Réseaux Articulate :

Articulate

Comment choisir le point de vue de vos scénarios e-learning

Comment choisir le point de vue de vos scénarios e-learning

Si vous cherchez à rendre votre module e-learning plus vivant pour vos apprenants, il n’y a rien de mieux qu’un scénario. Après tout, un scénario n’est ni plus ni moins qu’une histoire et nous savons que les histoires sont idéales pour présenter des informations de manière amusante et engageante.

Concevoir des scénarios efficaces est l’une des parties les plus intéressantes et créatives de la conception e-learning, mais cela nécessite une bonne planification. Par exemple, il faut réfléchir en amont à comment impliquer l’apprenant ; en d’autres termes, quel sera le point de vue de votre scénario. Si vous ne savez pas par où commencer, continuez à lire !

Quels sont les points de vue possibles ?

Comme dans les autres formes d’écriture, vous pouvez choisir entre plusieurs points de vue et avoir donc une narration à la première, à la deuxième ou à la troisième personne. Le point de vue dépend de votre utilisation des pronoms personnels – « je », « tu », « vous », « elle », « il » ou « elles », par exemple.

La première personne 

La narration à la première personne signifie que le scénario est présenté du point de vue du narrateur ou du personnage. Si vous écrivez des scénarios en utilisant « je », « moi » ou « nous », vous écrivez à la première personne, comme dans « J’ai trouvé cette explication sur les points de vue très utile ».

Il existe plusieurs points de vue dans la narration à la première personne :

  • Omniscient : l’apprenant peut voir et explorer les actions, les sentiments et les pensées de tous les personnages.
  • Interne : les personnages ne peuvent dire à l’apprenant que ce qu’ils savent, voient ou entendent. 

Quoi qu’il en soit, c’est un narrateur ou un personnage qui s’adresse à l’apprenant.

Je trouve que l’écriture de scénarios à la première personne est un bon choix pour les sujets où l’apprenant a les connaissances et les compétences pour conseiller le personnage. Cette approche peut être rendue plus engageante en utilisant les embranchements pour montrer l’impact des choix de l’apprenant sur la situation du personnage, comme dans ce scénario Storyline 360 sur le service client où nous voyons les réactions de la cliente face aux réponses de la représentante du service client à chaque point de décision.

La deuxième personne 

Un point de vue à la deuxième personne est l’approche d’écriture la plus courante pour toutes sortes d’expériences immersives – et en particulier pour le e-learning. C’est parce qu’il place l’apprenant au centre de l’action. Avec une narration à la deuxième personne, le narrateur parle directement à l’apprenant, en utilisant le pronom « vous » ou « tu », comme dans « Vous trouverez cette explication des différents points de vue très utile ».

Lorsque vous rédigez des scénarios du point de vue de la deuxième personne, vous devez prendre en compte la manière dont vous présentez à l’apprenant les conséquences de ses choix. Idéalement, pour maintenir une expérience immersive, vous voudrez que vos apprenants subissent les conséquences de leurs décisions. Vous pouvez le faire de deux manières : laisser l’apprenant choisir un avatar pour le représenter dans le scénario ou utiliser une vue subjective. Vous pouvez voir ces idées en action dans ces trois exemples (en anglais) :

La troisième personne 

La narration à la troisième personne est l’approche la plus courante pour l’écriture de fiction. Elle repose sur l’utilisation de pronoms personnels comme « elle », « il », « ils » ou « elles », comme dans « Il a trouvé cette explication sur la narration à la troisième personne très utile. »

Le récit à la troisième personne peut également être un bon choix pour l’écriture de scénarios. Un point de vue à la troisième personne peut être :

  • Omniscient : l’apprenant peut voir et explorer les actions, les sentiments et les pensées de tous les personnages
  • Externe : l’apprenant suit les actions et les pensées d’un personnage. 

Quoi qu’il en soit, l’apprenant est davantage un observateur du scénario, plutôt qu’un participant au scénario.

Que vous choisissiez d’écrire une narration à la première ou à la troisième personne, les deux vous permettent de trouver l’équilibre entre objectivité et participation de l’apprenant. Par exemple, une narration à la première ou à la troisième personne peut être une approche vraiment efficace pour explorer des sujets difficiles comme des prises de décision au niveau éthique ou moral, où l’implication personnelle de l’apprenant peut être trop complexe à gérer.

Un bon exemple de narration à la troisième personne est ce module Rise 360 : l’éthique dans les médias numériques (en anglais). J’aime beaucoup la façon dont la conception est nuancée et vous encourage à explorer les points de vue des autres personnages pendant que vous choisissez vos options.

Résumons-nous

Pour être clair : un scénario à la première personne est une histoire racontée du point de vue du narrateur et utilise « je » ou « nous ». Un scénario à la deuxième personne s’adresse à l’apprenant et utilise les pronoms « tu » ou « vous ». Un scénario à la troisième personne est raconté du point de vue d’un narrateur extérieur et utilise des pronoms tels que « il », « elle », « ils » et « elles ».

Quel que soit le point de vue de vos scénarios, il est préférable de conserver le même tout au long. En d’autres termes, si vous avez écrit un scénario à la première personne, essayez d’éviter de changer en cours de route en passant à la deuxième personne ou à la troisième personne. Des points de vues qui changent peuvent prêter à confusion pour les apprenants.

Bien qu’il y ait beaucoup de décisions à prendre lorsque vous créez un scénario, heureusement, il existe également de nombreux conseils professionnels pour créer des scénarios efficaces ici sur le blog. J’ai rassemblé quelques articles supplémentaires sur les scénarios pour compléter votre liste de lecture :

Que pensez-vous des points de vue dans l’élaboration des scénarios ? Quel point de vue utilisez-vous le plus ? Partagez vos idées et vos expériences avec moi dans la zone de commentaires ci-dessous. 

Vous voulez tester une astuce apprise ici mais vous n’avez pas Articulate 360 ? Commencez un essai gratuit de 60 jours, et abonnez-vous au blog pour obtenir toujours plus de conseils pratiques en e-learning. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

1 commentaire

Pingbacks

  1. […] Comment choisir le point de vue de vos scénarios e-learning […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*