Réseaux Articulate :

Articulate

Voici la preuve qu’il y a toujours plusieurs façons de présenter le contenu d’un module

Voici la preuve qu’il y a toujours plusieurs façons de présenter le contenu d’un module

La question qui revient le plus souvent dans la bouche des professionnels du e-learning est la suivante : quelle est la meilleure façon de présenter mon contenu ? Désolé de vous décevoir mais la réponse courte est que cela dépend de la situation ! Tant que vous gardez à l’esprit les besoins de vos apprenants, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de s’y prendre.

Pour prouver notre point de vue, nous avons décidé de donner le même contenu source à trois conceptrices pédagogiques différentes – nos propres responsables de l’engagement client Allison LaMotte, Madison McCartney et Sarah Hodge – pour voir ce qu’elles allaient proposer.

Voici le contenu source que nous leur avons donné :

Ensuite, nous les avons laissées travailler avec une seule instruction : interdiction de regarder ce que les autres faisaient !

Maintenant que nous avons planté le décor, regardons le projet de chacune.

1. Un scénario immersif

Allison a choisi une approche immersive en créant un scénario qui ressemble beaucoup à une situation réelle. Dans ce scénario, les apprenants sont invités à hiérarchiser leurs tâches en arrivant au travail. Ils doivent observer leur environnement de travail pour identifier et analyser les tâches de leur liste de tâches et déterminer si elles sont urgentes et importantes. À partir de là, les apprenants décident de ce qu’ils doivent faire de chaque tâche : l’effectuer le jour même, la planifier, la déléguer ou la supprimer de leur liste de tâches.

Voir l’exemple | Télécharger le template

2. Un cadran interactif

La version de Madison décompose les notions d’importance et d’urgence pour permettre aux apprenants de se concentrer sur chaque concept individuellement avant de présenter la matrice complète. Pour ce faire, elle utilise une série de cadrans interactifs qui placent les apprenants aux commandes et les encouragent à s’engager avec le contenu.

Voir l’exemple | Télécharger le template

3. Une matrice de décision personnalisée

Le point de vue de Sarah sur la matrice de décision d’Eisenhower donne aux apprenants la possibilité d’appliquer immédiatement le concept en les invitant à remplir la matrice avec les tâches de leur propre liste de tâches. Une fois qu’ils ont terminé, ils peuvent imprimer leur matrice de tâches personnalisée – grâce à la magie du JavaScript – et l’utiliser pour augmenter leur productivité. Extrêmement pratique !

Voir l’exemple | Télécharger le template

Plus de ressources

Alors, qu’en pensez-vous ? Voyez-vous comment chaque approche pourrait bénéficier aux différents besoins des apprenants ?

Espérons que ces exemples vous libèrent de l’idée qu’il n’y a qu’une seule « bonne » façon de créer un module et vous permettent de suivre votre instinct dans votre conception pédagogique.

Vous cherchez d’autres conseils de pro sur la conception de modules efficaces ? Lisez ces articles utiles :

Suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui concerne le e-learning. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

1 commentaire

  1. Sylvie ll y a 1 semaine

    Bonjour Allison,
    J’ai l’impression que le titre ne correspond pas à l’article .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*