Réseaux Articulate :

Articulate

Les réponses aux questions que vous vous posez sur le métier de concepteur pédagogique

Les réponses aux questions que vous vous posez sur le métier de concepteur pédagogique

L’industrie du e-learning est en plein boom. Ce secteur était déjà en croissance depuis des années lorsque la pandémie du COVID-19 a frappé, accélérant encore cette percée. Avec de plus en plus de personnes travaillant à distance, il est logique que les organisations remplacent une grande partie de leurs formations en présentiel par du e-learning. Et comme le travail à distance a l’air de s’inscrire comme une tendance lourde, le recours au e-learning va continuer à croître. 

À en juger par la quantité de messages que je reçois sur ma boîte e-mail, beaucoup de gens réfléchissent à leur carrière et se demandent : dois-je me reconvertir comme concepteur pédagogique ?

Changer de carrière peut être stressant. Alors avant de sauter le pas, vous vous posez probablement quelques questions. Dans cet article, je vais répondre aux questions que l’on me pose le plus souvent lorsque l’on souhaite devenir concepteur pédagogique.

1. Que font les concepteurs pédagogiques ? 

Les concepteurs pédagogiques prennent du contenu brut et le rendent facile à assimiler par les apprenants. Selon la taille de l’entreprise et la mission du concepteur, cela peut impliquer la création de modules e-learning, de formations en présentiel ou un mélange des deux.

Alors qu’est-ce que cela implique, exactement au quotidien ? Cela varie d’une organisation à l’autre. Une grande partie de mon expérience en tant que conceptrice pédagogique s’est déroulée dans une entreprise de e-learning, c’est donc mon cadre de référence. Voici quelles étaient mes principales tâches :

  • Relire le contenu du client (principalement des présentations PowerPoint) et déterminer ce qu’il faut inclure dans le module en fonction des objectifs d’apprentissage.
  • Concevoir des storyboards.
  • Développer des modules dans des outils auteur tels que Storyline 360 ou Rise 360. Cela inclut la création d’activités interactives, la rédaction de scripts de voix-off, l’utilisation de ressources multimédias et bien d’autres choses encore.
  • Créer d’autres ressources de formation telles que des vidéos, des aide-mémoire ou des documents de travail.
  • Faire les tests d’assurance qualité des modules pour s’assurer que tout fonctionne correctement et qu’il n’y a pas d’erreurs.
  • Réviser les modules en fonction des retours des parties prenantes.

Pour avoir un aperçu de la journée type d’un concepteur pédagogique, consultez cet article : Dans la peau d’un concepteur pédagogique

2. Quelles compétences doivent avoir les concepteurs pédagogiques ? 

L’une des choses que j’aime dans le fait d’être conceptrice pédagogique est la grande variété dans le travail quotidien. Cependant, cela signifie que vous devez maitriser de nombreuses compétences pour vraiment exceller dans ce métier. Voici un aperçu de certaines des choses que les concepteurs pédagogiques doivent savoir faire :

  • Organiser le contenu de manière logique.
  • Rendre les concepts complexes faciles à comprendre.
  • Connaitre et utiliser les théories sur l’apprentissage des adultes et les autres théories de conception pédagogique (comme les 4 niveaux d’évaluation de Kirkpatrick) pour transformer le contenu source en expérience d’apprentissage engageante et efficace.
  • Collaborer avec les experts métier (SME) et autres parties prenantes.
  • Écrire de manière claire et convaincante.
  • Créer des activités interactives pertinentes et engageantes.
  • Concevoir de belles mises en page de diapositives ou de pages.
  • Utiliser des outils auteur pour créer des modules.
  • Gérer les délais des projets.

Et ce n’est qu’un début ! Consultez ces articles pour en savoir plus :

3. Quels outils les concepteurs pédagogiques doivent-ils maitriser ?

Le e-learning et la technologie sont indissociables. Avant, les concepteurs pédagogiques pouvaient s’en sortir sans être geek, car ils pouvaient se concentrer sur le contenu, puis le transmettre à un développeur e-learning. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Les outils auteurs sont si faciles à utiliser que la plupart du temps, les concepteurs pédagogiques gèrent tout de la conception au développement. Donc, comme vous pouvez l’imaginer, il est important que les concepteurs pédagogiques soient à l’aise avec la technologie.

Au minimum, vous devrez savoir utiliser :

Bien que cela ne soit pas toujours demandé, il peut être utile de savoir utiliser :

  • Les plateformes de formation en ligne (LMS) pour partager vos modules avec les apprenants et suivre leurs progrès.
  • Des clients FTP pour partager vos modules via un serveur web lorsqu’aucun suivi n’est nécessaire.
  • Des applications d’édition d’images pour personnaliser les images. Par exemple : Photoshop ou Gimp.
  • Des applications d’édition audio pour nettoyer les fichiers audio. Par exemple : Audition ou Audacity.
  • Des applications de montage vidéo pour assembler des vidéos. Par exemple, Adobe Premiere.

