Réseaux Articulate :

Articulate

Principe de personnalisation : ne vous contentez pas d’être informatif avec vos apprenants, soyez engageant !

Principe de personnalisation : ne vous contentez pas d’être informatif avec vos apprenants, soyez engageant !

Vous êtes en train de lire ou d’écouter des explications quand, soudain, vous réalisez que vous avez décroché et vous n’avez aucune idée de ce que vous venez de lire ou d’entendre ! Vous revenez en arrière et vous vous replongez dans votre étude, mais impossible, vous n’y arrivez pas. Peut-être n’êtes-vous pas très concentré ? Mais si je vous disais qu’il y a une autre explication…

La grande majorité des livres de formation, des guides pratiques et des documents informatifs sont écrits dans un style très formel. Pourquoi ? Parce que c’est ainsi que l’on apprend à écrire à l’école, tout simplement.

Dans leur livre E-Learning and the Science of Instruction (Le e-learning et la science de l’éducation), Ruth Clark et Richard Mayer consignent le fruit de leurs recherches qui suggèrent que l’on s’efforce plus de comprendre quelque chose lorsque nous sommes engagés dans une discussion avec quelqu’un d’autre. Il semblerait que notre cerveau soit plus efficace lorsque nous bénéficions d’une stimulation d’ordre social. 

Pour être clair : utiliser un style informel et personnalisé dans vos modules e-learning, comme une réelle conversation entre vous et chaque apprenant, peut aider vos apprenants à être plus attentifs et à mieux retenir ce qu’ils étudient.

Regardons ensemble cinq moyens simples que Clark et Mayer suggèrent pour rendre vos modules e-learning plus impliquants.

Utilisez « vous » et « nous »

Pour transformer un texte formel en style informel, utilisez les « vous » et les « nous » comme sujets des phrases plutôt que des substantifs et préférez la voix active à la voix passive. Regardez l’exemple suivant :

Formel : Pendant l’entraînement, la fréquence cardiaque augmente pour fournir plus d’énergie et d’oxygène aux muscles.

Informel : Lorsque vous vous entraînez, votre fréquence cardiaque augmente pour fournir plus d’énergie et d’oxygène à vos muscles.

Ces petits changements changent totalement le ton : la première phrase est impersonnelle, alors qu’avec la seconde, on se sent tout de suite plus impliqué !

Posez des questions et impliquez vos apprenants

Pour que votre module ressemble plus à une conversation qu’à un cours théorique, essayez de vous adresser aux apprenants comme s’ils étaient en face de vous : impliquez-les dans votre raisonnement, faites-les mentalement participer à votre réflexion. Par exemple, au lieu de commencer un paragraphe directement par une explication, vous pouvez débuter par quelque chose comme : « Saviez-vous que…? » ou « Regardons ensemble… » ou encore « Pensez-vous que…? »

Mettez-y les formes

Certaines études ont montré que lorsque l’on s’adresse correctement et de façon « humaine » aux apprenants, ils obtiennent de meilleurs résultats. Cela est d’autant plus vrai pour les apprenants qui ont un faible niveau de connaissance du sujet étudié. Gardez donc cela à l’esprit lorsque vous rédigez vos questions ou vos retours dans vos modules e-learning. Au lieu de dire : « Ce n’est pas la bonne réponse. Merci de réessayer. », préférez : « Ce n’est pas tout à fait ça ! Voulez-vous retenter votre chance ? »  

Évitez les voix de synthèse dans vos narrations

Vous pourriez être tenté d’utiliser une application de synthèse vocale pour créer la narration audio de votre module. C’est effectivement une solution facile et rapide pour créer des voix-off, mais cela risque malheureusement de compromettre l’efficacité de votre module. En effet, ces voix manquent d’émotion et de modulation et, qui plus est, les recherches de Mayer montrent que les apprenants apprennent mieux lorsqu’ils écoutent une voix humaine plutôt qu’une voix de synthèse.

Ajoutez un visuel du narrateur

Une autre façon de permettre l’engagement est de créer un avatar qui sera présent tout au long du module pour guider l’apprenant, comme un coach virtuel. Clark et Mayer suggèrent qu’en montrant un visuel du narrateur on peut simuler efficacement une discussion en tête-à-tête et augmenter ainsi l’engagement de l’apprenant.

Avec un visuel de l’intervenant, les apprenants se sentent plus impliqués, exactement comme s’ils avaient une conversation avec une autre personne. Ils peuvent même voir le narrateur comme une sorte de guide et ainsi, se sentir moins seuls et plus à l’aise dans le processus d’apprentissage.

Petite mise en garde avant de clore cet article : si la personnalisation est une technique très efficace pour améliorer l’engagement de l’apprenant, il ne faut tout de même pas en faire trop. Comme Clark et Mayer l’expliquent dans leur livre : « Une bonne conception pédagogique contient la juste quantité de signaux sociaux pour créer chez l’apprenant l’impression d’une présence humaine, sans en mettre trop, ce qui finirait par le distraire. »

Vous avez envie de découvrir d’autres principes de conception basés sur les recherches de Clark et Mayer ? Consultez donc ces articles :

Et vous, qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous ce genre de techniques pour améliorer l’engagement de vos apprenants ? N’hésitez pas à commenter cet article dans la zone ci-dessous !

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et pensez à vous abonner au blog Les essentiels du e-learning  pour retrouver beaucoup d’autres conseils e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

9 commentaires

  1. Céline ll y a 4 ans

    Merci pour cet article pratique et très clair, avec des exemples si concrets et faciles à ré-utiliser!

  2. Valérie ll y a 2 ans

    Bonjour! Depuis 6 mois, je me questionnais a savoir comment rendre mes formations plus « humaine » et susciter l’engagement des apprenants. Dans la formation qui avait été fait avant moi par des gens de la compagnie sans aucune connaissance du e-learning, il n’y avait pas d’image d’un narrateur et beaucoup de texte dans les diapositives. Après une journée de formation offerte par The Learning Guild, voici ce que j’applique :
    – Je personnalise mes formations avec un narrateur qui se présente en début de cours. Il n’apparait pas a chaque diapositive mais juste lorsque je crois que cela peut etre un plus.
    -Je met peu de texte et mise sur les images et les graphiques. La narration s’occupe du reste.
    -A chaque fin de module, mon narrateur présente les points important du module et offre des liens pour en savoir plus.

    J’aime bien le résultat… et cet article va dans ce sens. Merci beaucoup! Je vais aller lire Clarck et Mayer! 😉

  3. Fabrice ll y a 3 mois

    Clark and Mayer are such essential readings when it comes to Multimedia Learning !

  4. Céline ll y a 3 mois

    J’adore te lire! Je dirai que mon équipe et moi applique déjà cette forme informel et plus humaine. Cependant, pour les rétroactions, je ne le faisais pas de la bonne façon.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 mois

      C’est super que vous l’appliquez déjà ! Maintenant vous pourrez le faire aussi pour les rétroactions. 😉

Pingbacks

  1. […] de Richard Mayer. Je vous avais déjà parlé de ces principes de conception dans les articles sur le principe de personnalisation et sur le principe de redondance. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de ce qu’il a […]

  2. […] Principe de personnalisation : ne vous contentez pas d’être informatif avec vos apprenants, soyez… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*