Réseaux Articulate :

Articulate

7 métiers du e-learning et ce qu’ils recouvrent réellement

7 métiers du e-learning et ce qu’ils recouvrent réellement

Les secteurs de la formation et du e-learning sont particulièrement dynamiques et attractifs en ce moment et ils constituent un choix de carrière judicieux à plus d’un titre. En effet, il est intéressant de travailler dans le secteur du numérique car c’est un secteur en pleine croissance et en constante évolution. Il offre des emplois très variés qui donnent l’occasion d’apprendre constamment de nouvelles choses.

Avant l’ère d’internet, la formation était principalement proposée en salle avec un formateur. Mais maintenant avec la modernisation des systèmes de communication, un accès à internet de plus en plus répandu et les nouvelles possibilités liées à la technologie, les services de formation sont devenus des endroits où l’on expérimente les dernières technologies, et où l’on s’amuse avec les nouvelles tendances comme la gamification et l’analyse des données.

Pour ces raisons, travailler aujourd’hui dans la formation et le e-learning n’a plus grand-chose à voir avec ce que c’était il y a encore dix ans. Si la pédagogie est toujours au cœur de la formation, l’aspect technologique l’a clairement rendu plus palpitant !

Aujourd’hui, je souhaitais vous parler plus précisément des intitulés de postes e-learning dont vous risquez d’entendre parler. Rappelez-vous toutefois que ces métiers étant assez récents, les intitulés et les fonctions exercées peuvent varier d’une entreprise à l’autre. J’ai essayé de définir de façon générale chacun de ces métiers pour que vous sachiez à quoi vous attendre lorsque vous interagissez avec des personnes du secteur ou que vous lisez une offre d’emploi !

Formateur

Autres intitulés : consultant-formateur, enseignant-formateur, enseignant, professeur.

Que fait un formateur ? Pour faire simple, il forme des apprenants en présentiel ou via une classe virtuelle. Être formateur ne consiste pas simplement à fournir des informations. Il faut savoir aussi présenter un contenu pédagogique, proposer des activités et faire des retours à ses apprenants.

Si vous voulez être un bon formateur, vous devez être à l’aise pour parler en public. Vous devez également posséder de bonnes compétences en communication et un don pour transmettre l’information de façon claire et efficace. Et si vous avez confiance en vous et que vous êtes dynamique – c’est un vrai plus !

Les deux autres compétences indispensables pour être un bon formateur sont des connaissances en gestion du temps et une bonne capacité d’adaptation, c’est-à-dire qu’il faut être capable d’adapter rapidement le matériel pédagogique ou la façon de le présenter aux besoins des apprenants en face de soi. Et si vous êtes un formateur qui passe par les outils numériques pour dispenser sa formation, il est évidemment indispensable d’avoir des compétences techniques, comme par exemple, savoir se servir de logiciels de vidéoconférence. Si vous avez des doutes sur vos compétences de formateur, ne vous inquiétez pas : il y a aussi des formateurs qui forment les formateurs aux techniques de formation !

Concepteur pédagogique

Autres intitulés : concepteur e-learning, ingénieur pédagogique, ingénieur e-learning

Les concepteurs pédagogiques conçoivent des expériences d’apprentissage. Que la demande soit une session de formation en présentiel, un module e-learning d’une heure ou un simple aide-mémoire, le concepteur pédagogique doit savoir transformer les sources brutes de son contenu en solution d’apprentissage efficace et pertinente.

Quelles compétences devez-vous maîtriser si vous voulez être un bon concepteur pédagogique ? Vous devez d’abord connaître les principes de l’apprentissage multimédia, les principes de l’apprentissage des adultes et des approches pédagogiques comme ADDIE, SAM, PAF ou les 4 niveaux d’évaluation de Kirkpatrick.

Ensuite, comme les textes constituent une part importante du matériel pédagogique, vous devez être capable d’écrire de façon claire et efficace. Vous devez également avoir un bon esprit d’analyse, être organisé et créatif.