N’oubliez pas que la technologie est en constante évolution. Les applications sur lesquelles nous comptons aujourd’hui ne sont pas nécessairement celles que nous utiliserons demain. Pour cette raison, il est important d’être capable d’apprendre à utiliser les nouvelles applications au fur et à mesure qu’elles sortent.

4. Quel est le salaire moyen d’un concepteur pédagogique ?

Comme pour tout type d’emploi, la fourchette salariale d’un concepteur pédagogique varie considérablement selon l’endroit où vous vivez et depuis combien de temps vous êtes dans le milieu. En 2021, les concepteurs pédagogiques travaillant en France gagnent entre 33 000 € et 47 000 €, tandis que ceux aux États-Unis gagnent généralement entre 68 000 $ (~58 400 €) et 86 000 $ (73 800 €).

Pour voir ce que rapporte la conception pédagogique dans votre région, effectuez une recherche rapide sur des sites tels que salary.com ou Glassdoor.

5. Faut-il un diplôme pour devenir concepteur pédagogique ?

En théorie, absolument pas ! Il y a énormément de ressources ici sur le blog ainsi qu’ailleurs en ligne pour s’auto-former. Il est donc tout à fait possible d’apprendre ce que vous devez savoir pour concevoir des modules e-learning efficaces sans suivre de formation officielle.

Dans la pratique, cependant, certains employeurs ne vous embaucheront que si vous avez un master ou un diplôme universitaire (DU) en conception pédagogique. Cependant, pour d’autres, un portfolio bien conçu sera suffisant et ils ne se soucieront pas de vos diplômes ou de leur absence.

Si vous êtes totalement novice en matière de formation et d’enseignement, vous inscrire à l’université en vue d’obtenir un master est un excellent moyen d’acquérir les connaissances et les compétences dont vous aurez besoin pour être un concepteur pédagogique efficace.

Si vous avez par contre déjà des compétences ou un diplôme dans le domaine de la formation ou de l’éducation mais que vous n’avez jamais fait de e-learning, vous n’aurez peut-être pas besoin de suivre tout un master. Au lieu de cela, vous pourriez envisager plutôt un DU pour compléter vos connaissances et vos compétences.

Si vous n’avez pas de diplôme et que vous n’envisagez pas d’en obtenir un, mais que vous souhaitez devenir concepteur pédagogique, concentrez-vous alors sur la création d’un portfolio et mettez-vous en contact avec d’autres professionnels du e-learning. Nous parlerons plus en détail de comment un peu plus loin dans cet article.

Pour une liste (non exhaustive) des options pour les masters et les formations supérieures en conception pédagogique, consultez ce lien : Comment devenir un pro du e-learning.

6. Comment trouver la bonne formation en conception pédagogique ?

Lorsqu’il s’agit de sélectionner la bonne formation pour devenir concepteur pédagogique, il s’agit surtout de déterminer ce qui vous convient le mieux. Voici quelques éléments à considérer lorsque vous affinez vos options :

  • Identifiez vos besoins. Recherchez les emplois qui vous intéressent et voyez quels types de formation et de compétences ils nécessitent. À partir de là, pensez à votre expérience et à vos connaissances acquises. Ensemble, ces deux critères peuvent vous aider à identifier ce qui vous manque en termes de compétences et à choisir la formation qui vous aidera le mieux à combler vos manques.

Par exemple, si vous êtes plutôt geek, vous chercherez plutôt une formation qui se concentre davantage sur les concepts de la conception pédagogique et moins sur l’aspect technologique. Alors que si vous savez déjà enseigner mais que vous ne savez pas concevoir et développer des modules e-learning, vous aurez plutôt besoin d’une formation sur l’aspect technologique.

Il est également important de considérer combien de temps et d’argent vous souhaitez investir dans ce projet. 

  • Analysez le programme de formation et voyez comment il s’adapte à vos besoins. Assurez-vous qu’il y ait des exercices pratiques en plus des apprentissages théoriques.
  • Renseignez-vous sur les professeurs. Vous pouvez également rechercher sur Google les noms des professeurs pour voir leurs expériences et jeter un œil à leurs publications. Cela peut vous aider à savoir s’ils vous conviendront. Par exemple, si vous cherchez à entrer dans le monde de l’entreprise, il pourrait être plus logique de trouver une formation avec des professeurs qui ont de l’expérience dans le privé et des relations dans le secteur du e-learning.
  • Parlez-en autour de vous. Parler à des personnes qui ont déjà suivi les formations que vous envisagez vous donnera une meilleure idée de ce qu’elles vous apporteront. Et parler avec les responsables du recrutement peut vous aider à identifier les formations qui ont bonne réputation.

