évaluation de Kirkpatrick

Mesurer l’efficacité de votre module e-learning avec les 4 niveaux d’évaluation de Kirkpatrick

Votre module e-learning est terminé et déposé sur votre LMS. Votre travail est-il terminé pour autant ? Eh bien non ! Comme expliqué dans cet article sur le modèle ADDIE, l’évaluation de votre module est importante dans le processus de la conception pédagogique. Sinon, comment savoir si votre module est efficace ?

Si vous souhaitez évaluer vos modules, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, il y a une solution simple : le modèle Kirkpatrick, mis au point par le Dr Don Kirkpatrick dans les années 1950 et récemment affiné par la Kirkpatrick Partners Organization. C’est exactement ce dont vous avez besoin pour déterminer si votre module est efficace.

Ce modèle repose sur l’idée qu’il existe quatre facteurs principaux qui déterminent l’efficacité de votre formation : la satisfaction de l’apprenant, l’acquisition de connaissances ou de compétences, l’application de ces nouvelles connaissances ou compétences au travail et la réalisation des objectifs. Examinons chacun de ces aspects et comment les mesurer.

1. Le niveau de satisfaction de l’apprenant

Le premier aspect, le plus facile à mesurer, est le degré de satisfaction des apprenants par rapport à la formation. Les apprenants l’ont-ils appréciée ? L’ont-ils trouvée utile et pertinente ? La satisfaction des apprenants est importante car la motivation joue un rôle essentiel dans l’acquisition et la rétention des connaissances. Si les apprenants trouvent votre module pertinent, ils seront plus motivés et donc plus susceptibles de s’y intéresser et de retenir les informations dispensées.

Le moyen le plus simple de savoir ce que les apprenants ont pensé de votre module est de leur demander de remplir une courte enquête à la fin. Lorsque vous mesurez la satisfaction des apprenants, efforcez-vous de poser des questions pertinentes, telles que « Les informations dispensées sont-elles pertinentes pour vous ? » ou « Identifiez une situation de travail où vous pourriez utiliser ces nouvelles compétences ». Privilégiez les questions précises sur le contenu appris, plutôt que de leur poser des questions annexes sur des problèmes techniques ou sur l’accès au module. Relisez également cet article sur comment évaluer la satisfaction des apprenants. Si vous manquez d’inspiration pour trouver des questions pertinentes, cette liste de plus de 60 questions à poser aux apprenants vous sera très utile !

N’oubliez pas que les évaluations post-module ne sont pas suffisantes pour déterminer le succès de votre module, mais elles constituent un bon point de départ.

2. Le niveau d’acquisition des compétences et des connaissances

Ce deuxième aspect est assez simple : qu’ont réellement appris les apprenants par rapport à ce qui était prévu ?

Pour mesurer ce que les apprenants ont retiré de votre module, effectuez des évaluations avant et après le module. Par exemple, demandez à vos apprenants d’évaluer eux-mêmes sur une échelle de 1 à 5 leur capacité à effectuer une tâche avant la formation et demandez-leur de faire la même chose après la formation. En comparant leur score initial à leur score final, vous pourrez déterminer s’il y a eu une amélioration.

3. Le niveau d’application des nouvelles compétences et connaissances

Il est très utile de savoir ce que les apprenants ont appris, mais ce qui compte vraiment, c’est de savoir s’ils sont capables de les appliquer au travail.

Dans certains cas, c’est assez facile à mesurer : par exemple, si le problème de performance pour lequel le module a été créé est quantifiable, il vous suffit de comparer les chiffres « avant » et « après » la formation. Dans d’autres cas, lorsque le problème de performance n’est pas facilement quantifiable, il peut être nécessaire d’observer et d’analyser de près le comportement des apprenants. La meilleure façon de le faire est de demander à un responsable de travailler en étroite collaboration avec l’apprenant pour évaluer son comportement à la fois avant et après la formation. Vous pouvez ensuite collecter les informations par le biais d’enquêtes, d’observations, de registres ou d’entretiens avec les responsables ou les apprenants eux-mêmes.

4. Le niveau d’atteinte des résultats

La dernière chose à évaluer est si votre module a atteint les résultats souhaités. Si vous suivez le modèle ADDIE et que vous avez effectué votre analyse des besoins, vous avez probablement identifié un bénéfice attendu. C’est à ce moment-là que vous allez revoir votre analyse coût-bénéfice et comparer les résultats à l’objectif que le module devait permettre d’atteindre, comme la réduction des coûts, l’augmentation des ventes ou une meilleure productivité, par exemple.

Et ensuite ?

Si les résultats de ces évaluations ne sont destinés qu’à être archivés, ils ne sont pas très utiles. Si ces évaluations montrent que votre module n’est pas aussi efficace que vous l’auriez souhaité, vous devriez envisager de le modifier. Si, au contraire, elles montrent que le module est très efficace, vous savez que vous êtes sur la bonne voie et que vous pouvez continuer.

Et vous ? comment évaluez-vous vos modules e-learning ? Partagez vos commentaires sous l’article ! N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour toujours plus de conseils, de tutos et d’astuces e-learning. Et si vous avez la moindre question, posez-la dans les commentaires ci-dessous.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*