Réseaux Articulate :

Articulate

7 métiers du e-learning et ce qu’ils recouvrent réellement

7 métiers du e-learning et ce qu’ils recouvrent réellement

Les secteurs de la formation et du e-learning sont particulièrement dynamiques et attractifs en ce moment et ils constituent un choix de carrière judicieux à plus d’un titre. En effet, il est intéressant de travailler dans le secteur du numérique car c’est un secteur en pleine croissance et en constante évolution. Il offre des emplois très variés qui donnent l’occasion d’apprendre constamment de nouvelles choses.

Avant l’ère d’internet, la formation était principalement proposée en salle avec un formateur. Mais maintenant avec la modernisation des systèmes de communication, un accès à internet de plus en plus répandu et les nouvelles possibilités liées à la technologie, les services de formation sont devenus des endroits où l’on expérimente les dernières technologies, et où l’on s’amuse avec les nouvelles tendances comme la gamification et l’analyse des données.

Pour ces raisons, travailler aujourd’hui dans la formation et le e-learning n’a plus grand-chose à voir avec ce que c’était il y a encore dix ans. Si la pédagogie est toujours au cœur de la formation, l’aspect technologique l’a clairement rendu plus palpitant !

Aujourd’hui, je souhaitais vous parler plus précisément des intitulés de postes e-learning dont vous risquez d’entendre parler. Rappelez-vous toutefois que ces métiers étant assez récents, les intitulés et les fonctions exercées peuvent varier d’une entreprise à l’autre. J’ai essayé de définir de façon générale chacun de ces métiers pour que vous sachiez à quoi vous attendre lorsque vous interagissez avec des personnes du secteur ou que vous lisez une offre d’emploi !

Formateur

Autres intitulés : consultant-formateur, enseignant-formateur, enseignant, professeur.

Que fait un formateur ? Pour faire simple, il forme des apprenants en présentiel ou via une classe virtuelle. Être formateur ne consiste pas simplement à fournir des informations. Il faut savoir aussi présenter un contenu pédagogique, proposer des activités et faire des retours à ses apprenants.

Si vous voulez être un bon formateur, vous devez être à l’aise pour parler en public. Vous devez également posséder de bonnes compétences en communication et un don pour transmettre l’information de façon claire et efficace. Et si vous avez confiance en vous et que vous êtes dynamique – c’est un vrai plus !

Les deux autres compétences indispensables pour être un bon formateur sont des connaissances en gestion du temps et une bonne capacité d’adaptation, c’est-à-dire qu’il faut être capable d’adapter rapidement le matériel pédagogique ou la façon de le présenter aux besoins des apprenants en face de soi. Et si vous êtes un formateur qui passe par les outils numériques pour dispenser sa formation, il est évidemment indispensable d’avoir des compétences techniques, comme par exemple, savoir se servir de logiciels de vidéoconférence. Si vous avez des doutes sur vos compétences de formateur, ne vous inquiétez pas : il y a aussi des formateurs qui forment les formateurs aux techniques de formation !

Concepteur pédagogique

Autres intitulés : concepteur e-learning, ingénieur pédagogique, ingénieur e-learning

Les concepteurs pédagogiques conçoivent des expériences d’apprentissage. Que la demande soit une session de formation en présentiel, un module e-learning d’une heure ou un simple aide-mémoire, le concepteur pédagogique doit savoir transformer les sources brutes de son contenu en solution d’apprentissage efficace et pertinente.

Quelles compétences devez-vous maîtriser si vous voulez être un bon concepteur pédagogique ? Vous devez d’abord connaître des théories de l’apprentissage, des méthodes de formation d’adulte et des approches pédagogiques comme ADDIE ou le modèle de Kirkpatrick.

Ensuite, comme les textes constituent une part importante du matériel pédagogique, vous devez être capable d’écrire de façon claire et efficace. Vous devez également avoir un bon esprit d’analyse, être organisé et créatif.

Dans certains cas, le concepteur pédagogique doit créer un storyboard et le transmettre à l’intégrateur e-learning qui le transformera en module à l’aide d’un outil auteur. Dans d’autres cas, le concepteur et l’intégrateur ne sont qu’une seule et même personne. Dans ce cas, le concepteur pédagogique doit aussi avoir les compétences de l’intégrateur décrites au paragraphe suivant.

Intégrateur e-learning

Autres intitulés : intégrateur multimédia, réalisateur e-learning

L’intégrateur e-learning récupère le storyboard conçu par le concepteur e-learning (souvent un document Word ou une présentation PowerPoint) et le transforme en un module e-learning fonctionnel en utilisant un outil auteur e-learning.

En fonction du niveau de détail du storyboard fourni par le concepteur, l’intégrateur pourra être amené à faire des choix sur l’aspect visuel et sur la mise en page du contenu. Il peut également être amené à remplacer les contenus provisoires (images et vidéos) par les contenus multimédias définitifs qu’il aura choisis.

