Réseaux Articulate :

Articulate

Comment écrire des réponses incorrectes plausibles pour les questions de quiz

Comment écrire des réponses incorrectes plausibles pour les questions de quiz

En tant que concepteur pédagogique, la rédaction des questions de quiz est l’une des parties les plus délicates de notre travail. Pour mettre en place des questions efficaces qui aideront à déterminer si les apprenants comprennent le matériel pédagogique et peuvent l’appliquer dans leur travail, vous devez d’abord réfléchir aux objectifs d’apprentissage et à la manière dont ils ont été présentés dans le contenu du module. 

Souvent, les concepteurs de module passent tellement de temps à élaborer les questions de quiz que les propositions de réponses incorrectes (souvent appelées « distracteurs ») ne sont pas pensées à l’avance. Une façon de lutter contre ce problème consiste à inverser le processus de conception de votre module et de concevoir d’abord les questions du quiz, avant de créer le contenu principal du module qui permettra d’y répondre. De cette façon, vous pouvez être sûr que votre contenu correspond aux questions du quiz dès le début.

Une autre bonne stratégie consiste à éviter de vous précipiter dans la phase de conception du quiz à la fin pour respecter votre délai de livraison. La précipitation lors de cette étape entraîne souvent des réponses incorrectes qui sont trop manifestement fausses, ce qui va à l’encontre du but du quiz. Après tout, l’objectif d’un quiz est de s’assurer que les apprenants connaissent la bonne réponse – et non de les soumettre à un exercice inutile ou ridicule.

Alors, comment trouver des réponses incorrectes plausibles qui ne sont ni trop évidentes, ni trop subtiles ? Dans cet article, je vais vous présenter quelques bonnes pratiques qui peuvent vous aider.

1. Inspirez-vous de situations réelles

Le mot plausible signifie littéralement « qui paraît raisonnable ou probable ». Lorsque vous écrivez des réponses incorrectes, demandez-vous : « Est-ce quelque chose qui semble raisonnable ? Est-ce quelque chose que quelqu’un ferait réellement ? »

Le moyen le plus simple de vous assurer que vos réponses incorrectes soient plausibles est de vous inspirer de situations réelles dans lesquelles quelqu’un a fait le mauvais choix. Faites de ces erreurs vos réponses incorrectes. N’oubliez pas que le but des quiz n’est pas d’induire l’apprenant en erreur, mais de proposer des options réalistes pour voir s’il fait le bon choix.

2. Parlez aux bonnes personnes

Il est encore plus difficile de trouver des réponses plausibles et incorrectes si vous ne disposez pas d’informations complètes. Si vous vous trouvez dans cette situation, envisagez de contacter les personnes suivantes pour obtenir des idées de situations réelles :

  • Un expert-métier ou un spécialiste : si vous avez accès à quelqu’un qui est un expert sur le sujet du module, c’est cette personne que vous devez contacter ! Vous serez sûr d’avoir des exemples concrets à partager.
  • Votre client : la personne qui vous a demandé de créer ce module l’a probablement fait pour une bonne raison. Si c’est parce que les gens ne font pas les choses correctement, vous pouvez lui demander de préciser les erreurs qu’il a constaté.
  • Vos apprenants : s’ils ont besoin d’être formés sur ce sujet, il y a de fortes chances que ce soit parce qu’ils manquent de connaissances ou de compétences dans ce domaine. Si possible, parlez à quelques apprenants et voyez où en sont leurs connaissances ou leurs compétences actuelles. Cela peut vous donner un aperçu des types d’erreurs qu’ils commettent actuellement. 

Parler à des personnes qui sont plus proches du sujet peut vous aider à mieux comprendre où les choses déraillent généralement, ce qui peut rendre beaucoup plus facile de trouver des idées de distracteurs plausibles.

3. Posez les bonnes questions

Lorsque vous discutez avec les personnes mentionnées ci-dessus, assurez-vous de poser des questions ouvertes. Ensuite, laissez-les parler. Prenez des notes détaillées ou demandez si vous pouvez enregistrer la réunion. Vous ne savez jamais quel commentaire désinvolte sera utile. Voici quelques questions pour lancer la conversation :

Pour les SME et les responsables :

  • Quelles sont les erreurs courantes liées au sujet X que vous avez vu faire ? 
  • Quels sont les mythes ou idées fausses courants concernant le sujet X ?

Pour les apprenants :

  • Qu’est-ce qui vous a toujours dérouté dans le sujet X ?
  • Qu’est-ce que vous vous êtes toujours demandé sur le sujet X ?
  • Parlez-moi d’une fois où vous avez commis une erreur liée au sujet X.
  • Quels obstacles vous empêchent d’exécuter la tâche X (atteindre l’objectif du module) ? 

N’ayez pas peur de poser des questions pour mesurer le suivi. Laissez la conversation couler librement. Lorsqu’une réponse se termine naturellement, revenez à votre liste de questions et recommencez.

Le mot de la fin

S’asseoir et poser des questions pointues sur les erreurs que les gens font dans la vraie vie peut prendre du temps, mais c’est le meilleur moyen de trouver des réponses incorrectes plausibles qui mettront vraiment à l’épreuve les connaissances de votre apprenant. Si c’est le but de votre quiz, ce sera du temps bien utilisé.

Vous voulez plus de conseils pour créer des quiz efficaces ? Consultez ces ressources utiles :

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et abonnez-vous au blog pour obtenir des conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning. Si vous avez des questions, merci de les partager dans les commentaires.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

1 commentaire

Pingbacks

  1. […] Comment écrire des réponses incorrectes plausibles pour les questions de quiz […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*