Dans certains cas, le concepteur pédagogique doit créer un storyboard et le transmettre à l’intégrateur e-learning qui le transformera en module à l’aide d’un outil auteur. Dans d’autres cas, le concepteur et l’intégrateur ne sont qu’une seule et même personne. Dans ce cas, le concepteur pédagogique doit aussi avoir les compétences de l’intégrateur décrites au paragraphe suivant.

Intégrateur e-learning

Autres intitulés : intégrateur multimédia, réalisateur e-learning

L’intégrateur e-learning récupère le storyboard conçu par le concepteur e-learning (souvent un document Word ou une présentation PowerPoint) et le transforme en un module e-learning fonctionnel en utilisant un outil auteur e-learning.

En fonction du niveau de détail du storyboard fourni par le concepteur, l’intégrateur pourra être amené à faire des choix sur l’aspect visuel et sur la mise en page du contenu. Il peut également être amené à remplacer les contenus provisoires (images et vidéos) par les contenus multimédias définitifs qu’il aura choisis.

Idéalement, l’intégrateur e-learning doit avoir une grande expérience des outils auteur e-learning et des outils d’édition audio et vidéo. Il doit également avoir un bon niveau en graphisme et en conception visuelle et savoir gérer les délais et les dates d’échéance.

Chef de projet e-learning

Autres intitulés : chef de projet digital, chef de projet pédagogique, chef de projet formation, chef de projet digital learning

Un chef de projet e-learning ressemble à n’importe quel autre chef de projet. Il est le capitaine du navire qui veille à garder le cap pendant tout le projet. C’est généralement lui qui est en contact direct avec les clients internes ou externes et qui est chargé de transmettre les informations importantes aux membres de l’équipe concernés (concepteurs pédagogiques ou intégrateurs, par exemple). Il crée et gère également le planning du projet afin de s’assurer que les délais soient respectés.

Pour réussir en tant que chef de projet e-learning, vous devez savoir gérer une équipe, un planning et les projets. Vous devez avoir d’excellentes compétences relationnelles et être capable de communiquer clairement et efficacement. Comme vous allez devoir anticiper les problèmes qui pourraient survenir tout au long du projet, vous devez avoir des compétences de base en conception pédagogique, connaître les possibilités proposées par les outils auteur utilisés pour réaliser les modules et comprendre dans les grandes lignes le fonctionnement des plateformes LMS.

Dans les petites structures, le chef de projet peut être aussi le concepteur pédagogique et l’intégrateur ; dans ce cas, il doit évidemment maîtriser les compétences des trois postes.

Responsable formation

Autres intitulés : responsable formation et développement, responsable e-learning, responsable pôle formation, ingénieur de formation

Le responsable formation conçoit, développe et réalise la stratégie de formation de l’entreprise (qui est en principe développée par le directeur de la formation). Il travaille traditionnellement avec les parties prenantes de l’entreprise et les équipes pour développer des programmes de formation cohérents avec les objectifs économiques de la société.

Il doit être capable d’identifier les besoins de formation et de développement en analysant les exigences professionnelles, les opportunités opérationnelles et les programmes de formation déjà existants. Après avoir effectué ces recherches, il analyse les données et utilise les indicateurs pour développer des solutions de formation et des initiatives d’apprentissage. Souvent, il supervise les autres membres de l’équipe de formation, y compris les chefs de projets, les concepteurs pédagogiques, les intégrateurs et les formateurs.

Un responsable formation doit posséder toutes les compétences d’un chef de projet. Mais il doit avoir aussi une connaissance plus approfondie des méthodes pédagogiques, de la gestion de la performance, de l’analyse des besoins et des techniques de l’apprentissage chez l’adulte.

Directeur formation

Autre intitulé : directeur formation et développement, directeur des Ressources Humaines

Le directeur formation est le supérieur hiérarchique du responsable de formation. Il est au sommet de la chaîne ; il donne la direction générale du département de formation, puis supervise les responsables lors de la mise en œuvre de la stratégie de formation. Il doit voir à long terme et penser à l’avenir de l’entreprise, à ses atouts et à sa réputation à chaque décision qu’il prend.

