Réseaux Articulate :

Articulate

8 étapes simples pour créer une formation en ligne

8 étapes simples pour créer une formation en ligne

Vous débutez en e-learning et vous cherchez quelqu’un pour vous guider tout au long du processus de création de module ? Si oui, vous êtes au bon endroit. Lisez la suite pour un aperçu de ce qui se passe à chaque étape ainsi que des ressources supplémentaires qui vous permettront de réussir.

Étape 1 : vérifier si la formation est nécessaire 

Lorsque vous décrochez un projet e-learning, la première chose à faire est d’identifier le « pourquoi » de la demande de formation. Plus précisément, vous voulez savoir quel problème (généralement un écart de performance) votre module e-learning est censé résoudre en effectuant une analyse des besoins de formation. 

Lorsque vous faites cela, vous pourriez constater que la formation n’est pas vraiment la solution appropriée. Si cela se produit, partagez ce que vous avez trouvé avec le client ou la partie prenante. Il y a de fortes chances qu’ils soient ouverts à ce que vous avez à dire ! 

Mais si, par exemple, vous avez été chargé de créer une formation obligatoire d’un point de vue légal, il se peut qu’il n’y ait pas beaucoup de flexibilité pour explorer d’autres options. Si tel est le cas, ne vous inquiétez pas ! Allez simplement de l’avant en développant le module comme demandé.

Étape 2 : rencontrer votre client 

Une fois que vous avez exploré l’origine de la demande de formation, vous êtes prêt à obtenir plus de détails sur le projet. Pour ce faire, organisez une réunion avec la personne qui a demandé la formation, souvent appelée le client ou l’intervenant principal. Vous devez passer en revue des choses comme :

Pour en savoir plus sur ce qu’il faut couvrir au début d’un projet, consultez cet article : 6 éléments à mettre à l’ordre du jour de votre réunion de lancement de projet e-learning

Étape 3 : réunir le contenu 

Une fois les détails du projet organisés, il est temps de commencer à collecter le contenu du module. Parfois, les clients vous simplifient le travail en vous fournissant un contenu existant, comme des présentations PowerPoint, que vous pouvez utiliser pour créer votre module. C’est pratique quand cela arrive, mais ce n’est pas toujours le cas. S’il n’y a pas de contenu existant ou s’il y a des lacunes que vous devez combler, vous devrez probablement chercher et rédiger le contenu vous-même. Si le sujet du module est spécifique à l’entreprise, vous allez sans doute devoir travailler en étroite collaboration avec des experts métier (SME) pour obtenir les informations dont vous avez besoin.

Bien que chaque projet e-learning soit différent, l’objectif de la plupart des formations est généralement le même : enseigner à quelqu’un une nouvelle compétence. Au fur et à mesure que vous collectez des informations, supprimez tout ce qui ne soutient pas l’objectif d’apprentissage global et concentrez-vous sur ce qui aide l’apprenant à atteindre l’objectif de formation. Pour plus d’informations, consultez cette liste d’articles :

Étape 4 : créer le storyboard ou le prototype

À ce moment-là, vous avez donc collecté tout le contenu dont vous avez besoin. Il est maintenant temps de commencer à l’organiser de manière logique et de décider comment le présenter aux apprenants. Cette étape est souvent appelée la phase de storyboarding. Les storyboards prennent souvent la forme d’un document Word ou PowerPoint (document en anglais). Le but du storyboard est de s’assurer que vous et vos parties prenantes êtes d’accord sur la structure, le contenu et le format du module, afin qu’il n’y ait pas de surprises plus tard, lorsqu’il est plus difficile de faire des ajustements.

Cela étant dit, certaines personnes préfèrent sauter la phase de storyboarding et créer directement un prototype, également appelé storyboard fonctionnel, dans leur application de création de modules e-learning. Cela donne aux parties prenantes quelque chose de plus tangible avec lequel interagir, ce qui leur permet d’imaginer plus facilement à quoi ressemblera le module terminé.