 

7.Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui débute comme concepteur pédagogique ?

  • Soyez curieux. Recherchez des ressources en ligne qui vous aideront à en savoir plus sur la conception pédagogique. Il y a déjà énormément d’informations disponibles ici-même  et c’est ici pour y accéder : Ressources pédagogiques utiles.
  • Trouvez d’autres concepteurs pédagogiques. Assistez à des événements professionnels, participez à des rencontres e-learning locales (Lyon, Paris, Montpellier) ou rejoignez d’autres groupes professionnels lorsque cela est possible d’un point de vue sanitaire. Parler à d’autres professionnels du e-learning vous aidera à développer vos compétences plus rapidement.
  • Testez les outils auteur. La plupart des outils auteur, comme  Articulate 360, proposent un essai gratuit. Profitez de cette occasion pour apprendre à utiliser les différentes applications. Et pendant que vous y êtes, faites quelques exemples à inclure dans votre portfolio. Vous êtes en panne d’inspiration ? Consultez les challenges e-learning en ligne hebdomadaires pour vous inspirer. Même si les défis sont en anglais, vous pouvez soumettre des projets en français.

8. Quel est le secret pour réussir en tant que concepteur pédagogique ?

Il n’y a pas de réponse facile à cette question, alors je vous renvoie plutôt à cette série d’articles où vous trouverez une mine de conseils : Astuces pour réussir en tant de concepteur e-learning en freelance.

9. Quelle est l’évolution de carrière pour un concepteur pédagogique ? 

Encore une fois, il n’y a pas de réponse toute faite à cette question. Votre carrière en tant que concepteur pédagogique dépendra beaucoup du type d’organisation pour laquelle vous travaillez, de vos compétences et de vos ambitions.

Par exemple, si vous travaillez dans un cabinet de consultants, vous pouvez commencer en tant que concepteur pédagogique, puis évoluer vers un poste de chef de projet. Ou peut-être commencerez-vous comme concepteur pédagogique dans le service de formation d’une grande entreprise multinationale, avant de devenir indépendant. Vous pouvez également être un concepteur pédagogique qui change souvent d’employeur pour travailler sur des sujets variés.

Lorsque vous êtes concepteur pédagogique, vous pouvez avoir des carrières très différentes en fonction de vos choix. À vous de décider ce qui vous convient le mieux !

10. Comment voyez-vous l’avenir du e-learning ?

La technologie fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Et cela ne fait que s’accentuer au fur et à mesure que le temps passe. Il est donc logique que la même tendance s’applique à l’apprentissage.

À mesure que la technologie évolue, la façon dont nous créons du e-learning et le format des modules changeront certainement. Mais le e-learning est là pour durer !

Plus de ressources

J’espère que cet article répond à la plupart des questions qui vous préoccupent si vous avez décidé de devenir concepteur pédagogique. Mais s’il y a des questions auxquelles je n’ai pas répondu, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires ci-dessous !

Et si vous cherchez plus d’informations sur les différentes carrières en e-learning, consultez ces ressources très utiles :

Vous avez d’autres questions ? Contactez-nous en laissant un commentaire ci-dessous. Et n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour plus de conseils sur tout ce qui concerne le e-learning.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

8 commentaires

  1. Salah Eddine ll y a 2 ans

    Veuillez s’il vous plaît me renseigner d’avantage sur les compétences nécessaires pour s’approprier le métier de formation e-learning.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 2 ans

      Bonjour Salah !
      Avez-vous regardé les infos présentées dans la partie 3 ci-dessus ? Il y a des liens vers des articles pour aller plus loin.

  2. Maeva ll y a 1 an

    Merci beaucoup pour cette présentation. Je suis en réorientation et ce métier m’intéresse fortement, vous me confortez dans mon choix!

    • Auteur

      Je vous en prie ! Je suis ravie de savoir que vous avez trouvé ça utile

  3. Vincent ll y a 5 mois

    Bonjour Allisson,

    Je suis à la recherche de référence salaire pour mes prochains contrats e-learning et d’une fourchette de salaire pour débutant.
    Comment avez-vous trouvé vos chiffre via glassdoor (ou je ne vois que 4 salaires référencés) aussi si vous avez d’autres sites de référence salaire ?

    Merci beaucoup !

  4. Christophe Lanvin ll y a 5 jours

    Bonjour Vincent,

    Je travaille avec un grand groupe privé, débutant en digital learning de bagage bac+5, je gagne un peu moins de 2000e net.
    J’ai longtemps cherché des fourchettes alors je vous donne un exemple personnel.

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 5 jours

      Merci Christophe ! C’est vrai que c’est pas évident d’avoir des vrais chiffres, donc merci d’avoir partagé ça avec la communauté 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*