Les compétences d’un directeur de formation sont variées : il faut savoir diriger des équipes, connaître parfaitement le secteur, avoir assimilé les méthodologies de l’apprentissage, maîtriser la conception pédagogique, l’analyse des performances, avoir une expérience dans la création de programmes de formation et de développement et, enfin, être un bon communicant.

Administrateur LMS

Autres intitulés : administrateur de plateforme, administrateur systèmes et réseaux

L’administrateur LMS télécharge et teste les modules e-learning créés par les intégrateurs dans la plateforme LMS de l’entreprise. Il est aussi en charge de tout ce qui est en lien avec le LMS, y compris la communication avec le fournisseur du logiciel, le dépannage et la résolution des problèmes des utilisateurs, la compilation des rapports et des données et la communication des indicateurs de performance.

Quelles sont les compétences requises d’un administrateur LMS ? Il doit être un expert sur le LMS utilisé par la société qui l’emploie, avoir de bonnes compétences techniques et si possible une précédente expérience dans la gestion de systèmes informatiques. Il doit être au point sur tous les formats de publication standardisés comme SCORM, Tin Can API (xAPI) et AICC. Et s’il a déjà travaillé sur des modules créés avec l’outil auteur utilisé par l’entreprise, cela peut être un vrai plus !

Je vous ai présenté ici les métiers les plus courants du secteur du e-learning. En réalité, beaucoup de postes sont souvent un mélange des métiers cités ici. Par exemple, j’ai rencontré de nombreux concepteurs pédagogiques qui étaient également intégrateurs ou formateurs, mais également des responsables formation qui étaient aussi directeurs de la formation puisque c’est eux qui définissaient les grandes lignes de la stratégie de formation de leur entreprise.

Vous êtes-vous retrouvé dans un de ces métiers ? La description que j’ai proposée correspond-elle réellement à ce que vous faites au jour le jour ? Est-ce que l’on vous confie d’autres missions en plus de celles décrites ici ? Laissez-moi un commentaire sous l’article !

Pour un aperçu plus concret du quotidien des personnes effectuant ces métiers, consultez les articles ci-dessous :

Et pour une liste de formations diplômantes que vous pouvez suivre pour devenir un pro du e-learning, consultez cet article.

Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour obtenir toujours plus de conseils sur le e-learning.  

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

30 commentaires

  1. Yann ll y a 3 années

    Bonjour Allison et merci pour cette article très intéressant.
    Malheureusement, dans beaucoup de structures petites et moyennes, nous sommes amenés à porter plusieurs casquettes par manque d’investissement en personnel.
    Les rôles d’intégrateur/concepteur/administrateur LMS, voir même chef de projet par moment, sont souvent gérés par une ou deux personnes ce qui n’est pas forcément le plus optimal bien que très enrichissant sur le plan personnel.
    Bonne journée !
    Yann

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Oui, je comprends ! C’est pas évident de tout faire. Mais au moins en faisant autant de choses vous ne devez jamais vous ennuyer, et en plus vous développez plein de compétences !

  2. Ana ll y a 3 années

    Merci Allison! Je trouve ce post fort utile et clarifiant: à la fois pour ceux qui exercent un des métiers du e-learning et rencontrent des difficultés à définir leur métier mais aussi pour l’élaboration des offres d’emploi destinées à un de ces métiers. Les différentes dimensions – pédagogique, graphique, informatique, managériale – sont très souvent confondues et pour ma part j’ai déjà rencontré des difficultés à déchiffrer le vrai besoin derrière une offre d’emploi.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      Je suis contente que vous trouvez l’article utile. 🙂 Et je suis entièrement d’accord que parfois les offres d’emploi ne sont pas claires. Je pense aussi que parfois ça vient du fait que ce sont des sociétés qui débutent dans le domaine et qui ne savent pas vraiment ce qu’ils recherchent. Pas évident !