C’est à vous de décider quelle option convient le mieux à votre projet. Mais quoi que vous décidiez, assurez-vous de consulter les articles ci-dessous pour vous aider dans cette étape :

Étape 5 : faire relire et modifier le module

Une fois que votre storyboard ou votre prototype est prêt, il est temps de le partager avec vos parties prenantes pour relecture. Lorsque vous l’envoyez, insistez sur le fait qu’il ne s’agit que d’une première ébauche et que ce n’est pas à quoi ressemblera le module une fois terminé. Cela aide les relecteurs à se concentrer sur les éléments les plus importants, comme le contenu et la navigation, plutôt que sur les éléments visuels. C’est également une bonne idée de donner à vos relecteurs une date limite pour obtenir leurs commentaires, afin que le planning du projet soit respecté.

Gardez à l’esprit que vous devrez peut-être passer par plusieurs cycles de relecture avant d’obtenir exactement ce que vos parties prenantes souhaitent, ce qui peut être frustrant. Mais rappelez-vous que les commentaires et les retours servent à améliorer le module ! Et si vous cherchez des conseils pour rendre le processus de relecture plus fluide, consultez cet article : 5 étapes pour simplifier la relecture de vos modules e-learning.

Étape 6 : réaliser le module final

Si vous avez commencé avec un storyboard, c’est à ce moment que vous commencerez à déplacer votre contenu dans l’application de création. Au cours de cette étape, vous prendrez des décisions concernant les fonctionnalités du module, vous affinerez la navigation et concevrez les visuels.

Bien sûr, si vous avez sauté l’étape du storyboard et que vous avez commencé directement avec un prototype, vous aurez déjà les fonctionnalités et la navigation construites, donc tout ce qui reste à faire est la conception graphique.

Quoi qu’il en soit, c’est une bonne idée de suivre des bonnes pratiques au cours de cette étape pour être sûr que le module final est facile à utiliser et a un aspect visuel professionnel. Consultez les ressources ci-dessous pour plus de conseils :

Étape 7 : procéder aux tests d’assurance qualité 

Maintenant que votre module est terminé, il est prêt à être partagé avec les apprenants, n’est-ce pas ? En fait, ce n’est pas tout à fait le cas. S’assurer que le module fonctionne comme prévu et ne comporte pas de fautes d’orthographes ou d’incohérences dans la conception graphique est une partie très importante du processus de développement. Et la meilleure façon de s’en assurer est d’effectuer une série complète de tests pour l’assurance qualité !

Lorsque vous allez tester votre module, demandez à plusieurs personnes différentes de le regarder et de vérifier que tout fonctionne comme prévu. Il y a toute une série de choses à surveiller, donc avoir une checklist comme celle-ci peut être très utile pour ne rien oublier.

Étape 8 : publier et partager le module

Une fois que vous avez mené à bien la phase de test et effectué les modifications nécessaires, vous êtes enfin prêt à partager votre module e-learning avec les apprenants. La manière dont vous procéderez dépendra des besoins de votre client, dont vous aurez déjà discuté lors du lancement du projet.

Pour plus d’informations sur les différentes options, consultez cet article : Comment partager les modules e-learning avec les apprenants.

Le mot de la fin

Construire un module e-learning de A à Z peut sembler intimidant si vous ne l’avez jamais fait auparavant, mais si vous suivez ce flux de travail simple, vous y arriverez, étape par étape !

Pour plus de conseils pour les débutants en e-learning, consultez ces ressources :

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter et de vous abonner au blog pour plus de conseils utiles sur tout ce qui touche au e-learning. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Community Manager International chez Articulate et experte e-learning passionnée possédant des années d’expérience dans la création de modules e-learning efficaces.