Idéalement, l’intégrateur e-learning doit avoir une grande expérience des outils auteur e-learning et des outils d’édition audio et vidéo. Il doit également avoir un bon niveau en graphisme et en conception visuelle et savoir gérer les délais et les dates d’échéance.

Chef de projet e-learning

Autres intitulés : chef de projet digital, chef de projet pédagogique, chef de projet formation, chef de projet digital learning

Un chef de projet e-learning ressemble à n’importe quel autre chef de projet. Il est le capitaine du navire qui veille à garder le cap pendant tout le projet. C’est généralement lui qui est en contact direct avec les clients internes ou externes et qui est chargé de transmettre les informations importantes aux membres de l’équipe concernés (concepteurs pédagogiques ou intégrateurs, par exemple). Il crée et gère également le planning du projet afin de s’assurer que les délais soient respectés.

Pour réussir en tant que chef de projet e-learning, vous devez savoir gérer une équipe, un planning et les projets. Vous devez avoir d’excellentes compétences relationnelles et être capable de communiquer clairement et efficacement. Comme vous allez devoir anticiper les problèmes qui pourraient survenir tout au long du projet, vous devez avoir des compétences de base en conception pédagogique, connaître les possibilités proposées par les outils auteur utilisés pour réaliser les modules et comprendre dans les grandes lignes le fonctionnement des LMS.

Dans les petites structures, le chef de projet peut être aussi le concepteur pédagogique et l’intégrateur ; dans ce cas, il doit évidemment maîtriser les compétences des trois postes.

Responsable formation

Autres intitulés : responsable formation et développement, responsable e-learning, responsable pôle formation, ingénieur de formation

Le responsable formation conçoit, développe et réalise la stratégie de formation de l’entreprise (qui est en principe développée par le directeur de la formation). Il travaille traditionnellement avec les parties prenantes de l’entreprise et les équipes pour développer des programmes de formation cohérents avec les objectifs économiques de la société.

Il doit être capable d’identifier les besoins de formation et de développement en analysant les exigences professionnelles, les opportunités opérationnelles et les programmes de formation déjà existants. Après avoir effectué ces recherches, il analyse les données et utilise les indicateurs pour développer des solutions de formation et des initiatives d’apprentissage. Souvent, il supervise les autres membres de l’équipe de formation, y compris les chefs de projets, les concepteurs pédagogiques, les intégrateurs et les formateurs.

Un responsable formation doit posséder toutes les compétences d’un chef de projet. Mais il doit avoir aussi une connaissance plus approfondie des méthodes pédagogiques, de la gestion de la performance, de l’analyse des besoins et des techniques de l’apprentissage chez l’adulte.

Directeur formation

Autre intitulé : directeur formation et développement, directeur des Ressources Humaines

Le directeur formation est le supérieur hiérarchique du responsable de formation. Il est au sommet de la chaîne ; il donne la direction générale du département de formation, puis supervise les responsables lors de la mise en œuvre de la stratégie de formation. Il doit voir à long terme et penser à l’avenir de l’entreprise, à ses atouts et à sa réputation à chaque décision qu’il prend.

Les compétences d’un directeur de formation sont variées : il faut savoir diriger des équipes, connaître parfaitement le secteur, avoir assimilé les méthodologies de l’apprentissage, maîtriser la conception pédagogique, l’analyse des performances, avoir une expérience dans la création de programmes de formation et de développement et, enfin, être un bon communicant.

Administrateur LMS

Autres intitulés : administrateur de plateforme, administrateur systèmes et réseaux

L’administrateur LMS télécharge et teste les modules e-learning créés par les intégrateurs dans la plateforme LMS de l’entreprise. Il est aussi en charge de tout ce qui est en lien avec le LMS, y compris la communication avec le fournisseur du logiciel, le dépannage et la résolution des problèmes des utilisateurs, la compilation des rapports et des données et la communication des indicateurs de performance.

Quelles sont les compétences requises d’un administrateur LMS ? Il doit être un expert sur le LMS utilisé par la société qui l’emploie, avoir de bonnes compétences techniques et si possible une précédente expérience dans la gestion de systèmes informatiques. Il doit être au point sur tous les formats de publication standardisés comme SCORM, AICC et xAPI (Tin Can). Et s’il a déjà travaillé sur des modules créés avec l’outil auteur utilisé par l’entreprise, cela peut être un vrai plus !

Je vous ai présenté ici les métiers les plus courants du secteur du e-learning. En réalité, beaucoup de postes sont souvent un mélange des métiers cités ici. Par exemple, j’ai rencontré de nombreux concepteurs pédagogiques qui étaient également intégrateurs ou formateurs, mais également des responsables formation qui étaient aussi directeurs de la formation puisque c’est eux qui définissaient les grandes lignes de la stratégie de formation de leur entreprise.

Vous êtes-vous retrouvé dans un de ces métiers ? La description que j’ai proposée correspond-elle réellement à ce que vous faites au jour le jour ? Est-ce que l’on vous confie d’autres missions en plus de celles décrites ici ? Laissez-moi un commentaire sous l’article !

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour obtenir toujours plus de conseils sur le e-learning.  

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.