  3. Mabrouk ll y a 3 années

    Bonjour ALISON Merci pour ce contenu j’ai pris connaissance d’une palette de missions dans un projet e learning .
    Pour la mission de chef de projet je me permets de compléter votre contenu par les connaissances dans l’estimation des charges pour avoir une idée précise quant à la durée du projet et son coût , choix des ressources, établissement d’un planning et son suivi, indiquer les livrables pour chaque phase, gestion de la documentation du projet…
    Merci pour tout
    Bonne continuation

  4. Pr ELY Mustapha ll y a 3 années

    Très bon article.Clair et précis. Comme d’habitude sur ce site.

  5. Jo-ann ll y a 3 années

    Bonjour Allison,
    Merci pour cet article ! Je l’ai trouvé très bien structuré et détaillé.
    J’ai actuellement un poste de « chargée de mission numérique / conceptrice e-learning multimédia » dans un GIP dédié à la formation continue. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire que la réalité du poste est un mélange de plusieurs de ces profils . Pour ma part, je m’occupe à la fois de la production médiatisée sur Articulate Storyline des modules e-learning, de la création des contenus, du storyboard, de l’ingénierie pédagogique et de formation, et de l’administration du LMS en passant par une touche de gestion de projet pour un MOOC. Et c’est ce qui fait de notre métier quelque chose de passionnant ! Par la multiplicité des tâches , on prend du recul sur notre façon d’intégrer des contenus dans des parcours de formation en prenant en compte les différents paramètres du contexte d’apprentissage dans lequel on évolue.

    J’ajouterais peut-être à ta liste le consultant e-learning, qui intervient en tant qu’expert auprès des entreprises pour les conseiller sur les stratégies digitales à adopter en fonction de leurs besoins.

    Au plaisir de lire un nouvel article de ta création.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      De rien ! 🙂 Oh la la, ça en fait des choses ! Mais tu as raison c’est pour ça aussi que c’est un métier passionnant. Bonne remarque pour le consultant. Je songerai à le rajouter dans une prochaine version de l’article.

  6. aurelie ll y a 3 années

    Bonjour Allison et à tous qui comme moi ont plusieurs casquettes !
    Pour aller plus loin, j’aimerais mettre à contribution vos connaissances du marché de travail concernant ces différents postes.
    Quels sont, à votre avis, les fourchettes de prix journalier pour chaque type de poste/ mission en freelance ?
    Merci d’avance pour vos retours !

  7. abdoulaye ll y a 3 années

    Bonsoir Allison,

    Je trouve le contenu très enrichissant, moi, je suis nouveau dans le domaine de l’ingénierie pédagogique multimédia mais si j’interviens dans la formation il y a de cela quelques années. Je suis détenteur d’un Master en ingénierie de la formation, j’aimerai poursuivre en suivant un Master cette fois ci en Ingénierie Pédagogique Multimédia (IPM).
    En attendant le démarrage des cours, je profite du blog pour éclairer ma lanterne sur certains concepts dont la compréhension est indispensable pour le réussir le Master.
    Encore une fois de plus merci pour cette initiative.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 3 années

      De rien ! Ça me fait plaisir de savoir que vous appréciez mes articles 🙂

  8. Marion ll y a 3 années

    Merci Allison pour tes articles qui nous motivent à aller de l’avant ! et pour celui ci … Comme d’autres l’ont dit : les frontières des métiers sont plus ou moins flous et ça dépendra du contexte et des moyens de chaque projet ; j’avais fait un petit article en mai sur le sujet avec 3 types de métiers : le chef de projet ; le scénariste pédagogique et multimédia ; le designer, intégrateur http://mariondhauteville.fr/le-role-de-lingenieur-pedagogique/
    Félicitations pour ton blog !

  9. Lydia ll y a 2 années

    Merci Allyson pour cet article qui est très complet comme d’habitude. Moi j’aimerais bien savoir quels sont les classifications et les niveaux de salaire pour les intégrateurs.
    Chez moi l’ Intégrateur est tour à tour concepteur chef de projet…

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 2 années

      Bonne question, Lydia ! Malheureusement l’argent est un sujet un peu taboo, du coup ce n’est pas forcément évident de savoir quel est le salaire moyen pour un intégrateur. Mais un peu de transparence ne fera pas de mal, hein ? Qui veut commencer ?

