Réseaux Articulate :

Articulate

Comment éviter que votre module e-learning ne rate sa cible

Comment éviter que votre module e-learning ne rate sa cible

Avez-vous déjà entendu l’expression « ce qui vaut la peine d’être fait mérite d’être bien fait » ? C’est quelque chose que mes parents m’ont dit maintes et maintes fois. Mais, si aujourd’hui je ne pense pas nécessairement que cela soit vrai pour tout (par exemple, est-ce que cela fait vraiment une différence que mes T-shirts soient parfaitement pliés, à la KonMari?), je pense que cela s’applique à la création de modules e-learning.
Si vous consacrez du temps et des efforts à la conception d’un module, vous devez vous assurer qu’il soit efficace. Après tout, quel est l’intérêt de créer un module s’il n’a pas vraiment d’impact sur ceux qui le suivent ?
Mais comment s’assurer que vos modules soient efficaces ? Après avoir parlé à de très nombreux professionnels du e-learning, une théorie a commencé à émerger. Je me suis rendue compte que lorsque les modules n’atteignaient pas leur objectif, c’était souvent pour les mêmes raisons. Mais au lieu de m’attarder sur ce qu’il ne faut pas faire, je me suis dit qu’il serait préférable de se concentrer sur ce qu’il faut faire pour que nos modules portent leurs fruits. Examinons cela de plus près !

1. Assurez-vous que le e-learning soit la meilleure solution

Lorsque les décideurs identifient un problème de performance, ils se disent souvent qu’une formation est la solution. Ils viennent donc vers vous, le concepteur e-learning, et vous demandent de créer un module. Mais avant de lancer votre outil auteur préféré, prenez du recul et demandez-vous si un module e-learning résoudra le problème. Comment savoir cela ? En faisant une analyse des besoins de formation !
S’assurer que le e-learning peut contribuer à améliorer les performances, avant de commencer, donne à votre module de meilleures chances de réussite. Et si vous réalisez que le e-learning n’est pas la solution, vous ferez gagner beaucoup de temps à tous ceux qui sont impliqués. Vous pourrez utiliser ce gain de temps pour créer des modules qui, eux, auront un impact. Et les apprenants pourront utiliser ce temps sur une solution alternative qui leur permettra d’améliorer leurs performances. Tout le monde y gagnera.
Si vous n’avez jamais effectué d’analyse des besoins de formation, voici un article qui vous explique comment procéder : Analyse des besoins : le e-learning est-il la solution ?

2. Identifiez clairement les objectifs d’apprentissage

Une fois que vous avez décidé que le e-learning peut répondre à un manque de performance, il est important d’identifier les objectifs d’apprentissage. Ceux-ci vous guideront au fur et à mesure que vous construirez votre module, en vous assurant de rester concentré sur l’objectif final.
Une erreur que font généralement les nouveaux concepteurs e-learning est d’avoir des objectifs d’apprentissage flous. Et parfois même des concepteurs e-learning expérimentés font cette erreur. Prenons cet objectif, par exemple : « À la fin de ce cours, les apprenants auront compris comment se protéger du soleil. » Le problème avec la « compréhension » est qu’elle est impossible à mesurer. Après tout, vous ne pouvez pas lire dans les pensées des apprenants !
Essayez d’affiner vos objectifs d’apprentissage de manière à ce qu’ils soient basés sur les performances et qu’ils soient mesurables. Par exemple : « À la fin de ce module, les apprenants seront en mesure d’identifier les trois moyens les plus importants pour se protéger des effets nocifs du soleil. » Pour déterminer si les apprenants ont atteint ces objectifs, tout ce que vous avez à faire est de leur présenter une question à choix multiples.
Pour plus de conseils sur l’élaboration d’objectifs d’apprentissage efficaces, consultez cet article : Comment définir les objectifs pédagogiques de votre module e-learning ?

3. Impliquez les apprenants dans le processus de création

Trop souvent, les créateurs de modules conçoivent leur e-learning sans consulter les apprenants pour lesquels ils sont créés. Et je comprends pourquoi ! Il n’est pas toujours facile de rencontrer les apprenants, surtout si vous développez des modules pour des clients externes. Et même si vous développez des modules en interne, vous pourriez craindre qu’impliquer plus de personnes dans le processus de création de modules ne soit trop compliqué à gérer.
Cependant, lorsque vous développez un module sans le confronter à la réalité de l’apprentissage, il peut tomber à côté des besoins réels de l’apprenant. Alors la prochaine fois – si possible – au lieu de supposer que vous savez ce dont les apprenants ont besoin, pourquoi ne pas essayer de leur demander ? Inclure quelques apprenants à deux étapes clés du processus de création de modules peut être extrêmement bénéfique :

  • au début, lors de l’analyse des besoins de formation, pour découvrir les difficultés auxquelles ils sont confrontés et les bénéfices qu’ils espèrent retirer du module.
  • Pendant la phase de conception, lorsque la première version du module est prête à être révisée. Cela leur permettra de faire des commentaires sur la façon dont le module que vous avez créé répond à leurs besoins et à leurs attentes. Ce qui vous permettra d’apporter des modifications en conséquence, pendant qu’il est encore temps.

Avoir les retours et des commentaires des apprenants pendant le processus de création vous permettra d’augmenter la probabilité que votre module réponde à leurs besoins et ait un impact positif.

4. Rationalisez votre contenu

L’une des parties les plus difficiles de la création de modules e-learning est de décider du contenu à inclure et de ce qu’il faut laisser de côté. Dans de nombreux cas, cela aboutit à un bras de fer entre le concepteur pédagogique – qui essaie de réduire le contenu – et l’expert métier (SME) – qui veut tout inclure. Le résultat final est un module qui oscille péniblement entre ces deux impératifs.
Un argument qui marche généralement avec les SME les plus tenaces est le suivant : inclure chaque élément de contenu ne garantit pas que les apprenants l’apprendront ou s’en souviendront. En fait, c’est tout le contraire. Plus vous incluez d’informations dans un module, plus les apprenants sont susceptibles de se sentir dépassés ou de s’ennuyer et, ainsi, d’abandonner. Et même s’ils finissent par s’en sortir, il est peu probable qu’ils se souviennent de tout.
Ainsi, expliquez qu’il vaut mieux n’inclure que le contenu le plus important. Moins vous incluez de contenu, plus les apprenants sont susceptibles de terminer le module, de se souvenir des messages clés et de les appliquer à leur travail. Et n’est-ce pas l’objectif ?
Pour plus de conseils sur la rationalisation de votre contenu, vous pouvez consulter cet article : Que faire lorsqu’un module a trop de contenu ? Et pour obtenir des conseils sur la collaboration avec les SME, consultez Travailler avec les experts métier (SME) pour créer des modules e-learning efficaces.

Pour aller plus loin

Espérons que ces conseils vous aideront à être sûr que le temps que vous consacrez à la création des modules en vaut la peine. Si vous recherchez des conseils e-learning utiles, consultez ces articles :

Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour ne rater aucun conseil des pros du e-learning. Si vous avez des questions, veuillez les partager dans les commentaires.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

1 commentaire

Pingbacks

  1. […] En tant que conceptrice pédagogique, l’une des choses que je me demande constamment est : « Est-ce que mes formations répondent aux besoins de mes apprenants ? » Cela peut être une question difficile si vous n’avez pas de contact direct avec vos […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*