13 commentaires

  1. Merci pour cet excellent article ! C’est ce même processus de production que nous avons illustré, pour l’expliquer plus facilement à nos clients. Peut-être qu’il vous sera utile aussi : http://eskills.ch/process/?lang=fr

  2. Jean-Luc ll y a 5 ans

    Merci pour ce blog particulièrement documenté et super intéressant.

  3. Bénédicte ll y a 5 ans

    Bonjour,
    Nous travaillons sur Storyline 3 et nous aimerions savoir s’il est possible de se procurer les éléments de la bibliothèque d’Articulate 360 ? Le cas échéant, pouvez-vous nous indiquer comment nous pouvons agrandir notre bibliothèque sur Storyline 3 ?
    Merci.

  4. Cindy ll y a 5 ans

    Bonjour serait il possible d’avoir un tuto sur l’insertion de variables ?
    je souhaite créer un menu avec plusieurs boutons. Or, j’aimerais que le bouton 2 par exemple actif, une fois que chronologie appliqué au bouton 1 est terminée.

    Merci pour votre aide

  5. Alain ll y a 5 ans

    Bonjour Allison,

    Très belle démarche, en effet. Félicitations!

    Elle nous permet de circonscrire efficacement chacune des étapes menant de la demande initiale à la diffusion finale d’un projet d’elearning.

    Pour ma part, j’ai une question à la fois nounoune et plus… mercantile disons.

    Voilà, comment facture-t-on un projet d’elearning?

    En navigant dans Internet, j’ai vu autant des coûts facturés à l’heure de travail (de 20$ à 150$/h), à la « diapo » (de 10$ à 200$/diapo) que par heure de formation produite (2000$ à 10000$/heure de formation produite). Mais jamais rien qui ne me semble réellement « fiable ».

    Bref, je suis dans le cirage.

    Est-ce qu’il y a une norme dans le marché sur laquelle on peut se baser?

    Je suis dans la pédagogie depuis plus de 25 ans, dans les modules elearning depuis presque aussi longtemps (ça remonte jusqu’à Toolbook 4 et Director en fait :-), mais toujours en œuvrant pour des organismes gouvernementaux; donc, je n’ai jamais rien eu à facturer… Maintenant que l’idée me prend de voler de mes propres ailes, je ne souhaiterais pas arriver dans le marché avec des prix ridiculement bas (vu que je serai nouveau sur le marché); ou, inversement, exagérément hauts (vu que j’ai ¼ de siècle d’expertise).

    Merci de vos éclaircissements (ou de ceux de la communauté)

    • Auteur
      Allison LaMotte ll y a 5 ans

      Bonjour Alain,

      D’après mon expérience, la plupart des gens facturent à l’heure ou à la journée. Comme chaque diapo (et chaque module, d’ailleurs) est différente et prend plus ou moins de temps à réaliser, il est difficile de fixer un prix par diapo ou par heure de formation produite.

      Je vous conseille de fixer un prix horaire ou journalier puis d’estimer le nombre d’heures ou de jours que vous mettrez à développer le module pour obtenir un prix total.

      Il y a eu une discussion à ce sujet ici : https://blogs.articulate.com/les-essentiels-du-elearning/concepteurs-e-learning-en-freelance/ dans laquelle des personnes travaillant en freelance parlent des tarifs stardards en France qui sont entre 40 et 100€ de l’heure et entre 300 et 500€ la journée.

      Quand vous proposez le prix du projet, assurez-vous de bien détailler le périmètre du projet et d’expliquer que si le client souhaite élargir le périmètre il faut revoir le tarif. IL arrive souvent que le périmètre initial évolue au fur et à mesure du projet. Si vous travaillez beaucoup plus que prévu sans revoir le prix total, le projet risque de ne plus être rentable pour vous.

Pingbacks

  1. […] pouvez consulter cet article pour découvrir toutes les étapes de création d’un module e-learning […]

  2. […] ce processus de production de modules en ligne simple et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*