  10. Ruben ll y a 2 années

    Bonjour Allison, je vais bientôt commencer un travail en tant qu’intégrateur sur Storyline. Je voudrais avoir des conseils, savoir ce qui est impératif quant à l’organisation pour réussir bien ses missions. Je suis débutant. Merci beaucoup je suis preneur de tout conseil !

  11. Delphine ll y a 1 année

    Bonjour Alison,
    Merci pour cet article très intéressant. Je suis actuellement en train de réfléchir à une reconversion professionnelle et le métier de concepteur et intégrateur m’intéresse.
    Existe-t-il des formations courtes sur ce type de postes pour des personnes qui ne sont pas du tout du métier ?
    Quels sont les cursus de formation ?
    Je vous remercie pour vos précisions.

  12. flore ll y a 10 mois

    Bonjour Allison,

    Tes articles sont très intéressants. Je suis justement en pleine réflexion pour entamer un Master en ingénierie pédagogique et m’orienter vers ces métiers de conception et/ ou de chef de projet digital. La description de ta journée de travail m’aide à faire un choix et clarifie ma vision de ce poste.
    Est il facile de trouver un poste en dehors de Paris et à l’étranger surtout ? Mon objectif est de trouver une alternance et un poste dans un pays européen ou autre éventuellement dans ce domaine, connais-tu des sites spécialisés là dedans ou des entreprises en recherche de candidats ?
    Merci d’avance !

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 10 mois

      Bonjour Flore,

      Je suis contente d’entendre que mes articles ont pu t’aider à mieux comprendre la différence entre ces deux postes et faire ton choix 🙂

      La recherche d’emploi est toujours un peu complexe mais il y a pas mal de demande dans le secteur e-learning en général, donc ça devrait le faire ! Le meilleur site pour trouver je pense reste LinkedIn sinon fais des recherches sur Google.

  13. Jocelyne ll y a 1 mois

    Bonjour Allison, Merci pour cet article qui synthétise bien les différents métiers passionnants du E-learning. Mais il y en a d’autres, comme le tuteur pédagogique et le Learning Community Manager, c’est-à-dire l’animateur et gestionnaire de communautés apprenantes. Lorsque j’ai commencé ce métier, en parallèle à celui d’ingénieur pédagogique multimédias et chef de projet Digital Learning, j’ai trouvé peu d’informations à ce sujet. Lors de mon Master d’ingénieur des E-Formations à l’université de Rennes 1, j’ai pu échanger là-dessus avec Jacques Rodet, Sylvain Vacaresse et Samuelle Dilé, mes formateurs et j’ai écrit un article qui synthétise mon expérience du métier, ces échanges… sur mon blog, si ça vous intéresse d’en savoir plus: https://humagogie.fr/learning-community-manager/ Ce métier a des points communs avec le Community Manager du milieu du marketing, mais il a une différence majeure: son objectif est l’apprentissage et l’amélioration des compétences et non la vente ou l’image d’un produit, d’une marque. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous écrit un article sur les communautés apprenantes ? Bonne journée !

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 1 mois

      Bonjour Jocelyne,

      Bien sûr, ce n’est pas une liste exhaustive 🙂 Merci d’avoir partagé ces infos avec la communauté. Pour l’instant je n’ai pas écrit d’article sur les communautés d’apprenants mais c’est une bonne idée !

  14. OMER ZEPHIR ll y a 1 mois

    Superbe article assez suffisant pour clarifier les synonymes concernant ces nouveaux métiers du e-learning. Merci Alisson, continue ainsi!
    Omer.

Pingbacks

  1. […] n’êtes pas sûr de savoir exactement quel métier vous recherchez ? Voici une liste de 7 métiers du e-learning qui pourra vous aider à clarifier vos […]

  2. […] 7 métiers du e-learning et ce qu’ils recouvrent réellement […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*